Pourquoi je blackliste les chasseurs d’opportunités

Ca devrait être une loi du succès toute simple et toute bête,

mais je suis obligé de refaire ça une fois de temps en temps :

 

Et d’insister à nouveau sur pourquoi ceux qui abandonnent trop vite ne réussissent jamais rien.

 

Qu’ils sont condamnés à échouer.

Toute leur vie.

 

Et qu’ils n’ont aucune place dans la mienne.

(Pro comme personnelle)

Sous aucune forme.

 

Les raisons de ça ?

Elles sont plus profondes qu’il n’y parait.

 

Ce que j’entends par là ?

 

C’est que des personnes s’inscrivent parfois à la Marketing Master School pour, disons, 30 jours.

(Juste le temps d’une formation numérique et d’une édition papier)

 

M’envoient un mail pour me dire à quel point ils ont adoré.

Comment ils comptent faire de l’argent avec.

Qu’ils ont eu accès à assez d’information pour le moment et doivent arrêter pour implémenter la seule édition qu’ils ont reçue jusqu’ici.

Mais qu’ils se ré inscriront plus tard.

 

Ma réponse ?

Toujours la même :

 

« Non, Choupie. Tu ne te ré inscriras pas. Tu es banni ».

 

Et je bloque leur adresse IP, leur adresse mail et les mets sur une liste que je vérifie à chaque fois qu’un nouveau membre rentre dans mon système.

 

Est-ce que je suis un connard là-dessus ?

Et est-ce que ça ne me fait pas perdre de l’argent ?

 

Non, et non.

 

Le truc ?

 

C’est que quiconque rejoint (n’importe quelle formation papier de qualité, pas juste la mienne) et se désinscrit avant d’APPLIQUER au moins 3 éditions n’a pas le bon mindset pour ce que j’offre.

Et n’aurait pas du s’inscrire du tout.

 

C’est comme les gens qui prennent un complément alimentaire pendant 25 jours, qui n’en voient pas le bénéfice immédiat, qui arrêtent et en concluent que ça ne marche pas.

 

Non, loulou, ce n’est pas le supplément qui ne marchait pas.

C’est TOI.

 

Tu ne lui as juste pas laissé la chance de se propager dans ton système.

 

C’est de ça dont je parle.

L’était d’esprit qu’ont les chasseurs d’opportunités.

Contrairement au mindset qu’ont les investisseurs.

 

Par exemple :

 

Je suis inscrit à près de dix formations papier (payantes).

C’est mon type de produit favori.

 

Parce qu’elles m’obligent à faire les choses.

Me formant continuellement sans que je n’ai à perdre mon temps à lire une énième autre page de vente d’un énième autre « expert » pour un énième autre produit.

 

Et c’est comme si j’avais un coach personnel qui me gueulait dessus et me menaçait avec son fouet pour que j’utilise et applique ce que j’ai appris.

Sous peine d’avoir balancé mes thunes par la fenêtre.

 

Aussi, vu que j’ai une mentalité d’investisseur (et pas celle de quelqu’un qui passe sa vie à chercher la méthode miracle pour obtenir des résultats sans rien faire),

je sais (par expérience) que juste UNE technique dans UNE édition une fois tous les 4 mois peut faire toute la différence.

Et m’apporter des milliers d’euros de ventes en plus.

 

Mais ce n’est pas tout.

 

Parce que la valeur de ces informations se démultiplie avec le temps.

Pile comme les intérêts composés.

 

Je sais que l’édition que je viens de lire de n’importe quel marketeur que je suis…

(si je l’applique, ce qui m’oblige à rester à jour, sinon je perds mon cash)

… va me permettre de mieux maitriser, et de mieux profiter de toutes les informations des éditions passées et futures.

 

Tournant les probabilités mathématiques et financières en ma faveur.

 

Dit autrement ?

 

2+2 ne font pas 4.

 

Ça peut faire 400.

Ou 4000.

 

Ou même PLUS avec le temps.

 

La morale ?

 

Si tu hésites à rejoindre la MMS, laisse moi être très clair :

 

Si tu dois y « réfléchir », ne t’inscris pas.

Si tu as toujours une pile de formations que tu n’as toujours pas appliquées parce que tu n’as pas la discipline et les couilles de gérer ton temps pour les suivre et appliquer ce que tu achètes, ne t’inscrits pas.

Si tu penses que tu peux t’inscrire, récupérer Emailing 3.0 et une ou 2 formations, que ça va te suffire, que tu peux te désinscrire et revenir plus tard, ne t’inscrits pas.

 

(Tu te feras bannir de toute façon)

 

Si tu t’es reconnu, c’est que tu es un chasseur d’opportunité.

Pas un investisseur.

 

Ça ne fait pas de toi une « mauvaise » personne.

 

Ca fait juste de toi quelqu’un à qui je n’ai pas du tout envie de parler.

Que je ne veux pas connaître.

Ou passer ne serait-ce qu’une seule seconde à aider.

 

Je fais tout ce que je peux pour m’entourer de gagnants.

(Y compris de clients gagnants)

 

Et je te recommande de faire pareil.

 

Mais ceux qui cherchent sans cesse les opportunités ne gagnent jamais.

Ils n’obtiennent jamais de résultats, quoi qu’ils essaient.

C’est systématique.

 

Et si ils y arrivent un jour, c’est juste par pure chance.

 

Les investisseurs, eux ?

Ils comprennent la force brute de s’engager.

D’être régulier.

Et, oui, d’appliquer.

 

Je veux des clients qui appliquent.

Qui se sortent les doigts et font beaucoup de ventes.

Et qui veulent réussir plus que tout.

 

Je ne veux pas de qui que ce soit qui va juste s’asseoir sur plusieurs éditions et ne rien implémenter.

Ou qui va ne pas broncher devant leur femme si elle dit qu’ils ne peuvent se permettre les 3,23€ par jour que ça coûte.

Ou qui ne veut pas foncer et conquérir sa thématique.

 

Non, ça ne se fait pas en un jour.

 

Ça demande du temps.

Du travail (beaucoup).

Et l’envie de gagner.

(Même si tu vas probablement voir une augmentation rapide, voire substantielle, de tes ventes si tu appliques ce que j’enseigne, que tu as une offre que les gens veulent, et que tu es régulier)

 

Mais le business est un marathon.

Pas un sprint.

 

Les investisseurs en sont conscients.

Alors que les chasseurs d’opportunités ne le comprendront jamais.

 

Les investisseurs avancent sans cesse vers leurs objectifs en s’entourant de gens et d’outils (c’est-à-dire des produits) de qualité.

 

Les chasseurs de rêves ?

Ils sprintent simplement d’un « gourou » à un autre, d’un produit pas cher à un autre, et, oui, d’un idée de business à une autre…

Sans jamais être focus sur quoi que ce soit.

 

Ils font juste tourner le carrousel des gourous, espérant tomber un jour sur quelque chose qui les rendra riches.

 

Outch.

Ils doivent avoir une vie bien triste.

 

C’est pour ça que je ne veux rien à voir avec eux.

C’est pour çà que la page de vente de la Marketing Master School fait tout son possible pour les dissuader de s’inscrire.

Et c’est pour ça que je leur dis de ne pas acheter.

 

Va hanter la liste de quelqu’un d’autre.

Plein d’autres formateurs seront ravis de prendre ton pognon en sachant que tu auras zéro résultat.

Mais pas moi.

Oui, je SAIS que ceci va repousser un paquet de gens de ma liste.

Tant pis pour eux.

 

Mais en 2019 ?

(Et ça ne va pas s’arranger)

 

Ce n’est plus l’heure de faire n’importe quoi.

On a des des financiers sur le point de complètement faire crasher l’économie.

Des gouvernements qui font tout ce qu’ils peuvent pour nous mettre des bâtons dans les roues.

De plus en plus de concurrence sur le web.

(Et de plus en plus forte, et pro…)

 

Ce n’est plus l’heure de chercher le truc magique comme un loser.

Ce n’est plus l’heure d’écouter ce que les gourous les plus connus recyclent sans réfléchir.

Ce n’est plus l’heure du grand nimp.

 

Si tu veux rejoindre la Marketing Master School ?

Sois prêt à appliquer.

Aies une mentalité d’investisseur.

 

Ou tu nous fait perdre notre temps à tous les deux.

 

Et pour le peu (très peu) de personnes qui lisent toujours ce mail ?

Qui comprennent de quoi je parle, qui ont un mindset d’investisseur et qui veulent gagner (et pas juste jouer à la grande loterie des gourous) ?

Voici où s’inscrire :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Je fais expédier la nouvelle formation papier après-demain.

 

Greg