Remplir sa liste intelligemment en 2019, le grand dilemme

Roma, città eterna.

 

Il y a deux gros problèmes quand on cherche à remplir sa mailing liste.

Dont un sacré dilemme.

 

Le premier problème ?

C’est quand tu débutes.

 

Que tu te lances de zéro, ou si tu as une toute petite liste aujourd’hui.

 

Parce que là, rien ne joue pour toi.

 

Vu que tu n’es pas encore connu ?

Tu n’as rien d’autre à présenter que tes belles promesses pour convaincre les gens de te laisser leur meilleure adresse email.

 

Et ça t’oblige à être VRAIMENT bon en Mark comme en Ting.

 

La crédibilité ?

Tu ne l’as pas encore.

 

Les références sur ton travail ?

Non plus.

 

La preuve sociale ?

Les témoignages ?

Des gros chiffres qui rassurent les sceptiques ?

Pas plus.

 

Du coup ?

Bon courage pour utiliser avec succès les méthodes classiques que tu connais forcément pour vraiment remplir ta liste.

 

Comme tu l’as sans doute remarqué.

 

Le second problème, et le gros casse-tête ?

Il intervient dès qu’on est plus calé en marketing, et qu’on est plus stratégique.

 

Ce dont on a besoin ?

C’est de vrais bons inscrits.

 

Des gens prêts à s’engager.

Des gens qui achètent.

 

Soit directement, contre l’inscription à notre liste.

Soit des gens qui achètent déjà des choses sur notre thématique.

 

C’est les inscrits les plus rentables.

Et de très très loin.

 

Au point de rendre tous les autres presque inutiles.

 

J’ai fait des stats sur les projets des clients dont je me charge du marketing, et c‘est juste effarant :

(Même si ce n’est pas surprenant)

 

Un acheteur, ça rapporte plus que 80 inscrits non acheteurs, en moyenne !

 

Mais, le souci, forcément, c’est que des acheteurs, tu n’en récupères pas des centaines et des centaines rapidement.

Comme tu as sans doute remarqué si tu as essayé de vendre quelque chose directement aux gens qui te découvrent.

 

Dès leur inscription.

 

Et du coup, ils coûtent très cher à obtenir.

 

La solution ?

Pour à la fois récupérer un maximum d’acheteurs et un maximum de prospects « gratuits » qui pourront le devenir dans les semaines et mois à venir ?

 

J’ai fini par la trouver ces derniers mois.

En cogitant pour améliorer les résultats des campagne d’acquisition de trafic de 2 de mes clients.

 

Le truc ?

C’est de viser les deux d’un coup.

 

En trichant, d’une certaine manière.

Avec la façon dont on présente notre page d’inscription, ce qu’on promet, et, surtout, la page qui arrive juste après leur inscription.

 

Ce système permet de ne rien avoir à offrir contre l’inscription, et de quand même obtenir les résultats dingues qu’on a en terme de volume quand on offre quelque chose que tout le monde veut.

 

Sauf que là, tout est conçu pour avoir des acheteurs, de suite.

 

Le meilleur des 2 mondes, donc.

 

Je te montre ce système dans ma toute nouvelle formation, Objectif leads lucratifs.

 

Ainsi que toutes les méthodes pour remplir ta liste en siphonnant les listes des gros de ton domaine.

 

Pas n’importe quels inscrits.

Uniquement les plus chauds, les plus intéressés.

Et, souvent, ceux qui achètent le plus.

 

Tout est là, et en grosse promo spéciale lancement de la formation :

http://lifestylers.fr/objectif-leads-lucratifs/

 

Greg