Tu es sûr de vouloir faire ça ?

C’est dingue quand on y pense.

Mais en même temps c’est la nature humaine, donc normal qu’on tombe tous dedans.

 

De quoi-je veux parler ?

De la pression qu’on se met sur nos résultats sur le oueb.

(Souvent sans s’en rendre compte, et, surtout, pour les mauvaises raisons).

 

Alors, quand on se lance, faut bien bouffer et payer ceux qui nous rackettent, on est d’accord.

 

Mais après…

Tu arrives à un joli 5k par mois.

(Truc que tu n’aurais jamais crû possible avant de bosser sur le net).

 

Tu fais ce qu’il faut pour atteindre les 10 000.

Ou je ne sais combien.

Histoire de pas juste bien vivre, mais aussi pouvoir préparer l’avenir.

 

Parce que contrairement aux salariés qui peuvent toujours croire aux miracles (bonne chance à eux !), nous on sait que nos retraites, on doit se les concocter nous-mêmes.

 

T’es bien donc.

Plus que bien même.

 

Malgré tout ?

Tu en veux toujours plus.

Encore et encore.

 

Pourquoi ?

 

Je ne sais pas pour toi.

Mais pour beaucoup trop de gens comme nous, c’est juste une question d’égo.

 

Oui, mais Machin il fait 100 000 par mois alors que c’est un conn*** qui vend de la daube à ses clients !

Pourquoi je ne fais pas autant ?

 

Pas forcément faux…

(ça dépend de si on parle des mêmes^^).

 

Mais qu’est-ce qu’on s’en tape franchement ?

 

Alors oui il y a des junkies de l’entrepreneuriat qui doivent toujours créer et lancer projets sur projets pour se sentir vivants.

(Généralement des gens qui ne vont jamais au bout des choses mais bon, chacun sa dope).

 

Mais toi, tu es un entrepreneur en série ?

Ou juste quelqu’un qui prend son pied à (très bien) gagner sa vie en aidant les autres, sans risquer le burn out ou y sacrifier ta vie dans l’espoir d’une retraite dorée ?

 

Faut avouer que ça serait quand même salement ironique de lâcher la salariat pour être indépendant et se retrouver à finalement fonctionner pile comme un salarié :

Bosser comme un trimard non stop.

Dans l’attente d’une éventuelle belle retraite.

 

Bref, juste du grain à moudre pour ceux qui, comme moi (je me bats sans cesse pour échapper à la règle…) ont tendance à toujours trop en faire.

Ou à en vouloir toujours plus.

 

Surtout que c’est en étant régulier qu’on atteint le plus facilement des résultats de dingues.

Pas en cherchant à faire des gros coups et en s’y tuant à la tâche sans arrêt.

 

Trouver une bonne idée, chaque jour.

Un mail chaque jour.

Un module (ou n’importe quoi) qu’on enregistre chaque jour (ou tous les 2 ou 3 jours) pour un nouveau produit ou notre abonnement.

Un bout de page de vente.

Gérer nos pubs un peu tous les jours.

 

De façon à toujours être présent dans l’esprit de nos clients idéaux, et de toujours avoir du nouveau à leur proposer.

 

Que des petites tâches quotidiennes donc.

Qui ne prennent pas bien longtemps.

 

Mais qui à force se démultiplient à l’infini comme les intérêts composés.

 

C’est bien plus sûr et plus efficace, si tu veux mon avis.

 

Et pour ta retraite ?

Tout ce que tu gagnes dont tu n’as pas besoin tout de suite ?

 

Tu ne le mets surtout pas dans les investissements classiques comme l’immobilier, la bourse ou ce genre de trucs.

 

Je ne dis pas que c’est pas bien.

Ou qu’il ne faut jamais le faire.

 

Mais certainement pas en premier.

 

Après tout ?

On travaille sur le oueb.

 

Ce qui veut dire qu’on a la chance d’avoir sous la main des choses qui ne prennent que quelques minutes par jour et qui peuvent permettre de faire du x10.

Du x50.

Ou du x100.

 

Alors à quoi bon immobiliser notre cash pendant des années et devoir apprendre un tout nouveau métier pour juste viser du 10% par an ?

 

Je t’en dis plus à ce sujet sur cette page : http://lifestylers.fr/objectif-retraite/

 

 

Greg