Tu ne peux pas faire plus simple que ça pour vendre

C’est juste dingue à quel point les formateurs en Marketing complexifient toujours le truc.

(Plus ça paraît compliqué, plus ça doit vendre, j’imagine)

 

Il suffit de regarder les schémas des systèmes marketing qu’ils proposent pour s’en rendre compte

(et chopper une bonne migraine).

Des tunnels à rallonge, des trucs qui partent dans tous les sens, de la segmentation de partout, du marketing sur je sais pas combien de plateformes en même temps qu’on n’aura jamais le temps de maîtriser…

Pouah !

 

Ca me fatigue rien que de commencer à le décrire, donc je fais court, parce que tu vois de quoi je parle.

 

Alors que le marketing, ça se résume toujours à 3 choses (et ce depuis ces débuts, bien avant interoueb…) :

– une page où faire inscrire les gens à ta liste

– une bonne page de vente

– puis envoyer des mailings sans cesse

 

Tout le reste ?

Ce n’est que des variantes.

Complexifier le système.

Voire le rendre vraiment prise de tête.

 

Si tu regardes, c’est pile ce que je fais sur Life Stylers :

Une page pour que tu t’inscrives.

Une page de vente pour mon offre à abonnement.

Et du mailing quotidien pour vendre derrière.

Le tunnel de vente ?

Le plus simple qui soit !

(J’adore tout ce qui est simple)

Tu t’inscris.

Et tu reçois un de mes coquinous de mailings chaque jour.

Et basta.

 

Bien sûr, vu que je crée chaque mois de nouvelles formations pour les membres de la MMS, j’en fais aussi la promotion à l’unité quand elles sortent.

Et puisqu’à force j’en ai plein dans les cartons, je fais régulièrement des promos vers les anciennes formations.

(Tant qu’à faire, autant juste se baisser et ramasser ces ventes faciles).

 

Mais rien ne m’oblige à faire ça.

Je pourrais juste vendre mon offre à abonnement.

Et déjà très bien gagner ma vie.

Le système dont je me suis le plus inspiré d’ailleurs ?

Il consiste juste à faire ça.

Opt in.

Une seule page de vente, pour un abonnement.

Et juste envoyer des mails pour le remplir de membres.

Et il fonctionne très bien comme ça.

 

C’est d’ailleurs celui qu’on a décidé de suivre il y a un bail maintenant pour l’un des clients dont je me charge du marketing.

Il ne vend qu’un abonnement !

(et fait pourtant un CA annuel à 7 chiffres).

 

Si devoir rédiger régulièrement des nouvelles pages de ventes est ce qui te freine, et que toi ton truc, c’est juste de créer du contenu (et voir tes revenus passifs augmenter mois après mois…),

alors la méthode Webmarketing 3.0 est pile ce qu’Herr Doktor a mis sur ta prescription.

Good news :

Elle est en grosse promo dans cette pharmacie jusqu’à ce soir minuit.

Greg

Marketeur riche, marketeur pauvre…

Tu as lu l’excellent « Père riche, père pauvre » de Robert Kyosaki ?

Si ce n’est pas le cas, je te le conseille vivement.

Si tu l’as lu, je te recommande de le lire à nouveau.

 

En ayant le business en ligne en tête.

 

Ce qu’il a super bien su expliquer le Robert ?

C’est que pour s’enrichir, il faut investir dans des « assets », et pas dans « des liabilities ».

 

Ok, je traduis Choupie :

Un « asset », c’est quelque chose qui te rapporte de l’argent, tout le temps.

Un actif donc.

 

Les « liabilities », c’est ce qui te coûte du blé.

(Ils appellent ça un passif en comptabilité, si ma mémoire a bien survécu à cette saloperie)

 

Pour faire simple :

Tu gagnes du blé avec ce que tu fais sur le web.

Si tu veux être de plus en plus riche, et mettre à ton service les intérêts composés (pas des feignasses, ceux-là !)…

… pour gagner de plus en plus, sans rien faire de plus

tu arrêtes de dépenser dans des trucs qui te font plaisir, juste parce que tu l’as « mérité ».

 

Genre le dernier Iphone, la Ferrari qui te fait rêver, ou même ta résidence principale.

(Investir dans sa maison, c’est le pire investissement qui soit d’ailleurs…

Juste parce que ce n’est pas un investissement, mais une dette.

Et la plus grosse que tu puisses avoir).

 

Si tu veux faire de l’immo ?

Achète et loue.

(Idéalement en empruntant et en louant plus cher que le crédit que tu dois rembourser, parce que tant qu’à faire, tu veux faire travailler l’argent de la banque et de ton locataire…et que ça te finance tout seul cet actif…)

Mais ne mets pas tout ton cash dans ta baraque.

 

C’est simple :

Tout ce que tu dépense chaque mois qui ne te rapporte pas de l’argent…

te fait passer à côté de sommes énormes sur le long terme !

 

Pense aussi aux coûts d’opportunité :

Tu claques presque tout ce que tu gagnes chaque mois dans des trucs qui se déprécient à vue d’oeil, qui te coutent cher en l’entretien ou qui te donnent juste ta dose de dopamine au moment où tu sors ta CB…

Et derrière, tu as une super opportunité d’investissement ?

Mais tu n’as pas de cash pour la saisir.

 

C’est clairement le modèle que suivent tout ceux qui vivent de salaire en salaire.

Et qui les obligent à bosser toute leur vie pour payer les dettes qu’ils se créent…

 

 

Je ne dis pas qu’il ne faut pas se faire plaisir, loin de là.

(Sinon, quel intérêt ?).

 

Mais le plus gros de ce que tu gagnes, tu veux le ré investir dans ce qui te rapporte de l’argent.

Et qui a le meilleur retour sur investissement possible.

 

Et ça, ça va pas être l’immobilier.

La bourse.

Ou quoi que ce soit dans le style.

(Même si ça peut être intéressant dans un second temps pour diversifier)

 

Le meilleur actif (et le plus explosif en ROI) que tu puisses te créer ?

C’est un produit que tu crées une fois, et que tu vas pouvoir vendre pendant des années.

(Pense bien à privilégier les formations qui ne seront pas datées dans 3 mois, parce que tu vendras des techniques lieu de vendre des principes…)

 

Ou, mieux encore, une offre à abonnement.

Tu fais la page de vente une fois.

Tu n’as qu’à convaincre qu’une fois ton client d’acheter.

 

Et ils restent des mois et des mois si tu fais bien les choses.

(Je te montre comment faire tout ça dans Webmarketing 3.0).

Une fois que tu vois que ça marche bien ?

Tu prends une bonne partie des revenus que ça t’apporte.

Et tu les ré investis dans des nouveaux leads.

 

Pour que tu aies de plus en plus de membres.

 

 

Tu peux chercher longtemps, jamais tu ne trouveras quelque chose d’autre qui te permette de faire du x10 ou du x50 dans l’année.

 

Ensuite ?

Une fois que tes actifs te paient tout ce dont tu as besoin en automatique, mois après mois ?

Là tu peux te faire plaisir.

Et t’offrir ta Ferrari ou ton Iphone.

 

Je dis ça, je dis rien…

 

En tout cas, si tu veux créer une offre à abonnement qui va donner envie à ton audience de se jeter dessus…

et de rester abonné LONGTEMPS, très LONGTEMPS…

mets tes mimines de toute urgence sur Webmarketing 3.0.

Parce que c’est exactement ça que je t’y enseigne.

(Avec notamment un moyen de garder plus longtemps tes clients abonnés auquel personne au monde n’avait songé…)

 

 

Greg

PS : Et puisque je ne te veux que le meilleur, tu peux même récupèrer Webmarketing 3.0 en promo là, si tu es assez rapide.

Sur cette page.

Les robots sont en route, et risquent de te bouffer vivant

Tu n’y fais peut-être pas trop gaffe, mais tout ce qui se passe avec les robots est juste un truc de malade.

(A côté, même moi je suis net du bocal…)

 

Je pourrais te rediriger vers des tonnes d’articles ou de vidéos qui parlent de ce qu’il se trame dans le monde de l’intelligence artificielle.

Et d’à quelle vitesse tout est en train de changer.

 

Mais je ne vais pas faire ça.

 

Je voulais juste de demander…

Quelle est ton assurance vie ?

 

Parce que tôt ou tard, la plupart des jobs (en fait, carrément la plupart des industries) vont disparaître.

Les robots vont tout avaler.

 

Tu peux déjà voir le truc arriver avec les voitures automatiques.

Quand cette merde va devenir mainstream, tu peux dire adieu à 90% des tafs de conducteurs.

Plus de taxis. Plus de routiers. Plus de conducteurs de bus. Plus de conducteurs de trains.

 

La MEME chose arrive dans les autres industries.

J’ai même vu des tools passer qui permettent d’automatiser la création de pages de vente.

Bon, tu peux t’en douter, le résultat c’est vraiment pas ça…

 

Limite, tu prends une page de vente en chinois pour un produit qui t’apprend à faire pousser tes tomates et tu le passes dans Google traduction pour vendre ta formation sur Instagram et tu as le même niveau de qualité…

La technologie va s’améliorer, c’est sûr.

 

Mais jamais tu ne pourras automatiser du copywriting.

Surtout du copywriting CREATIF.

High level.

 

Oui, on finira par pouvoir automatiser des articles de blog à deux balles ou du journalisme de caniveau genre putaclic Nabila buzz truc.

Mais avant d’arriver à quelque chose sur un mailing comme celui-ci, ou une page de vente comme celle-là, les poules auront des balloches de chameau.

Si tu cherches une assurance vie, un moyen de te protéger contre la révolution robotique à venir, tu pourrais faire bien pire qu’étudier l’emailing et le copywriting.

Il y a déjà une énorme pénurie de bons copywriters en France.

Et vu comment se développe le business sur le web, ce n’est pas prêt de s’arranger.

 

La seule formation en France qui te l’apprend vraiment ?

Des bases à la psychologie profonde qui permet de faire du cash sur demande, pour toi comme pour tes clients ?

Elle se trouve sur cette page :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg

Ce que les « pailletteux » n’ont jamais su t’enseigner ? (et faire du tamtam sur ton sek’sy body)

Petit retour spontané de Mika, membre de la MMS :

« Putain… t’es génial… je crois vraiment que c’est ce que les « pailletteux » n’ont jamais su m’enseigner. T’assures Maitre Yoda ! »

 

Yes, man !

Grave ! :-P

Mais c’est pas le sujet.

 

Voyons comment notre Padawan en est arrivé à un tel orgasme sur clavier…

 

De quoi parle-t’il sur son site ?

De…percussions corporelles.

 

Tonseigneur Yoda ne sait pas ce que c’est ce truc là.

Mieux :

Il s’en fout.

 

Parce qu’il est pote avec Mark et avec Ting.

Du coup ?

Il sait quoi conseiller quand Mika lui a demandé…

 

« Je me demande jusqu’où me spécialiser. Tu te rappelles peut-être pas, mais j’enseigne déjà une spécialité dans la Musique, les Percussions Corporelles. Le problème principal des gens, c’est d’une part qu’ils ne savent où trouver des infos pour bien démarrer et , 2e point, quand ils savent un peu, qu’ils ont découvert, ils ne savent quoi faire pour réussir à « se faire vraiment plaisir », ils ne trouvent pas non plus de gens avec qui pratiquer… Est-ce que ma spécialité n’est pas, tout simplement « Les Percussions Corporelles », où dois-je encore aller plus dans la spécificité… Qu’en penses-tu ? »

 

Ce que j’en ai pensé ?

Hmmm…

Ca :

 

« Pas forcément d’accord avec ce que tu dis.

Je t’invite à réfléchir à ça :

Quels sont les problèmes douloureux/récurrents/qui gâchent la vie des gens que les percussions corporelles permettent aux gens de résoudre ?

Les percussions corporelles, ce n’est pas ce que tu veux vendre.

C’est juste ton mécanisme pour résoudre les problèmes qu’ils ont.

Ce que tu veux leur vendre, c’est une réponse à un problème qu’ils ont.

C’est ça qu’ils veulent.

Exemples : stress, problèmes de sommeil, choses comme ça… »

 

Un peu plus tard, Mika est revenu avec ça en stock :

« Dans ce qui arrive dans l’immédiat, c’est : les problèmes d’attention et de concentration. Les solutions proposées sont soit couteuses en neuropsy, ou alors des solutions orientées « méditations » avec tout son lot de vendeurs de rêves (un peu comme dans le marketing, j’avoue !), ou de techniques non applicables dans la vie de tous les jours, là maintenant tout de suite pour se recentrer très vite, très efficacement et en +, ça met la patate !!

Quelque chose plutôt comme ça ? »

 

Mieux.

Mais toujours pas My Dear.

 

Essaie plutôt ça :

« Je pense que tu peux pousser encore plus ton brainstorming (et ça vaut vraiment le coup de le faire :-))

Mais tu cherches dans la bonne direction là.

Fais gaffe à ne pas confondre problème d’attention et de concentration (qui sont plus des symptômes), que le problème réel qu’eux voient.

Qu’est-ce que ça a comme conséquences concrètes dans leur vie de tous les jours leurs problèmes de concentration et d’attention ?

Ca va être ça les vrais problèmes à partir desquels tu veux les attirer ;-) »

 

Et là, on peut commencer à causer…

 

Il paraît que c’est ce genre de choses que les marketeux « à paillettes » ne savent pas enseigner.

J’en sais rien, et je m’en fous pas mal en fait.

Mais ça serait quand même ballot.

Sachant que si tu ne sais pas faire ça, tu vendras rallou.

 

Pourquoi je t’ai tartiné ça pour aller avec ton café ce matin ?

Parce que tellement de gens s’acharnent à vendre leur truc magique.

Et pas le problème que ça résout.

 

Les gens ?

Ils sont comme moi, coach hardcore que je suis :

Ils s’en fichent total du mécanisme que tu leurs proposes pour résoudre leurs problèmes (tant qu’il est simple et efficace).

 

Ils ont un problème.

Et veulent enfin une solution.

 

Qu’ils s’agissent de vendre plus, de stress, d’apprendre le serbe ou à danser le moonwalk en apesanteur…

Parle-leur juste de leurs problèmes.

(Ils en raffolent)

 

Rejoins la conversation qui se passe déjà dans leur tête.

Et vends leur une solution plus efficace, plus rapide et moins chiante que tout ce qu’ils ont essayé jusque là.

 

Une fois qu’ils auront acheté ?

Là tu leur diras tout sur comment faire de la percu sur leurs corps plus ou moins sexy.

 

Et si tu veux apprendre le marketing pas flashy mais qui vend, pose ton tamtam et bouge ton body vers ce lien :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

Ptet même que je répondrais à tes plus difficiles questions…

 

Greg

Mon plus gros projet pour 2018

Florianapolis, Brésil.

En mode semi-journal intime qui peut t’aider à te poser de bonnes questions today…

 

 

Je sais pas pour toi, mais de mon côté je commence à planifier mes plus gros projets pour 2018.

Je suis franchement pas fan des plans sur la comète à outrance, loin de là.

Mais parfois, il faut faire le tri.

 

Surtout quand on est entrepreneur sur le web.

Et qu’on a des tonnes d’idées qui ont un potentiel de malade.

 

Le premier truc que je me force à faire ?

Un gros tri !

 

Et calculer mon temps disponible.

 

Une fois ça fait ?

Je vire tout ce qui ne m’enthousiasme pas pour un rond.

 

Afin de ne garder sur ma liste que les projets qui m’excitent vraiment.

Reste à voir si ils passent mes nouveaux filtres pour que je les considère.

(Chaque année, j’ai tendance à les changer, vu que je gagne de plus en plus, et que je suis de plus en plus sollicité)

 

Et seulement ensuite, je regarde l’aspect financier.

 

Bon, j’ai l’avantage d’avoir une liste d’idées longue comme une file d’attente un jour de soldes, d’avoir des compétences qui me permettent de faire (ou faire faire) beaucoup d’argent et d’avoir beaucoup de demandes.

J’avoue, ça aide à être difficile.

 

 

Première chose que je te recommande de voir, avant même de te rajouter de nouveaux projets, même si ils ont le potentiel pour faire des centaines de milliers de Deutsches Mark modernes dans l’année ?

Voir comment améliorer l’existant.

 

Pour moi, ça va être d’optimiser encore les marges quotidiennes de mon site anglophone en automatique, pour le laisser tourner tranquillou sans ne plus toucher à rien.

(Je vise les 2000€/jour de marge nette pour 2018)

 

Et même choses pour les 3 business des clients dont je me charge du marketing.

(je me gave de royalties chaque mois là-dessus tant que je leur fais augmenter leur CA, et je compte bien continuer).

 

Derrière, je compte limiter les coachings et les prestations de copywriting que je propose.

Parce que j’ai une paire de projets que j’aimerais lancer dans l’année qui devrait finir de m’assurer de me la couler douce jusqu’à la fin de mes jours.

Et que ces projets là, ils vont me demander un temps fou.

 

Histoire de prendre un client de plus en marketing done for you.

 

Tu vois, il y a du lourd, et il va falloir faire des choix.

 

Mais il y a un truc sur lequel je ne compte pas lésiner.

A vrai dire, ça fait hyper longtemps que je veux le faire pour Life Stylers.

(Et comme je te disais, la priorité est d’obtenir plus de résultats avec l’existant…)

 

Parce que pour te positionner comme la référence sur ta thématique, convaincre des inconnus de sauter sur tes produits phares ou ton offre à abonnement, il n’y a pas mieux.

Le meilleur ?

C’est que ça te permet de déjà construire ta mailing liste d’acheteurs, tout en donnant de bien meilleurs résultats que tout ce que tu peux faire comme publicité sur Facebook.

Et tout ça, en rentabilisant déjà tes pubs dès que tes nouveaux inscrits vont rejoindre ta liste (et même plus si tu fais ça bien).

 

Cette méthode ?

Je te la dévoile en détails dans le plus long module de ma nouvelle formation « La manière la plus rentable de remplir ta mailing liste : les méthodes contrariennes pour te créer une liste d’…ACHETEURS, vite ».

 

Que tu peux encore récupérer en promo spécial lancement sur cette page.

Mais pas pour longtemps…

 

Greg

Tu es en train de tomber dans la friend zone avec ta liste ?

Je sais que ça agace quelques meufs un poil trop féministes qui croient qu’on est encore en 1957…

Mais rien n’est plus proche du marketing que la thématique de la séduction !

 

Ce n’est donc pas un hasard si je fais aussi souvent des comparaisons entre les deux.

Parce que c’est parlant.

Et qu’en plus ça m’amuse.

 

Prends le coup de ce que les coachs en séduction appellent la « friend zone » par exemple.

Ce que ça veut dire pour eux ?

 

C’est que si tu montres qu’une femme te plait…

si tu es trop gentil avec elle…

si tu dévoiles tes intentions…

 

en gros, si tu agis comme un type bien…

 

… tu peux être à 100% sûr que la nana, elle va partir en courant

(et très probablement vers un bad boy qui la traite comme une m*rde mais qui sait se la jouer indifférent et qui va savoir l’approcher  comme n’importe quelle autre meuf, sans la mettre sur un piédestal, même si c’est une bombasse de niveau 11…)

 

Excuse la poésie.

Mais c’est juste la stricte vérité.

 

Le rapport avec Mark et avec Ting ?

C’est que c’est la même chose si tu cherches à être gentil avec ta liste.

 

Que tu offres des tonnes de valeur en gratuit.

Au lieu de montrer que tu es là pour faire du business.

 

C’est pour ça que dans TOUS mes mailings, je fais systématiquement une offre.

Et dès le premier jour où tu t’inscrits chez moi.

 

C’est aussi pour ça que je ne te laisse pas acheter si tu n’es pas d’abord inscrit chez moi.

(D’où les formulaires qui te saoulent entre mes pages de vente et mes pages de commande).

 

 

Parce que je ne veux pas tomber dans la friend zone avec mes Padawans.

Et me retrouver avec des accros au gratuit qui n’achètent jamais rien.

 

Le meilleur moyen de résoudre ce gros problème ?

 

Comme pour tout :

C’est de le traiter à la source.

 

Et de remplir ta liste uniquement d’acheteurs.

 

 

Non seulement tu vas rentabiliser dès le départ tes campagnes de pub pour remplir ta liste si tu fais ça.

Mais en plus, tu auras les meilleurs prospects qui soient sur ta liste.

(Des acheteurs donc).

 

Quitte à en avoir moins.

Ou même nettement moins.

 

D’ailleurs, tu le sais :

Quelqu’un qui achète une fois chez toi va probablement acheter à nouveau si il est satisfait.

Voire être l’un de ces clients qui fait un « strike » et qui t’achète TOUT.

(Ce que je les adore, ceux-là ! :-))

 

 

Si tu veux démultiplier ta valeur par inscrit comme tu n’imagines même pas pouvoir le faire, file de toute urgence sur cette page.

Je t’y montre comment bosser uniquement avec des gens chauds comme la braise pour ce que tu fais, et en finir pour de bon avec la friend zone avec tes inscrits.

 

Greg