Mon plus gros projet pour 2018

Florianapolis, Brésil.

En mode semi-journal intime qui peut t’aider à te poser de bonnes questions today…

 

 

Je sais pas pour toi, mais de mon côté je commence à planifier mes plus gros projets pour 2018.

Je suis franchement pas fan des plans sur la comète à outrance, loin de là.

Mais parfois, il faut faire le tri.

 

Surtout quand on est entrepreneur sur le web.

Et qu’on a des tonnes d’idées qui ont un potentiel de malade.

 

Le premier truc que je me force à faire ?

Un gros tri !

 

Et calculer mon temps disponible.

 

Une fois ça fait ?

Je vire tout ce qui ne m’enthousiasme pas pour un rond.

 

Afin de ne garder sur ma liste que les projets qui m’excitent vraiment.

Reste à voir si ils passent mes nouveaux filtres pour que je les considère.

(Chaque année, j’ai tendance à les changer, vu que je gagne de plus en plus, et que je suis de plus en plus sollicité)

 

Et seulement ensuite, je regarde l’aspect financier.

 

Bon, j’ai l’avantage d’avoir une liste d’idées longue comme une file d’attente un jour de soldes, d’avoir des compétences qui me permettent de faire (ou faire faire) beaucoup d’argent et d’avoir beaucoup de demandes.

J’avoue, ça aide à être difficile.

 

 

Première chose que je te recommande de voir, avant même de te rajouter de nouveaux projets, même si ils ont le potentiel pour faire des centaines de milliers de Deutsches Mark modernes dans l’année ?

Voir comment améliorer l’existant.

 

Pour moi, ça va être d’optimiser encore les marges quotidiennes de mon site anglophone en automatique, pour le laisser tourner tranquillou sans ne plus toucher à rien.

(Je vise les 2000€/jour de marge nette pour 2018)

 

Et même choses pour les 3 business des clients dont je me charge du marketing.

(je me gave de royalties chaque mois là-dessus tant que je leur fais augmenter leur CA, et je compte bien continuer).

 

Derrière, je compte limiter les coachings et les prestations de copywriting que je propose.

Parce que j’ai une paire de projets que j’aimerais lancer dans l’année qui devrait finir de m’assurer de me la couler douce jusqu’à la fin de mes jours.

Et que ces projets là, ils vont me demander un temps fou.

 

Histoire de prendre un client de plus en marketing done for you.

 

Tu vois, il y a du lourd, et il va falloir faire des choix.

 

Mais il y a un truc sur lequel je ne compte pas lésiner.

A vrai dire, ça fait hyper longtemps que je veux le faire pour Life Stylers.

(Et comme je te disais, la priorité est d’obtenir plus de résultats avec l’existant…)

 

Parce que pour te positionner comme la référence sur ta thématique, convaincre des inconnus de sauter sur tes produits phares ou ton offre à abonnement, il n’y a pas mieux.

Le meilleur ?

C’est que ça te permet de déjà construire ta mailing liste d’acheteurs, tout en donnant de bien meilleurs résultats que tout ce que tu peux faire comme publicité sur Facebook.

Et tout ça, en rentabilisant déjà tes pubs dès que tes nouveaux inscrits vont rejoindre ta liste (et même plus si tu fais ça bien).

 

Cette méthode ?

Je te la dévoile en détails dans le plus long module de ma nouvelle formation « La manière la plus rentable de remplir ta mailing liste : les méthodes contrariennes pour te créer une liste d’…ACHETEURS, vite ».

 

Que tu peux encore récupérer en promo spécial lancement sur cette page.

Mais pas pour longtemps…

 

Greg