Heart Marketing : tes prospects sous GHB

Je commence par te souhaiter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2017 !

Que cette nouvelle petite coquine soit la plus savoureuse que vous n’ayez jamais connue.
Qu’elle vous voie en bonne santé.
Qu’elle vous voie oser.
Qu’elle vous voie vivre à 200%.
Qu’elle vous voie faire ce qui vous enthousiasme plus que tout.

Qu’elle ne vouvoie plus le bonheur.
Mais qu’elle vous voie lui dire « tu », jour après jour, encore et encore.

 

Je te laisse avec ce texte d’un de mes padawans favoris, Damon Pyn qui lance un projet que je trouve vraiment chouette :

 

Bombarder de messages une fille fraichement rencontrée pour la mettre dans son lit. C’est une stratégie qui sent un peu le carton, oui ? (Hollywood en fait des comédies à la pelle)

 

Alors bordel, pourquoi bombarder de promotions un prospect fraichement arrivé sur son site ?

Faire une vente, c’est un peu le sexe en affaires.

Et conclure avant de se connaitre, ça amène souvent à des remords.

 

Sexe ? Vente ? tu serais pas un peu macro sur les bords Damon ?

 

Même si je porte un chapeau et m’expatrie en Thailande, je ne fais pas dans le commerce de filles. Rassure-toi.

Marketing, vente et séduction obéissent aux mêmes lois fondamentales basées sur :

le comportement humain.

 

Citation de Henry Ford au passage :
« Si tu peux comprendre les mécanismes de la pensée des autres, alors tu n’as pas à t’inquiéter de ton avenir. « 

 

Dans la vente, comme dans le sexe, notre objectif envers notre « cible » est le même :

faire monter le désir.

 

Alors pourquoi les règles seraient différentes ?

Si tu veux bâtir une relation solide, il va falloir faire preuve de passion, de classe et d’empathie.

Si la fille sent que tu t’intéresses qu’à son c…ul, peut-être qu’elle dira oui pour la nuit.
Mais ça n’ira surement jamais plus loin.

Si un prospect sent que tu ne t’intéresses qu’à ton nombre de ventes, c’est pareil.

 

Le problème, c’est que nos résultats sont chiffrés en euros ou en dollars.

Mais la raison de la vente est émotionnelle.
C’est emmerdant à calculer ça hein ?

 

Mettons de côté un moment les taux de conversion. Okay ?

Et concentrons-nous sur ce que ressent un visiteur lors de chacune des interactions avec lui (Heart Marketing, j’appelle ça).

 

Vois ça comme une balance émotionnelle : positif / négatif. (chiffrons-le sur un barème de -100 à 100, tiens. ça sera plus clair pour les matheux)

Départ : 0
– Une demande d’abonnement à la chaine Youtube après 6 secondes de vidéo. (-12)
– Un popup en milieu de lecture d’un article. (-35)
– Pousser continuellement à l’achat sans rien offrir. (-87)

Etat émotionnel du prospect : gavé. énervé.
(Changeons la couleur du bouton. Peut-être qu’il s’abonnera cette fois ? … Perso, je crois pas à la sorcellerie)

Nouvelle essai : 0
Formations offertes sans rien demander (+15)
Vidéos gratuites (+20)
Site épuré sans intrusion (+25)
Empathie (+35)
Transparence, sincérité et authenticité (+42)
Solutions uniques et efficaces (+73)
(note : ça descend plus vite que ça monte)

Etat émotionnel du prospect : gratitude et réciprocité
(c’est comme à Noël : On t’a offert un gros cadeau et t’a l’air con les mains vides.)

Fait vivre de belles émotions positives à ton audience et bientôt ils seront raides dingues amoureux de toi. (Fait gaffe, ça peut virer à l’obsession en quelques heures quand c’est bien fait)

Car comme une femme intéressée trouve toujours une combine pour finir dans ton lit, parfois le soir même (pas besoin de GHB),

un prospect conquit trouvera toujours le chemin vers tes meilleurs produits.
(pas besoin de 80 flèches rouges clignotantes avec son Dolby Surround 7.1 pour indiquer le formulaire)

DAMON PYN.

http://facebook.com/damonpyn
http://youtube.com/damonpyn
http://soundcloud.com/damonpyn
http://itunes.com/damonpyn
http://instagram.com/damonpyn