Ils nous font rire, et ils ont beaucoup à nous apprendre

Je ne sais pas si tu t’es déjà rendu dans une salle de spectacle pour voir un humoriste en live, mais tu as forcément déjà vu des sketchs et des spectacles complets à la TV ou sur YouPor…Tube.

Il y a un truc qui me laisse sur le boule à chaque fois que j’en vois un bon :

A quel point ils connaissent comment les humains fonctionnent.

Ils ne font pas que nous faire rire, ils ont beaucoup à nous apprendre, à nous, créateurs de contenus, coaches et autres marketeurs au poil soyeux.

Si ils sont si bons et font rire les foules, c’est parce qu’ils sont drôles, certes.

Mais pas que…

Surtout, ils ont une analyse du comportement des gens assez hallucinante.

Tu n’écris pas un super sketch sur ce qui se passe quand tu vas à Ikéa ou quand tu cherches à séduire une meuf si tu n’étudies pas un minimum comment les gens agissent et réagissent.

Comment ils pensent.

Comment ils voient les choses.

Tu n’y arrives pas si tu ne sais ce qui les gonfle.

Si tu ne sais pas ce qu’ils veulent vraiment (au delà de ce qu’ils veulent bien dire).

Si tu ne sais pas ce qui les motive.

En bref, tu n’y arrives si tu ne connais pas les gens mieux que personne.

Tu l’as compris, il y a une grosse leçon ici si tu veux attirer plus de trafic, créer du meilleur contenu et des offres sur lesquelles tes inscrits vont se jeter.

En fait, les humoristes, ce sont des putains de copywriters.

Sauf qu’ils n’ont rien à vendre.

(Hormis eux-mêmes, leurs DVD et des places pour leurs spectacles)

Mais ils savent exactement quels mots utiliser, sur quels boutons émotionnels appuyer pour nous faire faire ce qu’ils veulent : qu’on se marre.

Et si tu t’inspirais d’eux pour plier ton audience à ta volonté ?

Et faire qu’elle fasse exactement ce que tu veux qu’elle fasse ?

Si tu connais bien ton marché, le game devient vraiment jouable en mode facile.

Il te suffit de créer une bonne offre.

De la mettre en face des bonnes personnes.

Pour le reste, tu peux juste mélanger information et divertissement, dans de simples mails qui prennent quelques minutes à rédiger comme celui que tu es train de lire, et que tu peux simplement copier coller en tant qu’articles de blogs et de statuts pour ta page Facebook.

C’est tout con, mais ça fonctionne.

Je te le disais hier :

Les gens veulent apprendre. Mais surtout ils veulent passer du bon temps.

La recette tient un mot : l’infotainment.

Ce qui se passe quand tu envoies un mailing chaque jour à ta liste en mode relax comme ça ?

Tu les rends accros d’une part, parce qu’ils ont plaisir à te lire, et qu’ils attendent ton prochain mail.

Tu tisses une relation plus forte que jamais avec ta liste (et une liste engagée, c’est une liste qui va te suivre, et acheter chez toi, à répétition).

Tu t’imposes rapidement comme le meilleur conseiller sur ta thématique, et la première personne (si ce n’est la seule) chez qui tes prospects vont songer à acheter pour obtenir de l’aide.

Tu n’as pas besoin de vendre de façon hardcore.

Au contraire, tu as juste à poser un lien vers une de tes offres à la fin de chacun de tes mails.

Vers ton abonnement, une formation ou tes services.

Jusqu’à ce que la personne qui te lise soit convaincue de cliquer et d’acheter.

Pour elle, ça se passe naturellement.

Tu mélanges teasing vers tes offres, informations de valeur et divertissement comme ça, jour après jour, dans un format très light, qui vend sans avoir l’air, jusqu’à ton prospect soit prêt à devenir client.

Parce que tu auras tissé une super relation avec lui, qu’il te fera confiance, et sera convaincu de ta faculté à l’aider.

Il n’y pas de système marketing plus simple que ça.

Reste à avoir une bonne offre (ça c’est ta part du boulot) et bien comprendre comment rédiger ce type de mails.

Et ça c’est mon job de te le montrer.

Je t’en dis plus là-dessus demain.

En attendant, regarde par ici si tu souhaites créer du contenu qui marque et qui se remarque.

Greg