Fais ça dans tes mailings et tu n’auras plus jamais besoin d’argent

I know, i know…

Il peut te sembler en lisant ce titre que le soleil breton m’ait un peu trop secoué les 757 cheveux qu’il me reste (bien plus selon les manifestants, mais il a bien fallu faire une moyenne avec la police) et que je me sois transformé en vendeur de tapis…

 

Pourtant, le truc dont je vais te parler est une bénédiction.

 

Noël avant l’heure.

Et un paquet de fois dans l’année.

(A chaque fois que tu vas utiliser ce principe de mailing en fait).

 

Parce que c’est peut-être…non… sans doute… non… assurément en fait la façon la plus rentable de faire des mailings.

(Pourtant, il y en a un paquet de méthodes pour faire des mails qui rapportent gros !).

 

Rien que ça, si tu as des produits qui répondent aux besoins réels des gens et que tu sais mettre ces offres en face des bonnes personnes, peut te rapporter l’équivalent de…

 

Pfff…

Je ne saurais même pas calculer en fait.

 

Je peux juste te dire que certains des mails que j’ai rédigés en utilisant ça ont rapporté à eux-seuls à mes clients dont je me charge du marketing plusieurs dizaines de milliers d’euros.

(Et pourtant, ils ne tournent même pas dans des séquences automatiques ! On les ré utilise juste de temps en temps en mode Emailing 3.0)

 

Et que des 180 et quelques mailings de ma séquence automatique sur mon site anglophone sur le jardinage, ceux qui rapportent le plus sont pile les 6 ou 7 qui sont basés sur ce principe précis.

 

Bref…

 

Ce principe ?

Il est régulièrement utilisé par Donald Trump himself.

(Sans doute pas une référence sur de nombreux points, mais on ne peut pas dire que le mec ne sache pas convaincre les foules…)

 

D’ailleurs :

 

Même si tu penses que Trump est la réincarnation du diable, tu serais dingue de ne pas étudier comment il sait se positionner.

Comment il sait établir sa marque.

Et sait faire (et faire faire par les autres contre rien du tout) sa promotion.

 

L’une des (nombreuses) leçons que j’ai glissées dans l’édition de septembre de “Dans la tête d’un Copywriter Pro” te montre comment il fait pour s’adresser aux désirs primaires des gens.

A tel point que même ceux qui le détestaient ont fini par voter pour lui.

 

Impossible que tes inscrits ne soient pas obsédés par tes mailings si tu fais ça.

De leur boite de réception à tes boutons d’achats.

 

C’est l’essence même des mailings qui sont forwardés aux amis et à la famille, qui sont commentés (ou dont les gens se plaignent) sur les réseaux sociaux ou les forums et que les gens conservent (voire impriment) indéfiniment.

Et, bien sûr, qui battent des records de ventes.

 

Non.

Il ne s’agit pas de “contenu” ou de “valeur”.

Ou de quoi que ce soit que tu puisses leur enseigner ou leur prouver.

 

Mais d’un très ancien principe de psychologie de la persuasion auquel on réagit tous, sans pouvoir se raisonner.

 

Pas besoin donc d’être un ninja en copywriting pour faire des mails comme ça une fois que tu connais ce principe.

 

Surtout que, yes :

Je te montre comment appuyer pile où ça fait acheter en utilisant ça.

(C’est comme si tu touchais un nerf à chaque fois)

Avec 6 exemples de mailings rédigés sur 6 thématiques différentes.

 

Mais le temps file.

Et cette fille de joie un peu différente des autres est sur le point de partir à l’imprimeur.

 

Abonne-toi ici pour la recevoir avant qu’il ne soit trop tard :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg