Augmenter les visiteurs de son blog : quand diversifier ses sources de trafic

Ceci est la suite de l’article « Augmenter le trafic de son site : vous voulez vous PLANTER ? Alors faîtes ceci…« , que je vous recommande de lire avant de passer à celui-ci.

J’y expliquais notamment pourquoi essayer d’augmenter les visiteurs de son blog en utilisant un maximum de sources de trafic différentes est une énorme erreur.

 

Dans cet article, nous allons voir comment travailler intelligemment sur l’acquisition de trafic et à quand il devient pertinent de diversifier ses sources de trafic.

 

[hcshort id= »31″]

Augmenter les visiteurs de son blog : l’approche intelligente

 

J’ai récemment lu un livre de Gary Keller : “The One Thing”. L’idée principale ? Il n’y a toujours qu’UNE chose qui soit la meilleure que vous puissiez faire.

Il prend la loi des 80/20 et la découpe progressivement jusqu’à la chose la plus importante. Les 20% des 20% des 20% jusqu’à l’élément le plus efficace.

Je suis sûr que vous pouvez voir où je veux en venir avec ça en terme de trafic…

Je pense que pour commencer vous ne devriez pas être présent partout sur internet. Vous devriez plutôt chercher à dominer votre marché à un seul endroit. Devenir hyper bon à juste une chose.

 

Choisissez une méthode d’acquisition de trafic et devenez assez bon pour que ça vous rapporte suffisamment d’argent, et vous permette d’atteindre la phase suivante du développement de votre business. Tout ce qui importe pour commencer est de faire entrer du cash régulièrement. Afin de faire croître votre activité en ligne (et de quitter votre job si vous en avez toujours un).

 

Voici deux autres points qui m’ont particulièrement marqué dans les recherches de Gary Keller :

1. Il est beaucoup plus intelligent de travailler de manière séquentielle, que de façon concurrentielle.

2. Travailler en mode « multi tâches » ne produit pas de bons résultats.

 

Travailler de manière séquentielle signifie que vous faîte une chose après l’autre (l’approche intelligente).

Travailler de manière concurrentielle consiste à faire plusieurs choses à la fois (l’approche inefficace).

 

Avec la première méthode, vous vous vous concentrez sur une chose. Une source de trafic. Une fois que vous atteignez vos objectifs, vous passez à autre chose.

La seconde revient à essayer d’être partout à la fois. Cela nous déconcentre, dilue nos efforts et réduit notre niveau de performance.

 

Notre cerveau n’est pas optimisé pour faire plusieurs choses à la fois.

Ce qui est faisable est de passer d’une tâche à une autre. Comme d’écrire un article de blog à répondre à quelqu’un sur Skype, écouter une formation puis revenir à cet article.

Le problème ? C’est coûteux en temps. A chaque fois que vous vous reconnectez sur une activité que vous avez mis en pause, votre cerveau doit trouver où vous en étiez et se remettre dans le bain.

D’où l’intérêt de se concentrer sur une chose à la fois, une tâche principale qui développe une source de trafic fondamentale. Plus vous êtes concentré et moins d’éléments sont à gérer, plus vite vous allez atteindre les résultats voulus.

 

quand diversifier ses sources de trafic

 

OK, donc quand s’attaquer à d’autres sources de trafic ?

 

Perry Marshall est celui qui l’a le mieux résumé dans son génial bouquin : “80/20 Sales And Marketing“.

Il y dit qu’il y a un Ying et un Yang au marketing, à l’augmentation de trafic.

Le Ying est la meilleure source de trafic, celle sur laquelle vous devriez vous concentrer en premier pour vous faire connaître.

Le Yang regroupe toutes les autres façons possibles de marketer votre activité. Toutes les autres manières d’obtenir du trafic vers votre blog.

 

C’est vrai que le meilleur moyen d’atteindre un maximum de gens, si c’est bien exécuté, est d’être visible sur autant de plateformes que possible et de diversifier vos sources de trafic. Ca évite aussi d’avoir tous ses oeufs dans le même panier et de risquer de perdre son business si sa source de trafic principale chute du jour au lendemain (Google peut avec une mise à jour mineure faire disparaître de nombreuses sources de revenus, par exemple).

C’est aussi la voie à suivre pour gagner le plus d’argent possible. Il vous faut atteindre un maximum de clients potentiels pour dégager des revenus conséquents.

 

Le problème est l’équilibre à trouver pour passer du Ying au Yang.

Vous ne pouvez pas vous développer avec succès sur de multiples sources de trafic tant que vous n’avez pas les ressources offertes par la première.

Il vous faut une source de trafic de qualité pour faire décoller votre site et générer du cash flow afin d’atteindre le premier niveau : un business stable et rentable. Une fois ce niveau atteint, vous avez les ressources financières et un système lucratif. Vous pouvez alors injecter de l’effet de levier en allant chercher des visiteurs par d’autres moyens.

C’est à ce moment là aussi que vous pouvez commencer à sous-traiter.

 

Il y a un temps pour tout. Vous faîtes probablement en ce moment la mauvaise chose, au mauvais moment. 

 

Ce que vous devriez faire maintenant

 

Suite à ces deux articles, quelle est la conclusion ? Quelle action devez-vous faire pour commencer à attirer du trafic ?

 

C’est simple: Commencez par tester une technique de trafic jusqu’à ce que vous identifiez quelque chose qui fonctionne puis travaillez à fond sur son développement. Faîtes en le pilier de votre business.

Pour vous guider sur ce que vous devriez tester en premier : réfléchissez aux avantages que vous pouvez exploiter aujourd’hui pour attirer du trafic.

Un avantage peut être basé sur une compétence ou un talent que vous avez, l’accès à une certaine ressource (de l’argent, un blogueur influent, ou une formation que vous suivez) ou des plateformes où vous avez déjà acquis une visibiltié intéressante.

Commencez avec vos points forts, testez des techniques de trafic et une fois que vous obtenez des résultats probants avec l’un d’elles, misez tout dessus.

N’oubliez pas, chaque blogueur reconnu que vous suivez est là où il en est aujourd’hui car juste une source de trafic l’a fait décoller dans un premier temps. Même s’il peut sembler être partout désormais.

 

Maintenant vous n’avez plus qu’à trouver votre source de trafic qui fonctionne.