Pourquoi vous devez vendre sans attendre

Une question super pertinente (qui vous concerne peut-être…en tout cas, on y passe tous un jour ou l’autre…) d’un de mes clients chéris :

« Une question par rapport à ta dernière vidéo :

A partir de quand peut-on avoir une légitimité pour faire des formations, enseigner des méthodes aux autres ?

J’ai souvent entendu dire qu’en lisant 3 bouquins sur un sujet, on en savait plus que 95% de la population.

OK mais çà c’est un truc de « marketeux » pour te faire acheter une formation pour apprendre à faire des formations.

Dans la réalité, pour moi, ce n’est pas cela…

Aujourd’hui, je suis dans un moment de ma vie où je me pose cette question : suis-je assez bon pour conseiller d’autres personnes sur mon sujet ?

Quand je te vois, j’ai l’impression que c’est clairement non. Mais faut-il être aussi légitime que toi pour aider les autres petites entreprises ?

La légitimité peut-elle aussi venir des résultats ? 

Quel est ton avis là-dessus ? »

Alors déjà, ne jamais se comparer aux gens ayant un statut d’expert validé aux yeux de tous.

(Sans prétention aucune, ça doit être mon cas, mais ce n’a l’a bien sûr pas toujours été. Et il faut bien commencer quelque part !).

Aussi, si tu te fies particulièrement à ce que je fais, ma légitimité, je la mets clairement en avant très régulièrement.

C’est une question de positionnement, et ça me permet de suggérer à l’esprit de mes prospects que je suis plus légitime que mes concurrents.

Comment je fais ça ?

En indiquant régulièrement dans mes contenus que je ne fais pas que vendre des formations sur le marketing comme font la plupart de mes concurrents.

Mon activité principale, c’est le coaching et de faire du marketing pour mes clients.

Pas juste toucher à la thématique du « make money online » donc.

Pourquoi je le fais ?

D’une part parce que ça ancre ma légitimité aux yeux de mes prospects donc, mais aussi parce que ça me paraît totalement hallucinant de vendre des formations sur le webmarketing alors qu’on n’a jamais fait de marketing ailleurs que sur son site.

(Ca serait comme se déclarer plombier professionnel alors qu’on sait juste réparer son lavabo qui fuit…)

Ensuite, pour le coup de lire 3 livres sur un sujet et en savoir plus sur la question que 99% des gens, ç’est effectivement un bel argument marketing.

Mais comme tout argument marketing qui fonctionne, c’est qu’il y a du vrai dedans.

Ce qui importe quand on vend de l’information, qu’on coache, qu’on fait du consulting, c’est d’être capable de résoudre les problèmes qu’on promet de résoudre (ou de faire atteindre à nos clients les résultats qu’on leur promet).

POINT BARRE.

Pas besoin d’être le plus légitime de tous pour ça.

Il suffit juste de s’adresser à des gens qu’on sait être capable d’aider, et de leur vendre uniquement ça.

Après, libre à eux de vouloir faire appel à quelqu’un d’encore plus expert que nous si ils y tiennent vraiment…

Quand j’ai commencé à coacher, je n’aidais pas comme aujourd’hui des gens qui font du 300 000 ou du 800 000€ de CA (ce qui ne m’empêche pas de continuer à aider des gens qui se lancent d’ailleurs..).

J’aidais juste des débutants à faire ce que j’étais capable de les aider à faire.

Et c’est pareil je pense pour tous ceux qui aujourd’hui sont experts.

On est tous l’expert de quelqu’un, autant qu’on a tous été perturbé par le syndrome de l’imposteur un jour ou l’autre….

Et, une fois la machine lancée, bien sûr, nos résultats (et les témoignages de nos clients) parlent pour nous.

VOUS NE DEVEZ PAS ATTENDRE POUR VENDRE !!!

Sinon vous aurez toujours une (fausse) bonne raison de ne le faire…

De quoi voulez-vous que je parle dans mes prochains contenus ? Des questions à me poser ?

Rendez-vous ici : http://lifestylers.fr/what-do-you-want/