Comment ne plus jamais perdre ta meuf

Oui.

Je sais.

 

Ca faisait bien trop longtemps qu’on n’avait pas groové sur les Choupettes et irrité les féministes négationnistes de leur propre psychologie…

 

Sois rassurée chienne de garde :

On va y remédier de suite pour que tu aies ton os à ronger.

 

Les meufs ?

Ce n’est pas des créatures bien compliquées, quoi qu’on en dise.

 

Elles sont même extrêmement prévisibles.

 

Tellement qu’elles détestent devoir admettre qu’elles tombent dans le panneau des séducteurs qui ont su décoder ce qui les faisait systématiquement craquer.

 

A tous les coups.

Sans qu’elles ne puissent s’en défendre.

 

Comme quand elles fondent pour le type de connard absolu qu’elles dégueulent pourtant à longueur de soirées devant leurs copines.

Juste parce que le loustic en question a toutes les propriétés du mâle alpha qu’elles sont programmées depuis la nuit des temps pour chercher comme protecteur.

 

Après, une fois que tu as su décodé le Bescherelle de la coquine ?

Et que tu es enfin parvenu à scorer une louloute de niveau 11 ?

 

Tu ne veux surtout pas penser que c’est gagné.

Et que tu peux te reposer sur tes lauriers.

 

(Oui, c’est que c’est du sport ces bêtes là…)

 

Parce que si c’est de la bonne, la loustiquette est quand même habituée depuis des lunes à être le centre de toutes les attentions.

 

Et une loustiquette comme ça, ça se lasse vite.

 

Ce n’est pas moi qui vais les blâmer, parce que je suis pareil.

Des injustes avantages d’avoir gagné au loto à la naissance, yep… :-P

 

(Et pour peu que tu aies du skill en persuasion…outch…

Mais bon, revenons à ce qui t’intéresse, avant que je parte en one man show…)

 

Alors, comment tu fais pour la garder ta meuf de compet’ ?

 

C’est simple :

Tu pars du principe qu’elle ne t’est pas acquise.

 

Et tu fais ce qu’il faut pour toujours la surprendre.

 

Pour garder le désir et l’attention au plus haut.

Comme avant même le début.

 

Oui, c’est galère.

Et ça demande du taf.

 

Mais heureusement, il y a 2 bonnes nouvelles derrière ça :

 

La première ?

C’est que tu peux toujours choisir de te rabattre sur un modèle avec un peu moins d’options…

 

La seconde ?

(Et celle là est bien plus rentable…)

 

C’est que c’est exactement pareil pour ta mailing liste.

 

Si tu lui envoies toujours du contenu comme ils voient partout ailleurs ?

(MEME si il est plus qualitatif !)

 

Elle se lasse.

Et ne clique très vite plus.

 

Si tu ne la surprends pas très régulièrement ?

Tu perds son intérêt.

Et son attention.

 

C’est pour ça que l’infotainment (mélanger information et divertissement), comme ici, fonctionne aussi bien pour rendre les gens accros.

 

Mais tu ne veux pas t’arrêter à toujours surprendre qu’avec ça.

 

Tu veux le faire à autant de niveaux que possible.

 

Avec ce que tu vends.

Le type d’offre ou de tarif que tu fais.

La durée de tes promos.

Et tutti frutti.

 

Même chose avec la structure des tes emails.

 

Si les gens voient toujours le même type de texte ?

Présenté toujours de la même manière ?

Selon le même plan en 7 étapes ?

 

Les gens finissent par ne même plus vraiment y faire attention.

Aussi qualitatif que le contenu puisse pourtant être.

 

(Est-ce pour ça que les quelques uns de mes meilleurs « concurrents » changent aussi régulièrement de système ?

J’avoue que je me pose souvent la question.

 

Même si c’est vrai que c’est bien pratique pour vendre sans arrêt la « next big thing », avant d’en changer pour la 47e fois…)

 

Et voilà que tu dois remplir à nouveau ta liste de chair fraiche…

 

Perso ?

Je ne pense jamais à la structure des mails que je rédige.

 

Tout ce qui m’importe ?

C’est qu’ils fassent le job.

 

Qu’ils suscitent à fond la curiosité.

Qu’ils prouvent que ma came est de la bonne.

Et qu’ils empilent les ventes.

 

Et même si dans la nouvelle édition de la formation papier de la MMS, je dissèque toute la structure des mails qui m’ont le plus rapporté depuis le début de l’année, ce que je veux surtout te montrer en le faisant, c’est que les structures ne sont pas si importantes.

Tant que tes mails ont tout ce qu’il faut, là où il faut.

 

De la à faire une énième comparaison bancale avec ses Dames ?

Il n’y a un pas que je ne franchirais pas.

 

Si, toi, par contre, tu veux voir comment je rédige des mails qui dépassent souvent nettement les 0,66€ par inscrit à ma liste, en une seule journée, il y a un pas que tu dois franchir.

 

T’inscrire ici avant ce soir 23h59, pour que je puisse ajouter ton adresse postale juste avant de faire expédier la belle :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg