Pourquoi les commentaires sont positifs pour votre blog, et pourquoi je ne les permet pas

On m’a tellement régulièrement posé la question depuis la création de Life Stylers de savoir pourquoi je n »autorisai » pas les commentaires à la fin de mes articles que j’ai pensé qu’un article sur le sujet s’imposait.

D’autant plus que le débat fait souvent rage quant à savoir le degré d’impact des commentaires sur le référencement des blogs.

 

Pourquoi les commentaires sont positifs pour votre blog, et pourquoi ils sont négatifs

 

Pourquoi les commentaires sont positifs pour un blog

 

Beaucoup de blogueurs et de webmarketeurs (des débutants aux plus confirmés essayant de percer les mystères des algorithmes de Google quant au reférencement) doutent des avantages qu’offrent les commentaires sur les articles de blog.

Ils sont multiples et bien réels.

 

D’une part, ouvrir les commentaires sur son site est déjà reconnu comme la raison d’être d’un blog. Ca permet de créer de l’engagement avec son audience. Quelqu’un qui va poster un commentaire sur votre blog va ainsi probablement attendre de voir si vous lui répondez, et revenir sur votre site une seconde fois après avoir lu votre article la première.

Posez des questions à votre audience à la fin de votre article vous offre aussi la chance de lui demander son avis. Vous pouvez de cette manière avoir des réponses claires de la part de vos visiteurs sur des questions importantes concernant votre stratégie. Ou plus simplement, sur le sujet traité dans l’article que vous avez publié.

Et bien sûr, créer une ouverture en fin d’articles pour demander l’avis de vos lecteurs va les inciter à commenter.

 

Ce qui est l’objectif de nombres de blogueurs : avoir un maximum de commentaires. Ca déclenche un effet boule de neige : les commentaires appellent les commentaires. Avez-vous vraiment envie de laisser un commentaire sur un blog où 3 pauvres commentaires se battent en duel sur les 10 derniers articles publiés ? J’en doute.

Avoir un maximum de commentaires sur votre blog créé en effet une preuve sociale et dégage un sentiment d’autorité que vous avez sur votre thématique. Le pouvoir des nombres influence énormément les nouveaux visiteurs d’un site. c’est la même chose avec le nombre de likes Facebook ou de retweets de vos articles : plus ces chiffres sont élevés, plus les gens consultant votre blog vont avoir tendance à « liker » et à retweeter. Souvent même sans avoir lu l’article en entier !

 

Pourquoi les commentaires sont positifs pour votre blog

 

L’énorme avantage des commentaires sur son blog est l’effet sur le référencement de celui-ci.

 

Google adore le contenu régulièrement mis à jour. Au même titre qu’il référencera mieux un blog où les articles sont de qualité, de format important en nombre de mots et où la fréquence de publication est élevée et régulière, ses robots indexeront mieux une page qui est régulièrement mise à jour avec du nouveau contenu. Les commentaires sont un excellent moyen de parvenir à cela. Chaque nouveau commentaire publié sur une page rajoute du contenu et met à jour la page en question. Celle-ci apparaît alors beaucoup plus dynamique, vivante et qualitative aux yeux de Google. Qui va donc considérer cette page comme pertinente et mieux la référencer.

 

Et bien sûr, les commentaires ajoutent du contenu. Comme Google favorisera un article de qualité égale de 1200 mots par rapport à un de 400 mots, les commentaires étoffent quantitativement ce que vous publiez.

 

Il y a un autre élément qui fait que les commentaires boostent le référencement de votre blog : les gens qui commentent vont sans doute, inconsciemment, utiliser des mots clés importants pour l’article en question. Ceux que vous avez ciblé pour bien vous positionner dans les moteurs de recherche d’une part, mais aussi des mots clés proches auxquels vous n’avez pas forcément pensé. Ce qui est excellent pour se placer sur les mots clés de la longue traîne ! L’un dans l’autre, les commentaires de vos visiteurs ajoutent des mots clés à votre article ou page, tout en respectant une densité naturelle de mots clés. Car les gens écrivent leurs commentaires sans penser à votre SEO. Ils ne vont donc pas « blinder » leurs interventions de « keywords » mais plutôt en caler quelques uns, inconsciemment.

 

Enormément de facteurs très positifs en faveur d’ouvrir la section commentaires sur ses blogs, n’est-ce pas ?

En effet.

Alors pourquoi je ne le fais pas ?

 

Pourquoi je ne permet pas les commentaires sur Life Stylers

 

Comme vous avez pu le constater ci-dessus, je suis très conscient des différents avantages des commentaires pour un blog, tant du point de vue référencement que du point de vue interaction avec son audience et autorité que cela offre.

Pourtant, je ne le fais pas. 

Voici pourquoi.

 

les commentaires sont ils bons pour le référencement ?

 

Déjà, Life Stylers est un jeune site (premier article mis en ligne le 7 février 2013, soit il y a tout juste 3 mois). Même si je suis heureux de la façon dont l’aventure démarre, cela implique forcément un nombre de visites moindre qu’un blog qui a un an derrière lui. Le temps de faire connaître le site, le temps que Google commence à bien le référencer et donc le temps qu’il ait un trafic élevé (même si je ne vais vraiment pas me plaindre de mon trafic à ce stade).

Qui dit référencement en cours, qui dit trafic élevé à venir et notoriété du site à travailler, dit aussi que le nombre de commentaires ne serait pas forcément très élevé au début. Pas bon pour la preuve sociale. J’invite donc les débutants et ceux qui lancent un nouveau blog à considérer ce point.

C’est peut-être une fausse raison désormais car après 3 mois et en me basant sur le trafic, les mails reçus et les différents retours, les commentaires marcheraient probablement bien maintenant.

 

Et effectivement, c’est une fausse raison :-) 

 

Alors pourquoi ne pas permettre les commentaires ?

 

– L’arbitrage temps/contenu

 

Modérer les commentaires prend un temps fou. De plus, je ne suis vraiment pas fan de ce genre de tâches. Devoir être régulièrement présent pour valider les commentaires et les mettre en ligne ? Pas mon idée d’un business sur le web.

Mon temps, je préfère le consacrer à créer du contenu de la meilleure qualité possible. Du moins j’essaie bien sûr.

Publier un article par jour, et pas des articles de 400 mots, demande beaucoup de travail. Vous vous rappelez plus haut quand je mentionnais comment Google référençait mieux les articles qualitatifs, publiés régulièrement et de taille conséquente ? Et bien, voici un élément de réponse. Autant consacrer son temps à créer du contenu allant dans ce sens que de le passer à faire la police sur les commentaires.

 

– Ne pas être influencé sur ce que je fais

 

Une raison dans laquelle vous ne vous retrouverez peut-être pas mais qui m’est chère. Quand on a une idée bien définie de concept de blog, et particulièrement un concept qui demande un peu de temps et beaucoup d’articles pour qu’il apparaisse comme clair à la majorité de ses visiteurs (car il s’agit d’un site mélangeant plusieurs thématiques derrière une même idée), il est indispensable de ne pas se laisser distraire et ne pas se laisser influencer par les retours que l’on reçoit.

Il faut vraiment dans ce cas rester focalisé sur sa ligne directrice et respecter la stratégie que l’on a décidé de mettre en place pour son blog. (Oui je parle souvent de stratégie de blogging sur ce site, vous l’avez peut-être remarqué).

Et, en toute franchise, je m’en fous un peu de ce que les gens peuvent penser. Mon seul but est d’aider mes lecteurs. Pas de pollution psychologique inutile.

 

Pourquoi les commentaires sont négatifs pour votre blog, et pourquoi je ne les permet pas

– Offrir une alternative aux commentaires qui m’arrange

 

Justement, comment aider ses visiteurs au mieux quand on ne permet pas les commentaires ?

 

La solution est d’offrir des alternatives aux commentaires qui nous arrangent.

Réussir en blogging, c’est souvent canaliser les actions possibles que peuvent faire ses visiteurs. Limiter les options pour que les gens fassent sur notre blog ce qu’on souhaite qu’ils fassent.

 

Dans l’exemple de mieux aider mon audience, je préfère largement créer un premier filtre pour que moins de gens interagissent avec moi que si les commentaires étaient ouverts. Je trouve ça avantageux d’avoir moins de gens qui me contactent mais de leur apporter une vraie réponse de qualité derrière et d’engager ainsi une relation privilégiée.

Cette technique permet de mieux cibler qui est vraiment intéressé par ce que l’on fait et d’obtenir un niveau d’engagement et d’interaction beaucoup plus elevé selon moi avec son audience. Que préférez-vous : 100 personnes vaguement concernées par ce que vous faîtes ou 10 personnes qui vont relayer ce que vous faîtes, continuer à vous suivre de par l’expérience que vous leur avez offert et être de potentiels futurs clients ?

 

Pour faire cela, beaucoup d’options sont possibles. On peut vous écrire via votre formulaire de contact, vous pouvez aussi créer un onglet spécial sur votre site pour différentes choses que vous souhaitez que vos visiteurs fassent. Dans mon cas, je veux que mes visiteurs me posent leurs questions. J’ai mis un place un onglet et un formulaire pour ça. Ou qu’ils m’envoient un article invité. Là encore, c’est mis en avant.

 

N’oubliez pas non plus qu’il y a les newsletters, les podcasts, les sondages , etc..pour demander à mon audience ce que je veux savoir. Précisément.

 

Notez quelles sont les actions que vous souhaitez vraiment que vos visiteurs effectuent sur votre blog et optimisez l’ergonomie de votre blog dans ce sens. Et éliminez certains actions moins importantes stratégiquement pour vous (dans mon cas, les commentaires notamment). 

 

 

J’espère que ces différentes considérations vous aideront à déterminer si les commentaires sont un élément positif ou non pour vos blogs. Et de songer à des alternatives ou des compléments pour que vos visiteurs effectuent ce que vous voulez qu’ils fassent chez vous. 

 

Je n’attends pas vos avis dans les commentaires ci-dessous. Car je crois que vous auriez du mal à en laisser. :-D

Mais vous savez comment me contacter si vous le voulez !