Le critère numéro 1 des formations qui cartonnent (ne dévoile pas ça si tu veux vendre plus que jamais)

Si tu crées des formations qui aident les gens à résoudre leurs problèmes, tu t’intéresses forcément aux formules qui permettent de créer des produits qui cartonnent.

(Tiens, je viens de te donner l’un des critères importants là…)

Ce qui fonctionne mieux que tout ?

Ce n’est pas simplement de t’adresser à un problème qu’ont la majorité de tes Padawans.

Oui, c’est hyper important.

Parce que si tu as 3% de ta liste qui a le problème que tu leur proposes de résoudre, tu ne vas pas aller bien loin.

Of course.

Ce n’est pas non plus de leur donner un mécanisme plus efficace et plus rapide que tout ce qu’ils ont déjà essayé jusque là.

(Oui, ça aussi est un très bon critère pour créer une formation qui va bien se vendre. Mais pas le number One…)

Est-ce que le truc c’est que ça se voit dans tes contenus que tu maîtrises ce sujet là ?

(Genre si tu sors une formation sur la confiance en soi alors que tu n’as jamais parlé du sujet sur ton site de développement personnel, ça va forcément pas trop marcher…)

Non plus !

C’est un critère essentiel, mais toujours pas le loup.

Pas plus que l’arme fatale est de leur proposer une méthode qui leur ne demande pas de faire tout ce qu’ils ne veulent plus faire pour réussir.

(Le fameux « Comment obtenir X sans Y » en copywriting)

Ni les autres critères que je vais te dévoiler dans la nouvelle formation papier de la MMS.

Tout ça, ça va vraiment t’aider.

Mais ce n’est pas le critère qui tue.

Alors, qu’est-ce que c’est bordel Greg tu vas me dire ?

Et bien c’est exactement ce que je viens de faire dans ce mailing.

Je viens d’utiliser ce principe sur toi.

Là.

Tout de suite.

C’est pile ce qui fait (à condition bien sûr de réunir aussi autant des autres critères que possible) qu’une de tes formations va devenir l’une de tes formations qui va le mieux se vendre de toutes celles que tu crées.

Je ne le fais pas à chaque fois que je sors une formation (parce que tu péterais une pile à force tellement c’est insoutenable !).

Mais 3 à 4 fois par an environ.

A chaque fois ?

Un carnage niveau ventes !

Aucune manipulation dans cette technique.

Elle ne fonctionne d’ailleurs pas que pour vendre des formations.

Mais sur tout ce que tu peux faire en marketing.

Et même dans la vie, quand tu veux susciter l’intérêt comme jamais.

On voit tout ça dans la nouvelle formation papier de la School (la coquine part à l’imprimeur aujourd’hui et te sera expédiée dans la semaine si tu es membre de la MMS).

Quel est ce critère exactement.

Comment l’utiliser pour rendre presque douloureux le fait de ne pas acheter ta prochaine formation (et toutes celles où tu utiliseras cette technique).

Ainsi que tous les autres critères qui permettent de créer des formations qui vendent bien plus que les autres.

Surtout, je t’y montre comment adapter tout ça à ta prochaine formation.

Exemple inclus, de la recherche de l’idée ton produit au dernier mailing de promo.

Uniquement si tu es membre de la Marketing Master School avant que je fasse expédier cette formation.

Greg

Peur de faire flipper le chat avec ton marketing ?

J’adore les matous, comme tu le sais si tu me suis depuis des lustres.

Et y a un truc marrant avec les matous :

c’est qu’ils sont, comme nous Life Stylers, des malades de liberté.

Ils n’en font qu’à leur tête les machins.

Amuse toi à faire faire ce que tu veux à ta miaou machine.

Je te souhaite bon courage d’avance.

Genre tu vas vers lui pour le caresser (si vous n’êtes pas encore bien acoquinés) et vroooooom, carpette !

La boule de poils est déjà rendue sous le canapé.

Et Sonseigneur ne daignera ressortir de sa cachette que quand bon lui semblera.

Si, en revanche, tu te cales tranquille sur le fauteuil, devine qui va venir squatter tes genoux en 2 temps 3 mouvements ?

La machine à ronron !

Pourquoi je te parle de ça ?

Parce que j’ai l’impression que tous les marketeurs ne préconisent que cette approche :

Ne pas faire flipper le matou.

Selon eux ?

Oui, tu veux vendre.

Mais pas trop en fait.

Donc tu envoies des tonnes de valeur avant de demander le moindre achat.

Tu demandes surtout pas à tes inscrits d’acheter avant d’avoir tissé une grosse relation.

Tu offres avant de recevoir.

Bref, courbettes et tout le tintouin.

Ton Jedi favori ?

Lui aussi a commencé comme ça.

En vendant avec des pincettes.

En faisant bien gaffe de ne pas faire flipper le matou pour ne pas le faire fuir.

Et puis il a testé autre chose.

Et s’est rendu compte que c’était bien plus simple (et efficace).

L’idée ?

Tu fais tout en même temps.

Tu apportes de la valeur.

Jour après jour.

Tu tisses la relation.

Jour après jour.

Tu les fais passer naturellement par les différentes étapes par lesquelles ils doivent passer avant d’acheter.

Sauf que tu te fais pas chier à manufacturer le truc.

En même temps, tu vends.

Jour après jour.

Dans CHAQUE contenu.

L’avantage ?

Au moins les gens sont dans le bon état d’esprit en consultant tes contenus.

Ils savent que tu es là pour vendre en plus de les aider.

Ils ne vont pas s’offusquer comme une jeune…pas encore coquine… dès que tu vas les envoyer vers une page de vente.

Est-ce que ça va les empêcher pour autant de continuer à te suivre jour après jour même si ils ne sont pas encore prêts à acheter chez toi ?

Absolument pas !

Si tu envoies des mails comme les miens tous les jours, les seules personnes qui se désinscrivent de ta liste sont des gens avec qui ça ne matche pas.

Et donc qui n’achèteront jamais chez toi de toute façon.

Tous les autres ?

Ils sortiront de sous le canapé pour s’asseoir sur tes genoux dès qu’ils seront prêts à le faire.

Sans que tu n’aies rien à faire d’autre que d’être là, toujours présent près d’eux.

Et là, une fois qu’ils auront apprécié recevoir des caresses, ils sauront où te retrouver à chaque fois qu’ils en voudront plus.

Pas besoin de devenir en expert en éducation féline donc.

Ni de craindre de se prendre un coup de griffe si tu vends tous les jours….

C’est pile ce qui se passe si tu suis mes méthodes un peu bizarres…

Par contre ?

Il faut jouer le jeu pour constater les effets sur tes ventes, comme je te le recommande sur cette page.

Greg

Pourquoi tu ne dois pas viser large si tu as besoin de vendre vite (genre pour hier)

Si jamais tu es un peu en rade de roupies ?

Ne fais pas l’erreur que font la plupart des gens.

Ce qu’ils font ?

Ils vont chercher à créer un produit le plus rapidement possible.

Et essayer de le vendre tant bien que mal.

Ou créer une offre qui s’adresse à toute leur audience.

Pas good !

Si tu as vraiment besoin de faire des ventes genre pour hier, c’est beaucoup plus efficace de te concentrer juste sur quelques personnes.

Tes clients idéaux.

(Ou tes plus grands fans si tu n’as pas encore beaucoup de clients).

Songes-y un instant :

Si tu veux 1000€ là tout de suite par exemple.

Ce n’est pas en créant une formation que tu vas vendre 27 ou 57 yoyos que tu vas y arriver.

Même si tu as déjà une bonne audience et que tu sais exactement ce qu’ils veulent, ça va forcément te prendre un peu de temps de créer et de vendre ça.

Et, derrière, tu ne peux pas être 100% sûr que ça bien se vendre.

Je te recommande donc de procéder différemment.

En mode chimiste fou qui teste quelques trucs et voit ce que ça donne.

Tu penses aux gens qui adorent ce que tu fais donc.

Et tu leur proposes quelque chose de personnalisé.

Avec toi.

Genre un week-end ensemble où tu vas leur apprendre à faire X ou à résoudre leur problème Y.

Ou une offre de coaching hyper spécifique sur ce problème là.

Bref, un truc où tu vas vraiment limiter le nombre de personnes que tu vas aider.

Les avantages de faire ça ?

Tu peux juste envoyer un simple mail à ta liste qui explique ce que tu prépares.

Dire qu’il n’y a que 4 places disponibles.

Et que pour s’inscrire, c’est juste en suivant ton lien.

Ca parait contre intuitif mais vendre un truc plus cher est toujours plus facile.

Tant que c’est quelque chose qui implique d’être avec toi.

Tant que c’est du personnalisé.

Du one-to-one.

Ou en (tout) petit groupe.

La valeur perçue est bien supérieure.

Et si tu vends un truc à 250€ par exemple, tu as juste besoin de convaincre 4 personnes pour faire tes 1000 balles et voir un peu plus le jour.

Je serais toi, j’irais même plus loin si j’avais besoin de refaire la cerise de mon compte en banque en urgence comme ça.

Ce que je ferais ?

8 promotions.

Que j’enverrais d’affilée sur 10 jours.

Avec ça, tu es sûr que certaines vont vraiment bien fonctionner.

Le point commun de 7 de ces 8 promos ?

Elles sont conçues pour vendre avant même de créer quoi que ce soit.

Tu peux donc tester des trucs, et vendre hyper vite.

Et ne pas avoir à faire le taf derrière si ça ne vend pas.

Tu peux récupérer la formation « Faire des ventes là tout de suite : les méthodes pour générer du cash en urgence » qui détaille ce plan exact en promo jusqu’à ce soir minuit.

En cliquant là.

Greg

Faire rentrer du cash, là, tout de suite, même si tu as une toute petite mailing liste (et rien à vendre) ?

Question de Jérémy reçue tout à l’heure :

(vu que ça urgeait, je lui ai répondu tout de suite…

Si tu es dans le même cas que lui et que tes finances sont plus tendues qu’un string à Copacabana ces jours-ci, reste avec moi)

« J’ai vraiment besoin de cash là (…). Et je n’ai pas de produit de prêt à vendre. Tu as des choses à me recommander Greg pour faire rentrer de l’argent le plus vite possible ? (…) J’ai près de 800 personnes inscrites à mon site »

Oui. Un bon Jedi a toujours quelques tours de sabre laser en stock.

Si tu as zéro produit à vendre et… zéro rien du tout de déjà prêt…

mais que tu dois vite obtenir des rentrées d’argent…

le truc à surtout ne pas faire est de créer une nouvelle formation à l’arrache.

En speed total.

Sauf si tu connais déjà bien tes inscrits et ce qu’ils veulent vraiment.

(Parce que si tu connais bien ton audience tu peux créer une formation qui va très bien se vendre en moins de 2 heures, et la vendre dès le lendemain matin, comme je le montre ici : http://lifestylers.fr/formations-faciles/)

Mais, si tu n’es pas encore 100% sûr de ce que les gens qui te suivent sont vraiment prêts à acheter, tu ne veux pas t’amuser à jouer aux devinettes.

Et si tu dois faire rentrer du cash vite, tu n’as pas le temps de créer quoi que ce soit.

La meilleure chose à faire alors ?

Se concentrer uniquement sur la vente.

Et complètement remettre à plus tard la création.

Et c’est beaucoup plus facile qu’on ne le croit de juste envoyer un mail à sa liste et de lui proposer quelque chose de chouette que tu vas pouvoir faire pour eux.

Ou avec eux.

Si j’avais besoin de thunes genre pour avant hier là, je pourrais (par exemple)….

… faire une super offre de coaching avec un nombre de places très limitées pour que les gens sautent dessus tout de suite.

… organiser un week-end marketing dans un endroit sympa réservé à quelques personnes seulement

… lancer un produit qui n’existe pas encore (et que je ne créerais que plus tard).

Bref, ce que tu veux, c’est juste te concentrer à trouver une super idée, et à communiquer dessus.

Pour déjà encaisser le cash, sans rien avoir à créer tout de suite.

Du coup ?

Si un truc ne fonctionne pas aussi bien que tu voudrais, tu peux essayer autre chose dès le lendemain.

Il y a plein de moyens de faire ça.

J’avais d’ailleurs créé un plan commando dans le genre il y a quelques temps.

Avec 8 types de promotions détaillées que tu peux faire (et vite) pour générer du cash en urgence.

Une seule d’entre elle seulement nécessite de créer un produit avant de vendre.

Tout le reste ?

Tu en parles, tu encaisses et tu fais le job uniquement après.

Je te montre comment faire sur cette page :

http://lifestylers.fr/faire-des-ventes-la-tout-de-suite-les-methodes-pour-generer-du-cash-en-urgence/

Greg

PS : Et si tu as un besoin de cash, c’est que tu n’as pas forcément beaucoup de thunes là (oui, je suis un vrai intello moi haha)

Donc je te fais une remise de malade là-dessus jusqu’à demain soir minuit ici.

Gagner sa vie juste avec une offre à abonnement ?

Une question qu’on me pose tellement souvent que ça valait le coup de groover dessus :

« Le seul produit que je vends est une offre à abonnement mensuelle. Est-ce que ça suffit ?

Recommandes-tu d’envoyer un mailing par jour à ta liste et de toujours envoyer vers la même offre dans ce cas-là ? »

La réponse peut surprendre.

Mais oui, clairement.

Ca peut largement suffire.

Les 2 copywriters américains dont je me suis inspiré pour créer mon système Emailing 3.0 ?

Ils ne vendent qu’un abonnement.

C’est-à-dire qu’ils vont t’envoyer un mail par jour, comme moi.

Mais qu’à chaque fois, le lien qu’ils mettent à la fin est TOUJOURS vers la même page de vente.

Celle de leur offre à abonnement.

(De temps en temps, tu peux les voir faire une promotion sur quelques mails vers un produit de l’un de leurs partenaires, mais c’est rare).

Le truc ?

C’est que la grande force d’envoyer un mailing fun à lire et qui donne des petites pépites à ta liste sans les noyer en information pure et dure (et donc chiante) comme ça…

… c’est justement que tu tisses une relation de malade avec ton audience sur la durée.

Et que tu convainc à l’usure en quelque sorte.

La personne qui te suit ?

Elle s’abonnera chez toi quand elle sera prête.

Suffisamment convaincue et intéressée.

Peu importe finalement pour une personne donnée sur ta liste si ça se fait après 3 jours ou après 3 mois.

Un client sur ton offre à abonnement est le meilleur type de client que tu puisses avoir.

Parce qu’il va rester abonné (si tu fais les choses bien).

Et pas juste quelques mois.

C’est plus dur de convaincre quelqu’un de s’abonner bien sûr, vu que les gens n’aiment pas s’engager sur la durée.

Mais une fois fait, c’est une vente qui tombe tous les mois, sans que tu n’aies plus rien à faire.

Et, c’est en exposant ton offre mensuelle hyper régulièrement (voire tous les jours) que tu parviens le plus facilement à la convaincre de rejoindre tes Padawans.

Reste à savoir comment s’y prendre pour créer une offre à abonnement qui va donner envie aux gens de s’y inscrire.

Reste à savoir quoi mettre dedans pour leur donner envie de rester abonné, longtemps.

Reste à savoir comment tu peux utiliser des bouts de ce que tu offres dans ton abonnement pour la promouvoir, jour après jour, sans jamais donner l’impression de parler toujours de la même chose.

Tout ça ?

Je te montre comment le faire sur cette page : http://lifestylers.fr/webmarketing-3-0/

Greg

Vendre facilement sans en avoir l’air : la méthode « Aborde une bombasse à 11 h du mat’ »

Calé en terrasse à Belgrade (ce qui devrait m’arriver souvent).

72 000 degrés (soit juste 3 de plus qu’en Bretagne).

Et vue sur 7…jolies jeunes femmes (soit à peu près 7 de plus là par contre…)

Je te parle et je file perfectionner mon serbe donc…

Un truc qui cartonne en séduction ?

Ce que les mecs à fond dedans appellent le day game.

Le principe ?

Aborder des nanas dans la journée.

Dans la rue, à la terrasse d’un café, à la bibliothèque, dans un parc, bref…N’importe où.

Pourquoi je te parle de séduire en journée ?

Parce que c’est beaucoup plus facile.

Et qu’il y a une leçon à retirer de tout ça pour vendre plus.

Les résistances des nanas en journée quand un mec les aborde ?

Quasi nulles.

C’est pas comme lorsqu’elles sont en soirée ou en club et qu’elles S’ATTENDENT à se faire draguer par une palanquée de bonhommes.

Dans ces cas là ?

Elles ont leur système de défense naturellement activé.

Et il faut donc être meilleur que la moyenne pour les séduire.

Alors que pendant la journée, elles ne s’attendent pas du tout à ce qu’un type ait les balls de venir les accoster dans la rue par exemple.

Du coup ?

Tu peux être beaucoup plus naturel.

Pas besoin d’en faire des tonnes.

Au contraire même.

Le but est plus de la rassurer.

De lui montrer que tu n’es pas un taré.

Puis de faire connaissance, tranquillement, si elle est intéressée.

Avant d’aller plus loin, éventuellement, quand tu vas la revoir après avoir récupéré son numéro.

Le rapport avec le marketing tu vas me dire ?

Il est là :

Pense aux défenses naturelles de tes prospects.

Oui, les gens adorent acheter.

(Comme les femmes adorent être abordées et séduites)

Mais pas n’importe comment.

Si ils sont dans un état d’esprit où ils s’attendent à ce que tu leurs balances une offre à la figure, cash, sans préliminaires…

ils vont forcément déjà être sur la défensive.

Ca t’oblige à être meilleur pour les convaincre.

A en faire des tonnes.

Alors, que si tu les surprends par des choses auxquelles ils ne s’attendent absolument pas ?

(Comme une petite histoire qui t’est arrivée ou un truc n’ayant rien à voir avec ta thématique)

C’est comme si tu débutais une conversation tout à fait normale avec une inconnue.

Histoire de faire connaissance.

Et de voir si vous avez des centres d’intérêts en commun.

C’est pile le principe de mes méthodes d’infotainment.

Information light + divertissement.

Je te parle d’un truc.

Si ça t’intéresse pas, je vais essayer autre chose dès demain.

(Comme je changerais de sujet si je vois que mon approche ne passionne pas vraiment la miss…)

En attendant ?

On apprend à se connaître, et à s’apprécier.

Jusqu’à ce que ça clique (et que tu achètes une première fois chez moi).

Ou que tu saches que tu n’es pas à la bonne adresse et que tu te barres de ma liste.

L’infotainment et mes méthodes d’emailing ?

C’est tout sauf du speed dating.

Et ça ne va pas coller avec tout le monde.

Mais c’est vraiment le meilleur moyen d’aborder ton audience et de la convaincre, naturellement, sans stresser.

C’est le plus simple si tu as un peu peur de vendre.

Tu te mets à discuter d’un truc cool avec quelqu’un, et tu lui proposes juste d’aller un peu plus loin.

(En cliquant vers le lien vers ton offre que tu mets systématiquement en bas de ton email)

Si ça marche ?

Top.

Sinon ?

Pas grave.

Je change de sujet le lendemain, jusqu’à trouver ce qui t’intéresse aussi.

Et vu que tu travailles avec plus de monde qu’avec juste les 3 nanas que je vais aborder dans la semaine,

ça te permet de vendre tous les jours de l’année.

C’est statistique.

Même si tu es mort de trouille à l’idée de montrer ta tête en vidéo ou de devoir vendre tes produits.

Pour adopter le day gaming et casser naturellement les défenses qui empêchent ton audience d’acheter chez toi, passe en mode Emailing 3.0.

Je ne te promets pas de te taper un mannequin dans les 7 jours.

Mais doubler tes ventes en 30 jours si tu joues le jeu à fond, ça, oui.

Easy.

Et, pas de panique, pas besoin d’aller aborder des bombasses à impressionner Brad Pitt dans la rue…

Greg