Pour qu’ils te supplient de les prendre comme clients

Padawan Philippe rend les armes et finit par l’admettre :

 

« Hey Greg.

Je te tiens aux nouvelles suite à tes conseils de cet été.

 

Je me suis enfin mis à envoyer des mails quotidiens pour vendre mes prestations de sites web.

Pourquoi tant avoir procrastiné ? Je me disais que les visiteurs de mon site étaient pourris. Des gens qui voulaient monter un business et qui voulaient un nouveau site pour 50 euros. Blabla.  La vraie raison est que je ne voulais pas m’engager à écrire chaque jour.

 

Bref. J’en suis à ma 5e semaine là.

J’ai fait un Skype avec un prospect.

Il m’avait découvert sur Facebook et a rejoint ma liste.

Il m’a payé 250€ pour passer une heure avec moi et que j’audite son site. Il a pris plein de notes, et plus le call avançait, plus je sentais que c’était vraiment le client parfait pour moi.

Gros budget, gros chiffre d’affaires.

A la fin de la séance, je lui demande ce qu’il en pense, et il me dit « J’adore tes idées, et toutes tes recommandations. Mais ne me lynche pas sur tes tarifs, ok ? ».

Le meilleur, c’est que ça faisait que 2 semaines que j’appliquais Emailing 3.0 quand il m’a contacté.

10 mailings pour un contrat à plus de 15 000€. T’es un génie Greg ! »

 

Hmmm…

Correct ! ^^

 

Le truc ?

L’un des secrets que j’enseigne dans ce pack de formations est quoi répondre quand nos prospects ne cessent de nous demander « Oui, mais quel est le tarif ? » quand on leur parle.

Quoi répondre pour calmer cette impatience ?

Quoi répondre pour qu’ils se taisent, respectent ton process et qu’ils se concentrent plus sur comment tu peux les aider que sur le prix ?

 

C’est super simple en fait.

Une phrase.

Deux maximum.

 

Prononce ça pour les faire taire.

Et pour leur donner encore plus envie de faire appel à tes services.

(Ca fonctionne exactement de la même manière dans un mailing ou dans une page de vente d’ailleurs. Pas besoin de changer le moindre mot)

 

Récupère ce pack de 3 formations spécial « trouver et signer tes clients idéaux » à prix cassé tant qu’il est encore temps ici.

 

Greg