Uniquement pour ceux qui font du marketing ou du copywriting pour des clients

Toujours marrant ce genre de titres, en mode « Ne lisez pas ceci si vous n’êtes pas X ou Y ».

 

Parce que finalement, tout le monde les ouvre.

Même ceux qui ne sont pas concernés.

 

(Question de curiosité et nature humaine, une fois de plus.

Et yes, je te saoule encore avec ça.

Jusqu’à ce que tu le piges comme tous mes clients satisfaits qui dominent leurs thématiques si facilement, ou qui sont bien mieux armés que les autres pour le faire à leur tour…)

 

Bref…

 

 

Aujourd’hui, donc ?

 

Quelque chose qui n’est pas pour tout le monde.

 

Mais pour ceux qui font du marketing ou du copywriting pour des clients.

Ou qui songent à le faire.

 

(Quoi que, méfie toi :

Tu n’es pas à l’abri si tu es bon dans tes mails et argumentaires d’être contacté par d’autres pour marketer leur came, comme ç’est déjà arrivé à tant de gens.

 

La démonstration de compétences étant toujours la meilleure des preuves…)

 

 

Avec un tout petit « détail ».

 

Sauf que, sauf que…

 

Ce « détail », il peut te rapporter à lui seul des dizaines de milliers d’euros, si ce n’est des centaines de milliers d’euros au cours de ta carrière.

 

(Ca a clairement été le cas pour moi)

 

En plus de t’aider à convaincre encore plus facilement ton prospect de t’embaucher sur le champs, en faisant une sorte « d’ancrage inversé » sur les résultats que tu vas pouvoir lui amener.

 

En lui faisant les visualiser tout en le présentant comme un possible problème.

Au lieu de chercher à lui promettre la lune.

 

De sorte qu’il tire ses propres conclusions, et se fasse ses propres promesses sur votre possible collaboration.

 

(Ce qui est, of course, toujours bien plus persuasif que quand tu cherches à convaincre…)

 

Ce « détail » ?

 

Il te permet de faire que ton client soit toujours ok avec le fait de te payer des royalties, pendant des années, sur les résultats que tu lui amènes avec ton travail.

(Et même qu’il soit ravi de le faire)

 

Même si toi, tu as juste bossé à fond sur le truc pendant 2 jours, 2 semaines ou 2 mois.

 

Ce qui, sur la durée, peut rapporter beaucoup, beaucoup d’argent si son projet marche vraiment bien.

 

Et, comme tu vas voir, tu peux (et devrais) même inclure une cause dans ton contrat qui…

 

1/ te rapporterait encore plus si ton client voulait quand même se « débarrasser « de toi pour ne plus avoir avoir à te payer de royalties

2/ va le faire réfléchir à 22 fois avant de le faire, même si il te doit beaucoup de blé chaque mois pour quelque chose sur lequel tu ne fais plus rien depuis des lustres.

 

Le truc en question ?

Je l’ai donné dans l’épisode de Breakthrough de la semaine dernière aux membres de la Marketing Master School.

 

Mais ça peut tellement changer ta carrière que j’ai décidé de le proposer en one shot, comme ça.

 

Jusqu’à demain soir uniquement.

 

(Mais je ne t’en reparlerai pas après ce mail)

 

Contre 99€.

 

 

Oui.

99€, pour… un audio de 13 minutes.

 

Clairement pas pour toi donc si tu juges l’information au kilo.

 

Mais ça tombe bien, parce que ce qu’on vend, ce n’est jamais un format ou une durée, mais un résultat.

 

Et celui peut s’avérer très lucratif, et le ROI assez vertigineux…

 

Tu peux y accéder de suite derrière ce lien si tu veux :

https://lifestylers.thrivecart.com/breakthrough-19/

 

(Attention : tu es de suite redirigé vers tes accès, comme d’hab’)

 

Greg