Les (quelques) fois où il est plus rentable de ne pas vendre dans tes emails

Toujours à Tangalle, au Sri Lanka.

C’est bien de se poser un moment quelque part pour bien bosser et profiter quand tu voyages sans arrêt, comme c’est mon cas.

 

Tu le sais si tu me suis :

 

Je vends dans chacun de mes mailings.

Sans exception.

 

Parce que c’est mon job.

Parce que ça ne serait pas rendre service à mon audience que de ne pas lui laisser savoir que j’ai quelque chose qui peut les aider à résoudre ses problèmes.

Et parce que ça vend plus que tout ce que j’ai testé d’autre, tout simplement.

 

Mais il y a des cas de figure où il est plus rentable de ne pas vendre.

 

(Même si tu mets quand même un lien à la fin vers une de tes offres.

Mais plus pour la forme qu’autre chose.

Car tu sais très bien avant même de les envoyer que ces mails là, ils ne vont pas affoler les compteurs.

Voire rien vendre du tout)

 

A quoi bon les envoyer, alors ?

Et comment peuvent ils être plus rentables si ils ne vendent rien ?

 

Tout simplement parce qu’ils servent de tremplins.

 

Un peu comme ces travailleurs de l’ombre dans une équipe.

Ceux qui récupèrent les ballons au milieu de terrain.

 

Et sans qui les stars ne pourraient briller, et marquer des buts.

 

Ces « emails intercalaires », comme je les appelle ?

 

Ils servent à préparer le terrain, pour vendre encore plus par la suite que tu ne le ferais si tu ne les envoyais pas.

 

Et non, il ne s’agit pas de ces mails où tu files une tonne de gratuit, en espérant que les gens te soient reconnaissants pour ça le jour où tu leur demandes d’acheter.

 

(Si tu veux tout savoir : tout ce que tu obtiens des chasseurs de gratuit comme ça, en général, c’est des remerciements.

Et des emmerdes.

Mais pas des ventes)

 

Un exemple typique de mail « intercalaire » comme ça que j’utilise souvent ?

C’est quand je partage une interview qu’on a fait de moi.

 

Parce que les gens qui t’écoutent tchatcher pendant une plombe sur ton sujet et qui te supportent toujours après ça, ils deviennent tes meilleurs clients.

 

(C’est de très loin mon type de trafic et d’inscrits préféré.

D’ailleurs, ce que j’appelle les « clients qui font strike », c’est-à-dire ceux qui me découvrent tout juste et qui achètent presque tout ce que j’ai à vendre dès les jours qui suivent, y compris les formations dont je ne parle pas, c’est 9 fois sur 10 des Padawans qui m’ont découverts comme ça)

 

Mais les interviews, c’est loin d’être tout ce que tu peux faire pour vendre plus par la suite avec ce type de mails.

 

Tu peux utiliser des mails qui servent à prouver que ta dope, c’est de la bonne.

Que tu es LA personne à suivre sur ta thématique.

Démontrer ton expertise.

Prouver.

Ou encore affirmer un positionnement solide.

 

Je te montre comment faire ça dans la prochaine formation papier de la MMS (avec 3 exemples pour t’inspirer).

 

Ca devrait bien t’aider pour convaincre les plus sceptiques et augmenter tes tarifs, en parallèle de ce que je t’ai montré dans Marketing Magnétique.

 

Mais la plus grosse tuerie de la prochaine coquine à ventes ?

Je t’en parle dans mes prochains mails.

(Un vrai truc de fou…)

 

Stay tuned, donc…

 

En attendant ?

Tu peux déjà t’inscrire ici et récupérer ma formation Emailing 3.0 de suite pour connaître tout l’envers de mes méthodes de mailing :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg

Le moyen le plus simple et rapide de résoudre ton problème de trafic (et de thématique)

Un gros souci qu’on a tous ?

(Et quand je dis tous, c’est tous.

Demande à ceux qui font des millions chaque année avec leur activité et ils te diront la même chose…)

 

C’est le manque de trafic.

D’inscrits à sa mailing liste.

 

On en veut toujours plus.

Et des meilleurs.

Plus qualifiés et intéressés.

 

Et c’est normal, car c’est le nerf de la guerre quand on sévit sur interoueb.

 

Sauf que…

Sauf que…

 

Vouloir toujours plus de trafic, même si c’est une chose sur laquelle toujours travailler, ce n’est jamais la meilleure approche.

 

(Mieux vaut lancer plus d’offres, et les revendre à la même audience.

Augmenter ses tarifs.

Ses conversions.

La fréquence d’achat de tes clients…

Bref, tu le sais, tellement je le répète)

 

Mais, si tu te lances, ou que tu n’as pas encore les résultats que tu espères ?

Que tu n’arrives plus vraiment à franchir de paliers ?

 

Il y a un truc auquel personne ne pense qui peut te permettre d’obtenir un avantage injuste sur tous les autres.

 

Et de devenir instantanément (dès que tu le mets en place) plus remarqué et remarquable chez tes clients idéaux.

(Qu’ils te connaissent déjà aujourd’hui, ou que tu sois encore un « nobody » total pour eux)

 

Ca ne t’oblige pas à mettre tout ce que tu as fait jusqu’ici à la poubelle.

 

Ca te demande juste de changer ta stratégie.

Ta façon de considérer ta thématique.

Afin de l’avoir à toi tout seul.

 

Et d’en devenir instantanément la référence.

Car tu es le seul à faire ça.

 

Est-ce que ça un rapport avec le positionnement et la spécialisation ?

Bien sûr.

 

Mais ce n’est pas ce que tu crois.

 

D’ailleurs ?

Je ne pense n’avoir vu qu’une seule personne faire ça sur le web depuis que je m’y intéresse.

(Et je ne suis même pas sûr qu’il ait vraiment fait exprès…)

 

Il est d’ailleurs la preuve sur écran qu’il est possible de toucher un gros marché tout en réduisant sa thématique.

(Je sais qu’il faisait pas loin de 2 millions par an il y a quelques temps déjà, si ma mémoire est bonne)

 

Mais c’est aussi un « move » stratégique intéressant à faire (voire du génie pur) même si toi tu ne parles pas de choses qui intéressent la moitié du pays.

 

Et si tu doutes toujours qu’il vaut mieux être un gros sur un petit marché que l’inverse ?

Pense à ce que gagne un neuro chirurgien spécialisé dans l’extraction de tumeurs au cerveau par rapport au toubib du coin…

 

Et pas qu’à ce qu’il gagne d’ailleurs.

Mais aussi à la facilité pour lui de se faire connaître et d’attirer à lui de nouveaux clients.

 

Parce que, si tu as le malheur d’avoir un cancer du cerveau, tu vas chercher le meilleur spécialiste là-dessus.

De toi-même)

 

Cette stratégie ?

(Qui résout aussi tous les problèmes de ceux qui galèrent à trouver leur thématique)

 

Je t’en parle dans la prochaine coquine à ventes de la MMS.

Avec d’autres méthodes pour instantanément te différencier et ne plus avoir de concurrents.

 

Pour que ceux qui s’intéressent à ce que tu fais sachent bien plus vite qui tu es.

 

Le but ?

Que tes prospects ne pensent même plus acheter chez qui que soit d’autre que toi.

 

Détails et inscription ici avant que je ne la fasse expédier si tu ne veux pas la manquer :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg

200 000€ pour te lancer

Tangalle, Sri Lanka.

 

Non, je ne vais pas faire gagner 200 000€ à un Padawan au hasard pour qu’il ait tout ce qu’il faut pour se lancer.

(Sans les bonnes bases, ça serait un cadeau empoisonné…)

 

Je vais juste répondre à cette question reçue le jour du lancement de Marketing Magnétique.

Je trouve super intéressant de groover dessus, même si le scénario tient du business-fiction.

 

« Connais-tu l’histoire du gars qui aime te donner plus d’argent que prévu ? Non car ça fait deux ans que je te suis religieusement et je viens encore de dépenser 500€ chez toi sur la dernière semaine mais je suis toujours pas abonné à la MMS, je sais pas si tu peux en faire un cas d’école, mais je me trouve particulièrement malin (ou pas), met tes formations à plus de 1000€ la prochaine fois, ça se trouve je les achète toujours !  

 

Bref, plaisanterie dites, j’ai une question un peu in and out of the topic !

 

Si tu recevais 200 000€ en une fois, là tout de suite, et que tu n’avais pas encore de business web qui tourne comme il faut, à savoir que tu ne fais pas plus de 2000 à 3000€ par mois avec tes activités sur l’interoueb. Qu’en ferais-tu ? (je précise bien que tu n’as pas les résultats que tu as actuellement en business, sinon je pense que tu mettrais tout en immo te concernant…) 

 

Tu n’es pas obligé de me donner le détail (si tu as le temps ce serait ultra-cool), mais grossièrement déjà ça m’aiderait. Moi dans ma tête actuellement ça donnerait : 100K immo, 40K bourse, 40K business et le reste pour aller acheter le pain. 

 

Qu’en penses-tu ?  

Ps : si tu met dans ta liste « déjà je m’abonnerais à la MMS », je m’abonne direct ! 

Bonne journée et j’ai hâte d’attaquer Marketing Magnétique ;) ! 

Clément »

 

Clément a raison pour le tarif de mes formations.

Je compte d’ailleurs toutes les augmenter très vite.

 

Mais bon, commençons par prendre un membre de plus à la MMS donc.

Oui, bien que mon opinion soit forcément biaisée…

« déjà je m’abonnerais à la MMS ».

(Le lien est ici : http://lifestylers.fr/marketing-master-school/)

 

Voilà.

Ca, c’est fait.

 

Next…

 

Ce que ça serait beau d’avoir 200 000 boules pour se lancer !

 

Pour l’anecdote, quand je me suis lancé sur le web pur, j’avais plus rien.

(Ce que j’avais gagné en organisant des concerts à Amsterdam, ça faisait bien longtemps que ça avait été bouffé)

J’étais au RSA à l’époque, et ai revendu quasi tout mon matos de musique pour pouvoir me former.

 

Première chose que je ferais ?

 

Je mettrais à gauche de quoi avoir un an d’avance, minimum.

Afin de ne pas devoir accepter le premier projet qui tombe, le premier client prêt à me filer 20 balles de l’heure, et pour ne pas être influencé pour devoir vendre absolument, et que ça me coûte plus de ventes que ça m’en rapporte tellement ça se sentirait dans mon travail.

 

Pas de quoi vivre comme une diva, mais 2000 balles par mois.

Soit 24 000, donc.

 

Ensuite ?

Je mettrais de côté au moins 100 000 euros pour me former, sans cesse.

(Principalement bien sûr sur la persuasion, le copywriting et le direct marketing, à l’ancienne)

 

Je n’investirais pas tout d’un coup, le temps que ce que je découvre me monte au cerveau, mais ça serait ma priorité numéro une, oui.

Parce que c’est ce qui me ferait gagner des années et le plus de cash par la suite.

 

Les 76 000 qu’ils restent ?

Je les injecterais dans mon business.

 

En publicité, surtout.

Pour monter ma liste et toucher plus de monde le plus rapidement possible.

 

Pas tout d’entrée de jeu, loin de là.

 

Parce que je me formerais d’abord, histoire de savoir ce que je fais, je testerais mon projet, etc…

Et une fois seulement que j’aurais un truc qui tient la route, là, j’injecterais de l’effet de levier.

 

Le temps de faire ça ?

Je placerais simplement mon cash dans le truc le plus sûr que je trouve, histoire de faire fructifier un chouille mon capital.

 

Je n’apprendrais surtout pas la bourse ou l’immobilier ou je ne sais quoi du genre.

Parce que je serais trop occupé à faire ce qu’il faut pour cartonner avec mes projets web et à devenir un bon marketeur.

 

Voilà le plan que je suivrais comme un ado étudiait religieusement les pages lingerie des 3 Suisses au bon vieux temps d’avant interoueb.

 

Et une fois que je commencerais à obtenir des résultats ?

Je ferais exactement ce que je fais aujourd’hui.

 

(C’est-à-dire suivre le plan que j’avais compilé dans une formation qui s’appelle « Objectif Retraite »)

 

Et là encore, je ne ferais surtout pas l’erreur d’investir dans l’immo ou n’importe quel placement traditionnel.

Du moins, pas au départ.

Ca serait du gâchis, vu ce qu’il est possible d’obtenir comme rendements quand on travaille sur le web.

 

Je te dis pourquoi et te montre le plan que j’utilise sur cette page, si ça t’intéresse :

http://lifestylers.fr/objectif-retraite/

 

Greg

Pour que plus de clients te disent « oui » (et dernier appel pour Marketing Magnétique)

Continuons de groover sur la vie sentimentale de ton loustic favori, avec une autre petite histoire qui peut t’aider à vendre plus facilement :

 

Une des choupettes (une Serbe) que j’ai pratiquées quand je vivais à Belgrade était dingue des Etats-Unis.

 

Elle avait vécue à New York peu avant.

Y avait plein d’amis.

Avait du taf qu’il y attendait si elle le voulait.

 

Elle était aussi pourchassée par un mec de là-bas qui voulait vraiment qu’elle y revienne, histoire d’au moins lui remettre un shoot.

 

Et, quand on sortait ensemble, elle a plusieurs fois essayé que je m’intéresse plus à elle en me parlant de ça de temps en temps.

 

Le bon vieux classique « rendons ce mec jaloux pour qu’il s’engage ».

 

Pas de bol pour elle :

Ton vieux Greg est bien plus adapte de ces jeux là qu’elle.

 

Un jour, elle m’a refait le coup :

« J’adore New York. Je veux y retourner. Mais j’aime beaucoup la vie que j’ai ici maintenant et être avec toi… » bla bla bla.

 

Ma réponse ?

 

Je peux te dire que ce n’était pas « non, s’il te plait reste. Parce que… »

 

Tout l’inverse en fait.

 

Je lui ai dit qu’elle devait y retourner.

 

Que je n’étais pas le bon mec pour elle, et que je ne comptais pas me caser prochainement.

Je lui aussi dit qu’elle ne devait pas juste y retourner, mais aussi essayer de tout faire pour ça marche avec son ex là-bas.

Parce qu’il avait réalisé qu’il avait fait une erreur, voulait la récupérer et la voulait bien plus que moi.

Et qu’elle devrait sérieusement penser à repartir à New York.

 

En gros, j’essayais qu’elle me dise « non ».

 

Pas tactiquement.

Juste pour être transparent.

 

(Je pensais tout ce que je lui ai dit)

 

Pourquoi avoir un comportement pareil ?

 

Parce que j’essaie de suivre mes principes.

Et pas des tactiques.

 

Et l’un des principes par lequel je jure plus que tout est la puissance du mot « non ».

(J’ai énormément appris du négociateur le plus craint de tous les temps là-dessus)

 

Ce qui s’est passé par la suite avec elle ?

Et ce qu’elle a décidé de faire ?

 

Tu peux t’en douter si tu connais un minimum la nature humaine et la psychologie des gens…

 

Ce principe ?

 

C’est surtout celui qui peut le plus changer la vie de n’importe qui qui vend pour gagner sa vie.

(peu importe comment : mailing, copywriting, au téléphone, face-face, en vidéo, webinaire, etc…)

 

Et encore plus si tu es quelqu’un qui galère aujourd’hui pour obtenir des ventes ou des clients.

Ou juste pour augmenter ses ventes actuelles.

C’est le principe numéro un derrière tout ce que je fais désormais tellement ça me bluffe à chaque fois.

 

Et c’est le principe numéro un que je t’enseigne dans Marketing Magnétique.

Même si il y a plein d’autres techniques d’influence comme celle-ci dedans.

 

Tu l’as vu :

J’avais mis une limite au nombre de personnes qui allaient pouvoir accéder à cette formation, avant de la retirer de la vente.

 

Elle a déjà été dépassée.

 

Vu que j’avais rédigé ce mail avant le lancement et que ça aurait été dommage de ne pas te l’envoyer, je te laisse une paire d’heures de plus pour y accéder.

Pas plus.

(Via cette page : http://lifestylers.fr/marketing-magnetique/)

 

Et je ferme tout à triple tour ensuite.

 

Pour de (très) longs mois.

Ou à tout jamais.

 

Greg

Mon département ressources humaines prend des candidatures

Tiens, un peu de ma vie perso :

 

L’an dernier, je sortais avec une Choupette de compet’.

(Une ukrainienne rencontrée à Odessa au début de l’été, que j’ai revue ensuite après mon long trip en Afrique)

 

Et très vite, la miss est devenue assez agressive pour que je m’engage un peu plus avec elle.

(Comme la plupart des filles, elle voulait un minimum de sécurité)

 

Sauf que ton Jedi favori, il est pas du style à se laisser enchaîner facilement.

 

Je fais ce qu’il faut pour que les loulouttes se battent pour ça.

(Comme il se doit)

 

Elle était juste pas au niveau que je recherche pour en faire ma petite amie.

 

En parallèle ?

Je ne me privais pour activement rencontrer d’autres nanas.

(Quitte à être en Ukraine…)

 

Et je lui ai demandé (et j’ai insisté là-dessus, d’ailleurs) d’aussi rencontrer d’autres mecs.

 

Sauf qu’elle ne voulait pas le faire.

Et ne fréquenter que ton loustic de marketeur.

 

Elle m’a demandé pourquoi je cherchais toujours à rencontrer d’autres nanas.

 

Ma réponse ?

 

Chaque entreprise a un département ressources humaines qui sollicite sans cesse des candidatures.

 

Même si j’avais un bon assistant qui bossait pour moi, par exemple ?

Je chercherais toujours des candidatures d’autres personnes souhaitant postuler.

 

Pour de nombreuses raisons.

 

Par exemple :

 

Si mon assistant commençait à mal faire le taf, à ne plus me respecter moi ou ce que le lui demandais de faire ?

Ou si je le surprenais à aussi bosser pour un de mes concurrents ?

Ou si il se barrait du jour au lendemain, sans prévenir ?

 

J’aurais quelqu’un pour le remplacer, de suite.

 

Pour revenir à notre Choupette ?

 

Je lui ai fait comprendre qu’elle était en stage avec moi.

Et pas encore employée.

 

Et que si elle bossait dur, j’étais prêt à embaucher pour ce poste.

 

Mais à ce moment là, je ne voulais que des stagiaires.

 

A un moment ou autre, une sortira du lot.

Me démontrera qu’elle est exceptionnelle.

Ne se laissera pas séduire par une autre entreprise.

Et me prouvera qu’elle veut travailler que pour moi.

 

J’entends d’ici certains halluciner que j’ose même écrire ça.

 

« Greg ! Quel connard ! ».

 

Non.

Ce n’est pas être un connard.

C’est être intelligent.

 

Toutes les bonnes entreprises acceptent des candidatures sans cesse.

 

Pour que chacun reste sur le qui vive et fasse bien ce qu’il faut.

 

Et tu sais quoi ?

Tout ça sert énormément en business aussi.

 

Pas juste pour embaucher un assistant.

Mais aussi pour gérer tes clients.

 

Parce que tu as le choix :

 

Etre celui qui se met sans cesse à genoux pour qu’on daigne faire appel à lui (ou acheter ses trucs).

Ou celui qui comprend que, si il partage des choses qui peuvent vraiment aider les gens, les maths sont en sa faveur.

 

Et qu’il y aura toujours plus de clients qui voudront ses trucs que d’exemplaires disponibles de lui-même.

(Jusqu’à preuve du contraire, tu es comme moi : tu n’existes qu’en un seul exemplaire…)

 

Ce principe ?

Ce n’est pas juste l’un de ceux qui m’a le plus aidé depuis que je bosse sur le web.

(Et qui a le plus aidé tous ceux qui l’ont compris)

 

C’est aussi l’un des mécanismes de persuasion inconscients les plus puissants qui soient.

 

Je te partage tous ceux qui peuvent tout changer à tes ventes et à ta carrière dans « Marketing Magnétique ».

 

(J’ai regardé les ventes.

C’est un truc de taré.

Il ne reste déjà plus que quelques places avant que le quota, pourtant élevé vu le tarif de la formation et la taille de ma liste, que je m’étais fixé soit atteint et que je retire cette formation de la vente.

 

Au moins pour un paquet de temps.

Si ce n’est à tout jamais)

 

Tu peux peut-être encore la récupérer sur cette page, en fonction de quand tu lis ceci :

http://lifestylers.fr/marketing-magnetique/

 

Greg

Les techniques plus que borderline que les gourous de ne se gênent pas d’utiliser

Oui, j’envoie beaucoup de mails pour promouvoir Marketing Magnétique.

 

Si ça te dérange tant que ça ?

Il y a un bouton « Unsubscribe » tout en bas sur lequel tu peux cliquer.

(Ça veut dire « se désinscrire », si t’as vraiment du mal)

 

Ou tu peux juste effacer les mails de cette semaine sans les lire, en attendant que ça se passe.

 

Ou te la jouer troll/super expert qui tue comme certains, et m’expliquer par mail pourquoi je suis fou d’envoyer autant de mailings (ç’est toujours bon de rire, et je peux ré utiliser tout ça plus tard pour faire encore plus de ventes).

 

Et, encore, sois rassuré :

Je ne vais pas même pas t’envoyer de mails ce week-end.

(Normalement, j’aurais bombardé samedi et dimanche tellement ça provoque de ventes, mais vu que le quota que je m’étais fixé sera atteint bien avant parti comme c’est, ma boutique ultra high tech sera fermée ce week-end)

 

Bref…

 

Un truc que je partage dans Marketing Magnétique que tu ne veux pas forcément utiliser ?

C’est 3 techniques archi borderline et franchement pas éthiques que tu retrouveras chez nombre de gourous.

 

Elles leur servent à manipuler ce que les gens pensent de leur travail.

Ou les prix des trucs qu’ils vendent.

 

Un peu comme ils le font par exemple dans tous ces « gros » lancements où ils vont te promettre 13 219€ de bonus et leur maman en prime si tu achètes via leur lien.

 

Sauf que personne n’a jamais payé le tarif qu’ils indiquent pour les trucs qu’ils t’offrent si généreusement.

Voire même pas un euro.

(A part peut-être pour la mama)

 

Alors, soyons clair :

 

Je ne te recommande pas forcément d’utiliser ces méthodes.

Et surtout pas de mentir à ta liste.

(Ca se sent ces trucs là de toute façon, et te ferait plus de mal que de bien)

 

Mais, hey, il y a des techniques qu’il vaut mieux connaître.

Surtout si tu n’as pas envie de voir certains rouler sur ta thématique pendant que toi tu galères à faire des trucs propres.

 

Et, bien sûr, il y a des moyens « clean » de les utiliser qui n’impliquent pas de mentir ou de manipuler qui que ce soit.

 

C’est juste du positionnement.

Des choses que tu veux particulièrement mettre en avant pour influencer les gens et qu’ils achètent.

 

Je te recommande d’ailleurs de les utiliser (pas besoin des 3, juste une suffit) avant un lancement que tu sens bien ou particulièrement important pour toi.

(C’est le meilleur moment pour le faire, stratégiquement, pour un max d’effet…)

 

D’ailleurs ?

Si tu es assidu et que tu connais ces méthodes ?

 

Tu as pu voir que j’en ai utilisé une juste avant de sortir Marketing Magnétique…

 

Cette formation est peut-être encore accessible via cette page :

http://lifestylers.fr/marketing-magnetique/

 

Greg