Te créer une machine automatique de vente sans avoir à jouer les devins ?

Le rêve de la plupart des gens qui font du Mark & du Ting ?

Vendre en automatique.

Créer du contenu une fois.

Et mettre en place un système qui fait que quelqu’un qui rejoint notre mailing liste passe exactement par la même séquence jusqu’à acheter nos différents produits.

Forcément, l’idée est plus que sexy !

On bosse une fois, et on continue d’encaisser tout le temps, tant qu’on continue à injecter du nouveau trafic dans notre machine.

C’est le principe des tunnels de vente.

Et un paquet de formateurs en marketing se sont fait des balloches en or en vendant ce système.

Le souci avec ça ?

C’est qu’il y en a beaucoup !

Tout le monde ne va pas forcément être intéressé par ce que tu proposes pour qu’ils entrent dans ton tunnel, déjà.

Et du coup ne vont pas rentrer dans ta machine, alors qu’ils pourraient être tes clients idéaux.

Mais là, ce que tu leur offres pour qu’ils s’inscrivent à ta liste et rentrent dans ta séquence, ça les branche pas.

Raté…

Aussi, quand tu crées un tunnel de vente comme ça, à moins d’être une super star en marketing et comprendre les besoins de ton audience mieux que personne, tu ne vas pas savoir quels contenus créer pour efficacement les faire avancer dans ton tunnel jusqu’à ce qu’ils achètent.

Tu peux avoir de très bonnes idées, mais elles restent à être validées.

Et en marketing, il n’y a qu’un seul juge :

les chiffres.

Et quand tu dois sans cesse investir en publicité pour amener de nouvelles personnes dans ton tunnel de vente, tu veux vraiment être sur que chaque mail et chaque partie de ton système convertit au maximum.

Sinon, tu es dead.

Tu le sais si tu me suis depuis un moment :

Une grosse partie de mes activités, c’est de faire passer des business comme le tien ayant des chiffres d’affaires de 500 000 ou un million d’euros à…2 ou 3 fois ça. Le plus vite possible.

Ce que je fais systématiquement désormais pour mes clients pour y arriver ?

Je rédige pour eux des mailings infotainment comme pour Life Stylers.

J’en envoie un chaque jour à leur liste.

Je mets en place mon système Emailing 3.0 pour eux donc.

Parce que de tout ce que j’ai testé depuis que je fais du marketing, rien ne vend autant que ça.

Ensuite ?

(Parce que le but n’est pas que je rédige pour eux toute ma vie…)

J’étudie tous les résultats.

Je regarde quels mails ont le mieux fonctionné.

Ceux qui ont très bien vendus, et ceux qui ont été plus décevants.

Et je ne garde que les « bestsellers ».

Ce qui se passe, très vite ?

C’est que j’ai suffisamment de mailings qui vendent très bien pour les mettre dans une séquence automatique géante.

Avec un mail chaque jour de programmé, pendant des mois.

Alors oui, ça demande du boulot.

Mais une fois en place, tu as le meilleur des 2 mondes :

La force de frappe du mailing quotidien qui tisse une relation de dingue avec ta liste, et qui vend chaque jour de l’année.

Avec la puissance de l’automatisation pour te créer des revenus complètement passifs

(tu as juste à t’occuper d’amener du trafic ciblé sur ta mailing liste).

Et, surtout, tu as un tunnel de vente géant dont tu sais qu’il convertit.

Et pas qu’un peu.

C’est comme refaire un lancement sur la formation que tu as le plus vendue de toutes celles que tu as créées.

Tu sais d’avance que tu ne vas pas faire un flop.

Mais là, c’est l’équivalent sur sur une séquence de 3, 6 ou 9 mois.

Que tu veuilles « juste » rédiger des mailings qui vendent chaque jour de l’année ou pousser le système pour ensuite l’automatiser en mode « tunnel best sellers non stop », regarde comment Emailing 3.0 peut transformer tes résultats.

Tous ceux qui ont joué le jeu pendant au moins 30 jours, comme je le conseille, n’en sont pas revenus…

Greg