Le plus grand génie de la pub révèle comment faire pour que ceux qui t’ignorent d’habitude lisent tes emails

Il existe bien trop peu de biographies de marketeurs de légende.

(Les lire est un excellent moyen de s’approprier leur façon de penser, et pas juste leurs techniques, d’ailleurs…)

 

Je t’en recommande deux.

 

Celle de celui qui nous a récemment quitté pour le paradis du clic qui rapporte, Dan Kennedy.

 

Mais surtout « The King Of Madison Avenue ».

 

La biographie de celui qui est pour sûr le plus grand génie de la publicité que notre belle planète bientôt foutue ait connu (en plus d’être l’un des tous meilleurs copywriters l’ayant jamais foulé), David Ogilvy.

 

Je te la recommande notamment parce qu’il y dévoile une ingénueuse méthode de copywriting qu’il a inventé, qui peut donner envie aux gens qui ignorent normalement tes mails de les ouvrir.

De les lire.

Et de cliquer vers tes pages de ventes.

 

Ce n’est clairement pas le truc le plus sexy que tu ne vas jamais découvrir.

(C’est peut-être pour ça d’ailleurs que je n’ai jamais entendu qui que ce soit en parler depuis que je m’intéresse à Marco et Tingo)

 

Mais il peut rendre tes lancements ou campagnes affiliées bien plus profitables.

Tout en diminuant nettement le nombre de desinscriptions que tu as quand tu envoies beaucoup de mails, comme tu devrais le faire quand tu as une offre importante à promouvoir.

 

(Pas que les desinsciptions éventuelles soient bien graves quand tu compares au nombre de ventes que tu obtiens, mais bon…)

 

L’ironie ?

C’est qu’Ogilvy n’a clairement pas pensé cette stratégie pour l’emailing.

(Selon toutes les sources, il était 100% décédé bien avant qu’internet n’existe…)

 

Mais j’ai remarqué qu’elle fonctionne encore mieux sur le web qu’offline.

 

Notamment parce qu’elle te permet de complètement te différencier de ce que les gens voient partout ailleurs.

Parce qu’elle te permet d’envoyer y compris des mails de vente pure, sans qu’ils aient l’air de ressembler de près ou de loin à de la vente.

Et parce qu’ils tranchent radicalement avec tous les autres mails de lancement de tous les autres.

 

Comme les « dernière chance » et autres mails aussi « créatifs » que seuls les fans hardcore de ceux qui les envoient vont bien vouloir ouvrir.

 

Et oui, tu me vois venir :

Je t’en parle en détail à partir de la page 44 de mon livre Master of Tease, que tu peux récupérer avec 300€ de réduction pendant encore quelques heures pour fêter son lancement.

 

Surtout :

Je te montre d’innombrables exemples de comment utiliser ce principe à travers les 500 pages d’exemples de lancements et de promo flashs que j’ai aussi inclus dans ce livre.

 

Ce qui fait aussi de Master of Tease le swipe file d’emailings ayant généré le plus de cash par inscrit jamais compilé dans un seul livre, je pense.

(Vu les sommes qu’ils ont généré, par rapport à la taille ridicule de la mailing liste sur laquelle ils ont été envoyés…)

 

D’ailleurs :

 

Ces emails « bestsellers » constituent le coeur de ce livre (le détail de mon système tient en à peine plus de 100 pages, de sorte à ce que ça soit court et rapide à lire), et font de super templates pour virtuellement n’importe quel produit, service ou évènement que tu peux vouloir vendre pendant ta carrière.

 

De quoi t’inspirer toutes les offres et idées de mails dont tu as besoin pour tes propres lancements, rien qu’en les lisant.

Et de quoi rendre la rédaction de tes propres mails plus facile et rapide que jusqu’ici.

 

Même si tu fais partie de ceux qui mettent normalement des heures à accoucher d’un seul mail.

 

Tout en faisant de toi un bien meilleur copywriter.

 

Mais il reste de moins en moins de temps pour profiter de la grosse promo spéciale lancement de ce tout nouveau type de formation.

(C’est un livre yes.

Et un gros en plus)

 

Tout le détail de ses 700 pages est sur celle-ci :

http://lifestylers.fr/master-of-tease/

 

Greg