Vous avez suivi TROP de formations et vous êtes PERDU ?

Aujourd’hui je réponds à la question de … pas mal de personnes !

Ce n’est même plus qu’une question en fait. C’est vraiment bien plus que ça.

Un problème énorme.

Voici comment je pourrais résumer le topo en gros (et il y a de grandes chances que vous reconnaissiez dedans si vous aussi vous en êtes déjà à ce stade) :

« J’ai suivi beaucoup de formations en webmarketing. Je connais beaucoup de choses. J’en connais tellement que je ne sais plus sur quoi travailler pour améliorer mes résultats. Je ne sais plus ce qui est le plus important. Ce que je dois faire en premier pour générer du cash, là, dans les jours qui viennent ».

Souvent, ce constat, il est suivi d’un grand besoin : avoir quelqu’un qui ait une vue d’ensemble, une bonne connaissance du marketing, et qui sache mettre en place les pièces du puzzle.

Un coach, pour appeler un chat un chat.

Le souci, c’est qu’un coach calé en marketing, ça coute assez cher.

Et surtout, qu’ils se font très très rares (surtout les bons).

J’en connais d’ailleurs quasiment aucun en France.

(Petite parenthèse : si vous connaissez un excellent coach en marketing, merci de me contacter, car je reçois un nombre de demandes d’accompagnement assez hallucinant. Et je ne peux clairement pas aider tout le monde)

Ce que je vous recommande de faire, si vous êtes dans ce cas (vous avez un site, un minimum de visibilité, des inscrits, peut-être déjà un produit ou service à vendre, mais vous avez clairement besoin de booster tout ça), c’est de prendre un peu de recul par rapport aux formations que vous avez suivies.

Et de vous demander quel est l’essentiel pour vous, à ce stade.

Ce qui tombe bien, c’est qu’il n’y a pas 50 000 scénarios possibles…

Vous n’avez pas assez d’audience pour atteindre les revenus que vous visez ?

Travaillez là-dessus en priorité.

Choisissez une méthode sur laquelle vous vous êtes formé qui vous branche. Ca sera plus facile comme ça. Et de toute façon, il n’y a pas qu’une bonne méthode.

La bonne méthode, c’est celle qui fonctionne pour vous.

Et pour qu’elle fonctionne il faut que vous ayez plaisir à vous y mettre (l’enthousiasme cher Padawan, toujours !).

Alors choisissez une source de trafic (vidéos YouTube, publicité Facebook, articles invités, interviews, peu importe) et c’est parti.

Restez dessus jusqu’à ce que vous la maîtrisiez suffisamment pour voir des résultats concrets.

Ca ne sert à rien, qu’on parle d’acquisition de trafic ou de quoi que ce soit de partir dans tous les sens. Bien au contraire.

Prenez une technique d’un formateur en webmarketing qui sait de quoi il parle (pas un type qui a commencé il y a 6 mois ou quelqu’un qui ne vend que des formations sur le webmarketing), une stratégie qui vous inspire, et concentrez-vous dessus avec régularité pendant quelques temps.

En vous fixant des micros objectifs.

Que vous allez pouvoir mesurer. Mais surtout que vous allez pouvoir atteindre, parce qu’ils sont raisonnables, et surtout, parce que vous vous êtes fixé des les obtenir sous 30 jours. Pas plus.

Si vous vous fixez un objectif sans date de réalisation ou sur 6 mois ou un an, vous risquez d’abandonner si vous n’êtes pas accompagné.

Vous avez un minimum d’audience mais pas suffisamment d’inscriptions à votre liste ?

Bossez là-dessus.

En améliorant à la fois la qualité de votre contenu, en testant différentes incentives à rejoindre votre liste, en créant du contenu en 2 parties (avec inscription pour voir la seconde partie).

Aussi, demandez à vos inscrits ce qu’ils veulent, ce dont ils ont besoin, ce sur quoi ils bloquent. Ils vont vous dire quoi créer, que ce soit pour proposer du contenu qui va plus le s’intéresser, des choses à proposer à vos nouveaux prospects pour qu’ils rejoignent votre liste et quels produits (ou offres de service) proposer.

Tout ça c’est la connaissance de votre marché, et ça change toute la donne.

D’ailleurs, si vous avez l’impression de travailler dans votre coin et de ne pas savoir quoi faire ensuite, parlez à vos inscrits. Autant que possible.

Ils peuvent devenir votre coach et tout vous dire si vous savez les écouter avec des oreilles objectives !

Faîtes-ça via des questionnaires, des sondages, des questions dans vos mailings ou sur Facebook, ou, mieux encore, en offrant des sessions de coaching gratuits.

Vous avez déjà un niveau correct d’audience et d’inscrits (au moins satisfaisant pour le moment) mais ce qui vous manque, c’est les ventes ?

Posez-vous une question simple :

Qu’est-ce que vous pouvez faire, rapidement, pour obtenir de nouveaux revenus à partir de votre liste ?

Créer un nouveau produit, faire une offre de coaching, faire une promotion sur vos anciens produits, organiser un évènement,… ?

Là encore, choisissez ce qui vous paraît être la meilleure option.

Tout en optant pour quelque chose qui vous enthousiasme un max parmi les (nombreuses) options que vous avez.

Et foncez.

Ne cherchez pas à ce que ça soit parfait.

Passez à l’action, en vous fixant un mini objectif, et un délai court pour l’atteindre.

Une fois ça fait ?

Renouvelez le processus :

Diagnostic – Décision – Action

Encore et toujours…

Tout en continuant en parallèle à publier du contenu de qualité et à le promouvoir.

Greg

Non classé