Et si toi, tu débutes ? (+ ma stratégie complète pour les mois qui viennent)

 

Tbilissi, Géorgie.

 

3 choses aujourd’hui, donc groovons dessus direct :

 

1/ Je ne pensais pas créer quoi que ce soit de spécial pour ceux qui débutent dans “Inside”.

Parce que ce qui fonctionne est exactement la même chose qu’on se lance ou qu’on ait déjà un business qui rapporte chaque semaine ce que fait  un ministre en un mois, magouilles comprises.

 

Mais il y a une difficulté que je sais que beaucoup ont :

Trouver leur thématique.

Savoir quel projet lancer.

Et comment tester la rentabilité de leur idée, juste en trempant un doigt de pied.

Au lieu de carrément devoir plonger dans le bain direct et risquer de se retrouver avec quelque chose qui ne peut pas fonctionner, quoi qu’on fasse par la suite.

 

Je vais donc aussi partager dans des épisodes spéciaux d’Inside comment trouver ça.

Avec tout ce que je ferais si je devais me chercher une nouvelle thématique.

Comme si je te coachais, donc.

 

Et, of course, comment lancer ça sur les chapeaux de roues pour vite atteindre de quoi en vivre.

 

2/ Aussi ?

Je vais te détailler tous mes objectifs en détails pour les mois qui viennent.

Et la stratégie exacte que je compte utiliser.

 

Pour que tu puisses affiner la tienne en fonction de tes propres objectifs.

(Je vais aussi te conseiller là-dessus, d’ailleurs)

 

Avec toutes les actions que je vais mettre en place pour y parvenir.

Que je te montrerais bien sûr ensuite en détails.

 

Parce que c’est le but d’Inside :

Que tu sois comme dans ma tête, et derrière mon écran, quand je réfléchis à quoi faire.

Puis quand je décide de comment le faire.

Et, enfin, quand je le fais, concrètement.

 

 

Ca ?

C’est pour les 2 bonnes nouvelles du jour.

Mais il y en a une mauvaise, forcément…

 

Ce que c’est ?

C’est que l’offre de lancement d’Inside expire ce soir à minuit.

 

Tu peux encore t’inscrire et accéder à la formation pour le même tarif qu’une seule heure de coaching avec moi.

 

 

Mais à partir de demain, il double.

 

Et je ne suis pas prêt de faire une nouvelle promo dessus.

(En admettant que je le fasse un jour)

 

D’ailleurs, je n’ai jamais refait d’offre spéciale sur les 2 programmes du genre que j’ai crées dans le passé…

 

 

Inscrits-toi ici si tu veux en profiter :

https://inside.lifestylers.fr/

 

Greg

Faire des euros, comme si tu jouais à un jeu vidéo (et comment ne plus avoir avoir besoin de “techniques” de vente)

 

Mail numéro je sais plus combien rédigé dans un navion.

Là entre Odessa et Istanbul.

 

Je ne sais pas si tu joues aux jeux vidéos.

Perso, je me suis arrêté au dernier Zelda.

Et je pense que si je le finis un jour, ça sera dans 5 ans, vu que je n’y joue que dans les avions…

(Yep, pas franchement “hardcore gamer” le loustic…)

 

Ce que j’aime dans Zelda ?

 

C’est que tu fais ce que tu veux.

Tu vas où tu veux.

 

Le grand méchant ?

Tu peux lui péter sa face en 2 heures si tu veux.

 

(Bon, tu serais peut-être pas assez armé pour lui résister, mais au moins tu peux le trouver le pas beau.

Et lui dire qu’il est vraiment moche, et que tu vas revenir lui mettre sur la tronche très vite pour sauver la princesse qu’elle est quand même bonne d’abord)

 

Les énigmes ?

Il n’y a pas qu’une façon de les résoudre.

 

Les autres pas beaux ?

Pas qu’une façon de les buter.

 

Aller au sanctuaire machin truc ?

Pas qu’un chemin.

 

Bref, si tu galères sur un truc, tu pars te balader et t’essaies autre chose.

 

Un peu comme sur le oueb finalement.

 

Tu as tout plein de moyens d’arriver à tes fins.

 

Tu n’es pas obligé d’envoyer un mail par jour pour bien vendre (même si, forcément, plus tu mailes,…).

De faire de la pub Facebook pour construire ta liste.

Ou de faire quoi que ce soit qui ne te branche pas.

 

Parce que ce n’est pas les options qui manquent, d’une part.

Et surtout que ce n’est pas la plateforme ou les techniques que tu utilises le plus important.

 

Prends mes mails ou mes pages de vente par exemple.

Je ne suis quasiment jamais la moindre structure.

Ca part en c…, euh, en live 9 fois sur 10 minimum.

 

Pourtant, je retombe toujours sur mes pattes comme un matou.

Et ils vendent plutôt pas mal les loulous.

 

Parce que j’ai appris au fil des années à maitriser les PRINCIPES.

 

Le truc ?

Il est là :

Dans les principes que tu utilises.

Bien plus que dans les techniques.

 

Si tu piges la psychologie des gens ?

Les principes de persuasion ?

Si tu sais les emmener d’où tu veux à…

où tu veux ?

 

Tu n’as alors plus besoin de “techniques”.

Parce que tu sais te créer tes propres tactiques marketing.

 

Tu peux par exemple faire ce qui ressemble à un mail complètement what the f*ck et le transformer en publicité qui cartonne.

Au lieu de devoir faire de la pub comme les gourous te disent que tu dois le faire.

 

Créer une page de vente qui ressemble juste à un article (j’ai fait ça plein de fois).

Récupérer des inscrits en faisant des mini buzz (bien ciblés, pile pour qui tu veux vraiment récupérer sur ta liste), au lieu de faire de la pub.

Ou convaincre ceux qui te découvrent que tu es LA personne à qui donner son cash, en leur donnant l’impression de leur offrir la lune (alors qu’en fait, tu ne fais que du teasing pour un truc que tu es sur le point de sortir).

 

Pour faire bref ?

Tu peux réussir même si tu fais tout l’inverse de ce que tous les gourous recommandent

(comme je l’ai fait la semaine dernière pour remplir la Marketing Master School de nouveaux membres).

 

Ce que j’ai fait, si tu les écoutes ?

C’est pire niveau blasphème qu’aller chatouiller le barbu sur sa croix.

C’est tout ce qu’il ne faut pas faire.

 

En attendant, c’est pas toutes les semaines que tu prends 70 nouveaux abonnés de plus à 97 balles par mois sur une mailing liste d’à peine plus de 7000 personnes.

 

Mieux encore ?

Si tu pars dans le zig quand tout le monde va dans le zag ?

Tu as toute la place pour toi.

Plus de concurrents.

Et toute l’attention du monde de la part de tes prospects.

 

Bien sûr, dans Inside, je vais te montrer comment je monte ma liste, fais de la pub ou vends ma came.

Mais je vais surtout essayer de t’apprendre à te créer tes propres stratégies dans les 3 mois qui viennent au fil des épisodes.

Parce que ça, ça rapporte bien plus que n’importe quelle technique.

 

Oui, ça sera peut-être un peu décousu parfois, pour que je t’aide aussi à “penser” comme un marketeur pro.

Et pas juste à appliquer comme tu peux ce que tu apprends dans une formation.

Car le but est que tu deviennes autonome.

 

Des tests que je vais faire vont probablement foirer aussi.

Et j’arriverais sans doute pas à atteindre tous mes objectifs.

 

Mais si j’arrive à t’apprendre, en plus de construire ta liste et vendre plus, comment te passer des “techniques” comme ça… parce que tu sauras penser comme un marketeur pro et craquer vite des messages qui accrochent l’attention et qui convainquent…quelle que soit la forme ou la plateforme…

J’aurais tout gagné.

 

Et toi encore plus.

 

Tu ne sauveras peut-être pas la princesse.

Mais ce qui est bien en business, c’est que quand tu marques des points, c’est des euros.

 

Et que passés les 1000 premiers chaque mois, tout devient de plus en plus facile.

 

Allez, je rallume ma Switch moi.

Il me reste une heure de vol et quelques coups d’épées à donner.

 

Toi ?

Tu peux te lancer dans Inside et profiter du tarif de lancement en te rendant sur cette page tant qu’il est encore temps si tu veux découvrir de l’intérieur comment je fais tout ça : https://inside.lifestylers.fr/

 

Greg

Tu fais tout comme ils te disent mais tu n’as pas leurs résultats ?

 

Aujourd’hui ?

Tu fais peut-être la même chose que ceux qui ont des résultats dingues.

Ou du moins, c’est ce qu’il te semble…

 

Comme eux ?

Tu crées du bon contenu.

Comme eux ?

Tu envoies des mails à ta liste régulièrement.

Comme eux ?

Tu as une vraie expertise sur ton domaine.

Comme eux ?

Tu fais ce qu’il faut pour construire ta liste.

Comme eux ?

Tu fais le nécessaire pour vendre.

 

Ou, du moins, tu t’y mets petit à petit.

 

Pourtant, tu n’obtiens peut-être pas du tout le même type de résultats.

 

Comme si quelque chose t’échappait…

Comme si ceux qui cartonnent sur internet ne te disaient pas tout…

 

Pourtant, tu le sais…

C’est possible d’obtenir des résultats hors-normes.

 

Peut-être que tu étudies en profondeur ce que font les marketeurs que tu admires.

Et que tu essaies d’adapter ce qu’ils font à ton projet.

 

Tu essaies de modéliser pour toi leurs offres.

Leurs pages d’inscription.

Leurs tarifs.

Leurs mailings.

Leurs publicités.

Et tout ce dont tu as besoin.

 

Mais les résultats que tu obtiens sont loin de tes attentes.

 

Mais ça ?

C’est normal….

 

Parce que ce que tu vois ?

C’est seulement le résultat fini.

La partie visible de l’iceberg.

 

Mais jamais pourquoi le marketeur en question a fait ça.

Et pas autre chose.

Jamais pourquoi il le fait comme ça.

Et pas autrement.

 

C’est pour ça que tu ne dois pas être surpris si tu n’as pas de résultats en « pompant » le marketing de quelqu’un.

Tu sais :

tu t’en inspires, tu changes 2 ou 3 trucs pour que ça colle à ton projet.

Et voilà…

 

Si tu fais ça ?

Tu rates l’essentiel :

Le contexte.

 

Tu ne prends pas en compte sa stratégie.

Son ciblage.

Son positionnement.

Sa spécificité.

Et encore moins sa personnalité.

 

Tu ne prends pas en compte pourquoi il utilise tels mots, et pas n’importe quels autres.

 

C’est comme si tu essayais de convaincre ton audience d’acheter chez toi avec les mots de quelqu’un d’autre.

Pensés pour convaincre quelqu’un d’autre que tes clients à toi.

Pensés pour vendre quelque chose d’autre que ce que tu proposes toi.

 

Forcément ?

Ca ne peut pas bien fonctionner….

 

Parce que le principal pour réussir sur le web, ce n’est pas la technique.

C’est la stratégie.

 

C’est la compréhension de notre audience, de leurs problèmes, de leurs besoins, de leurs envies…

Et notre capacité à rebondir sur toutes ces informations pour créer exactement ce qu’ils veulent, ce dont ils ont besoin, au moment exact où ils sont le plus conscients de leurs problèmes…

… et donc le plus à même de sauter sur nos offres

 

Le problème ?

C’est qu’aucun marketeur (au monde !) ne partage comment il fait ça.

Aucun ne te montre l’envers du décor.

Comme si tu étais dans sa tête.

Et derrière son écran.

 

De façon à ce que tu progresses plus vite en Mark comme en Ting qu’avec n’importe quel autre type de formation.

 

Enfin, si un maintenant.

Un irréductible gaulois, euh, breton.

 

Qui te partage la recette de sa potion magique sur cette page :

https://inside.lifestylers.fr/

 

Et tout ce qu’il fait, pendant 3 mois, pour exploser ses inscriptions et ses ventes.

 

Greg

Et si tu pouvais te transformer en petite souris, et absolument tout voir ?

Et si tu pouvais te transformer en petite souris, et absolument TOUT voir ?

 

Et si tu pouvais (enfin !) avoir accès une formation marketing qui n’aborde pas seulement un sujet ou un système…

…mais TOUT ce que fait un marketeur,  jour après jour,

pour construire son audience, remplir sa liste et empiler les ventes et les abonnements chaque jour de l’année ?

Et, surtout, si il te montrait non seulement ce qu’il fait et comment il le fait…

…Mais comment adapter ses techniques à ce que tu fais TOI ?

A ton projet ?

A ton positionnement ?

A tes clients idéaux ?

A ton expertise ?

A ta personnalité ?

 

Ca tombe bien :

Parce que j’ai décidé de TOUT te montrer, en live.

Ce que je fais, pourquoi je le fais, comment je le fais (en filmant mon écran)…

Tout en t’expliquant comment l’adapter à ton projet.

Dans un programme de formation unique en son genre : Inside.

 

A l’intérieur ?

Pendant ces 3 prochains mois ?

Je ne vais pas juste te montrer tout ce que je fais.

Je vais surtout te détailler pourquoi je le fais…

… Et comment tu vas pouvoir en faire de même pour TON business, EN MEME TEMPS QUE MOI.

En t’expliquant comment adapter ce que je fais au contexte précis de TON projet.

 

Mais ce dont tu as besoin pour atteindre les résultats dont tu rêves le plus vite possible et pour profiter des tonnes de cash qu’il est possible de gagner en ligne, ce n’est pas seulement de ça…

C’est aussi de « breakthroughs« …

Tu sais :

Ces petites pépites si difficiles à dénicher qui font “tilt” et changent pourtant toute la donne.

Celles que recherchent toujours les entrepreneurs qui ont déjà un niveau de succès dingue…

…en faisant appel à un coach

…en lisant des tonnes de livres

….ou en investissant dans des masterminds où il faut payer 30, 50 ou 100 000 mille euros par an rien que pour y entrer.

Parce qu’ils savent bien qu’en trouver ne serait-ce qu’une seule peut le rapporter des dizaines et des dizaines de milliers d’euros.

 

C’est pour ça que dans les autres épisodes d’Inside que j’ajoute plusieurs fois par semaine dans ton espace membres…

(quand je ne filme pas mon écran pour te montrer comment je construis ma mailing liste ou que je vends)

….J’ai décidé de te servir sur un plateau les pépites qui peuvent le plus faire la différence pour ton activité.

Comme si je te coachais personnellement.

 

Et tout ça…

Sans que tu aies à m’engager pour que je charge de tout ton marketing contre 15 à 30% de ton chiffre d’affaires

(en admettant que ça soit possible),

me payer 500€ de l’heure pour que je te coache,

ou dépenser 30 ou 50 000€ par an pour un mastermind d’élite.

 

Si tu es prêt à faire ce qu’il faut pour atteindre des résultats bien supérieurs à ceux que tu obtiens jusqu’ici

(et peu importe que tu te lances aujourd’hui ou que tu aies déjà un business qui te rapporte une somme à 7 chiffres chaque années)….

…clique ici pour découvrir si ce programme de formation unique en son genre est pour toi.

(et profiter de son tarif de lancement si c’est le cas)

 

Greg

On en prend 1000 ou 2000 ensemble ?

Odessa, Bombasseland…

 

Je sais pas pour toi, mais oim’, je suis sérieusement motivé sur Life Stylers ces temps-ci.

(J’ai pas changé de dope pourtant).

Des tonnes d’idées plein la tête sur les prochaines actions à faire pour passer le truc à la vitesse supérieure.

Yes.

Un paquet.

Plus pour le game que pour le cash, honnêtement.

Mais vu que c’est un jeu où gagner des points rapporte du pognon, autant se faire plaisir…

 

Le premier gros objectif que je me suis fixé en rentrant d’Afrique il y a un mois ?

C’était de doubler mon nombre de membres inscrits à la Marketing Master School.

Et ça, c’est pas gagné d’avance.

Parce que je bosse pas sur une thématique où il y a foule.

Surtout vu ce que je fais, et à qui je m’adresse.

 

Le second ?

Il est encore plus dur à atteindre.

C’est de doubler ma mailing liste.

Et pile pour les mêmes raisons, celui là est encore moins gagné d’avance.

Mais je suis juste curieux de jusqu’où je peux monter tout en gardant une liste de qualité.

Prendre 50 000 inscrits, c’est pas dur.

Mais si c’est des touristes qui ont eu pour révélation hier matin en se cognant dans la douche qu’il était possible de gagner sa vie sur le oueb, ça va pas m’aider des masses…

Je ne n’arriverais peut-être pas à doubler.

Mais ça ne serait pas grave du tout.

Si je prends ne serait-ce que 1000 ou 2000 nouveaux inscrits ciblés, j’ai déjà tout gagné.

Et je peux m’attendre à une sacré montée de mon CA.

 

Quitte à faire ça ?

Je me suis dit que ça serait chouette de le faire ensemble.

 

Tu te fixes toi aussi tes objectifs.

(En nouveaux inscrits, en nouveaux clients, en nouvelles ventes, en ce que tu tu veux)

Et on s’y met tous les deux.

 

Pour t’aider ?

Moi, je partage tout ce que je fais pour y arriver, jusqu’à la fin de l’année.

En te détaillant les idées qui me viennent.

La stratégie que je choisis d’utiliser.

Ce que je teste.

Les résultats.

Les éventuels ajustements.

Comme si tu étais dans ma tête.

Et derrière mon écran.

 

Surtout ?

Je le fais en t’expliquant comment tu peux faire la même chose pour ton projet à toi.

Comment tu peux l’adapter à ton contexte à toi.

Ton positionnement.

Tes clients idéaux.

Les discussions qu’ils ont déjà dans leur tête.

Ta personnalité.

Bref, tout ce qui fait le plus la différence.

 

Et tout ça en me rapprochant le plus possible de ce que je te dirais si je te coachais personnellement.

C’est-à-dire que même si je vais te montrer des tonnes de choses, tu ne vas pas forcément tout appliquer.

Tu auras tes priorités, en fonction d’où tu es aujourd’hui.

Qui seront forcément différentes des miennes.

Je vais donc faire de mon mieux pour te dire sur quoi te concentrer en tout premier.

Puis en second.

Et ainsi de suite.

Et tu pourras ensuite revenir sur les autres épisodes où je t’aurais montré tout ce que j’ai fait d’autre.

Quand tu voudras.

Je t’envoie tes accès à ce programme de formation hors-normes demain au plus tard.

Si tu es membre de la Marketing Master School ?

Tu n’as rien à faire.

(A part surveiller tes emails)

Si tu ne l’es pas ?

Tu as deux options :

Soit t’inscrire ici avant ce soir minuit pour m’arnaquer total sur le tarif de cette formation (vu que je l’offre aux membres) et récupérer en plus chaque mois ma formation papier spéciale copywriting.

Soit attendre demain et voir à quel tarif je vais proposer tout ça…

 

Greg

Une simple idée, un mail à l’arrache, et bim, un billet de 35 000 (sans page de vente ni deadline)

Odessa, Ukraine.

 

Alors, je précise de suite :

Bien sûr, ce résultat n’est pas typique.

(Même pour les copywriters les plus expérimentés, même si il est bien sûr possible de faire beaucoup plus)

 

Et je ne te garantis pas que tu puisses faire ça ne serait-ce qu’une fois dans ta carrière.

(Après tout, ça dépend de tellement de paramètres…)

 

Le but n’est surtout pas de me vanter non plus.

 

For the record, une fois de plus :

je n’en ai rien à cirer de ce que certains peuvent bien penser, tout ce qui m’intéresse c’est de t’aider à atteindre des résultats supérieurs à ceux que tu penses possibles jusqu’ici.

 

Si je te parle de ça, donc, c’est pour te montrer que tu n’as pas besoin de préparer le truc parfait pour encaisser des ventes (et même du gros cash, même si ce n’est qu’une fraction de cette somme là) dès le lendemain du jour où tu as une idée.

 

Tu as une idée un jour d’un truc que tes Padawans veulent absolument selon toi qui te passe par la tête, donc.

(Même si ce n’est que pour une TOUTE PETITE partie de ta liste, comme pour ce que j’ai proposé mercredi)

Tu fais un simple mail qui présente le truc.

Et tu envoies.

 

Qu’est-ce que tu risques ?

 

Au pire ?

Juste que ça ne fonctionne pas.

(Ta liste n’est même pas censée le savoir si ça fait flop et que ça te rapporte nada)

 

Concernant mon mail où je proposais à ceux qui le souhaitaient de postuler pour passer une semaine avec moi à travailler ensemble leur copywriting et leur donner toutes mes meilleures techniques, quelque part au bout du monde contre 5000€ ?

 

Le fait est que 4 clients ont sautés sur l’offre et que j’ai sélectionné leur candidature dès le premier jour.

 

Et 3 autres depuis.

 

Un joli billet de 35 000 donc.

 

Pourtant, mon mail, il était tout sauf parfait.

Tout juste “bon”.

Rédigé d’une traite.

Sans même me relire.

 

Je n’ai même pas pensé à mettre de date limite pour postuler.

Je n’ai même pas créé de formulaire pour le faire.

(En gros, c’était, si ça t’intéresse, réponds à ce mail)

 

Il n’y avait même pas de page de vente.

De preuves que mes trucs fonctionnent.

Et que ce qu’ils allient découvrir pendant notre semaine ensemble allait fonctionner pour eux.

(Juste mon engagement à les rembourser intégralement sans discuter si ce n’était pas le cas).

 

Pas de bouton d’achat non plus.

Ni même de date ou de lieu précis pour l’événement.

 

Le truc fait à l’arrache totale donc.

Au feeling.

 

Un mail parfaitement imparfait.

Qui a parfaitement vendu.

(Même si j’aurais bien sûr pu faire bien plus si j’avais vraiment cherché à le faire).

 

J’avoue :

Ce n’est peut-être pas le meilleur exemple.

Parce que là, ça correspond à quelque chose qui a une valeur immense pour ceux qui sont déjà à un certain niveau de business et qui ont pu constaté toute la puissance d’un excellent copywriting par eux-mêmes.

 

Donc pas besoin d’en faire des tonnes quand tu cherches juste à prendre 3 ou 4 clients.

 

Mais le fait est que sur ta thématique, si tu as créé une chouette relation avec ta liste (notamment en leur envoyant des mails tous les jours), tu peux facilement trouver 3 ou 4 clients comme ça prêts à te payer cher pour passer ne serait-ce qu’un week-end avec toi.

 

Tu leur proposes simplement de papoter, à la cool.

De répondre à toutes leurs questions.

De partager tout ce que tu as découvert de meilleur depuis que tu fais ce que tu fais.

 

Et même si ce n’est “que” quelques centaines d’euros par clients et pas 5000 comme là, ça te fait quand même un bon week-end.

Surtout juste en rédigeant un seul mail.

(Même si rien ne t’empêche de faire une petite série pour plus facilement convaincre)

 

Les meilleures techniques que je connaisse qui te permettent de “tester’ des idées, à la volée, comme ça, pour faire rentrer du cash en urgence, ou simplement dès que tu es inspiré ?

 

Je les ai compilées sur cette page : http://lifestylers.fr/ventes-express/

 

Et dans un pack de 3 formations que tu peux récupérer à tarif fracassé jusqu’à ce dimanche soir seulement pour t’aider à faire des ventes, vite, sans même créer le moindre produit.

 

 

Greg

 

PS : Si tu es intéressé pour passer une semaine avec moi à bosser tes argumentaires de vente avec moi et que je te partage tout ce que j’ai découvert de meilleur depuis que je m’intéresse au copywriting, regarde ce mail que j’ai publié mercredi.

Je pensais ne faire qu’une seule session, avec 3 à 4 clients.

Mais bon là, vu que j’ai déjà accepté 7 clients, Il reste 2 places disponibles, au moment où j’écris ceci.

(Je limite à 3 clients par session, pour passer encore plus de temps avec chacun)

 

Si ça t’intéresse ou que tu as des questions, écris moi avant ce mardi soir.

(Ensuite, je passe à autre chose, et on voit ensemble avec ceux qui viennent où on veut organiser ça.

Il y a déjà une session de calée à Palawan, aux Philippines)