Les outils que j’utilise pour vendre 100% en automatique

Une question de Padawan Woury, qui veut vendre en automatique et ne pas se prendre la tête outre mesure :

 

“J’ai besoin d’aide pour automatiser simplement un business en vendant des infoproduits et service type coaching/ consulting avec le meilleur rapport qualité/prix .

Comme tu aimes faire dans la simplicité j’ai décidé me tourner vers toi.

J’ai donc quelques questions à te poser:

Utilises-tu des plateformes type “Clickfunnels” ou “Learnybox” pour automatiser ton business?

Si non, conseilles-tu d’utiliser ce genre de plateforme?

Quels sont les outils que tu utilises et/ou que tu conseilles pour avoir un business qui tourne en automatique (ou semi-automatique)?”

 

Alors, non, je n’aime pas ces outils.

Je ne les utilise pas.

Et ne les recommande pas.

Pourquoi ?

Parce que, pour les outils aussi, 1 est le pire chiffre qui soit en marketing et en business.

1 seul client.

1 seule source de trafic

(c’est pour ça que pour mon site anglophone, 100% automatisé depuis l’an dernier, j’ai plusieurs sources pour récupérer des inscrits tous les jours)

1 seul produit à vendre.

1 seul tool.

Il suffit qu’un truc se casse la gueule et tu te retrouves à poil.

Le problème que je vois avec ces outils tout en un comme ça également (aussi bons soient-ils), c’est qu’il y a toujours quelque chose qu’ils ne font pas.

Ou très mal.

Et qu’ils coutent très cher chaque mois pour pas grand chose au final.

Aussi, tu te retrouves lié à utiliser leur système une fois que tu t’es fait chier à tout mettre en place.

Alors qu’il y a un outil gratuit qui te permet de faire tous les enchaînements de pages que tu veux : WordPress.

Et là, tu n’as plus qu’à mettre ce qui manque par dessus.

 

Sur mon site top secret qui me finance ma retraite et celle de mes prochaines vies ?

J’utilise Stripe pour encaisser les paiements, et SendOwl pour héberger/envoyer les formations aux clients.

Le bon vieux Lead Pages pour faire mes pages de captures.

Et Convertkit en guise d’autorépondeur.

Et c’est absolument tout.

Est-ce que c’est les meilleurs ?

Peut-être pas.

Mais ils sont simples à prendre en main et à utiliser.

Et ils font bien leur job, sans coûter un bras.

Soit tout ce que je leur demande.

Le but, c’était de créer un business qui rapporte du cash en automatique sans que je n’ai plus rien à faire.

Pas de me prendre la tête avec des outils complexes à gérer que ce soit au moment de créer tout ça ou par la suite…

 

Greg

 

PS :  si tu veux créer un site comme le mien, 100% automatique une fois que tu l’as créé et optimisé, je te montre le système que j’ai utilisé sur cette page.

C’est de la triche ?

Un retour de Fabien comme j’en ai reçu un petit paquet la semaine dernière quand je te parlais de Rédaction Hypnotique :

Tu pensais que je ne le verrai pas le copier-coller de ton email du 28/07/2017 lol ? :D

Remarque c’est un bon moyen quand t’es en rade d’email du jour… de reprendre un truc qui a bien fonctionné :-)

 

Hehe.

Grillé oim’ !

Sauf que c’était bien évidemment prévu que pas mal de mes Padawans allaient voir que j’avais déjà envoyé ce mailing.

 

Le souci ?

C’est qu’il y en a absolument pas !

Où est le problème de réutiliser 6 mois plus tard un mailing dont tu sais déjà qu’il a cartonné ?

Qu’il t’a permis de générer un niveau de ventes supérieur à la moyenne ?

 

En fait, j’aurais été sans doute plus vite à rédiger un nouveau mailing (ça ne me prend que quelques minutes, depuis le temps que j’en rédige plusieurs chaque jour) que d’aller fouiller dans mes archives pour en retrouver des bons qui ont particulièrement fonctionné.

Mais c’est aussi la force du mailing quotidien.

Beaucoup de gens oublient.

Tout le monde ne voit pas forcément TOUS tes mails.

Et, bien sûr, tu as pas mal de personnes qui ont rejoint ta mailing liste entre temps.

Et pour ceux qui l’ont déjà lu, un bon mailing, c’est toujours agréable à relire.

 

J’ai d’ailleurs monté un business intégralement sur ce principe :

Créer des mailings.

Les tester.

Et voir ceux qui vendaient le mieux.

Les moins bons ?

Je les ai virés.

Et j’en ai rédigé de nouveaux à la place.

Jusqu’à avoir une séquence gigantesque de 180 mails que les gens qui s’inscrivent à la mailing liste de mon site anglophone reçoivent les uns après les autres, tranquillou.

Sans que je n’ai plus rien à faire maintenant que ma séquence est optimisée.

 

L’acquisition de trafic, tu vas me dire ?

Augmenter ma liste sans cesse ?

Gérer mes publicités ?

Nah !

Je voulais vraiment créer quelque chose de 100% automatique.

Pas ce qu’on nous vend tout le temps en mode “fais ça et laisse tourner, tu n’auras plus jamais rien à faire et tu vendras même quand tu seras en train de pioncer sous ton cocotier aux îles Vanuatu”.

C’est le seul truc que je connaisse qui soit du vraiment complément passif.

Alors oui, ça demande un peu de taf pour tout créer.

(hey, on a rien sans rien Choupie…)

Mais après…

 

Si ça te branche de découvrir comment j’ai fait, et, surtout, comment tu peux faire pareil, file sur cette page et profite de la promo que je t’ai mise sur ma formation “Objectif 1000€ par jour vraiment en automatique” avant que je ne décide d’augmenter définitivement son tarif normal…

Greg

Profiter de l’explosion de l’E Commerce, sans en faire…

A part si tu vis dans une grotte cachée au fin fonds des montagnes du Kirghiszistan

(auquel cas je te félicite pour ta connexion wifi si tu lis ceci)

tu l’as remarqué :

L’E Commerce est en plein boom.

Ca n’a pas commencé hier.

Et ça ne va pas s’arrêter demain.

 

Le truc ?

C’est que tu peux en profiter.

Sans même avoir à faire de l’E commerce ou à vendre le moindre produit physique.

Je pourrais te faire tout un teasing de fou là-dessus, et te vendre une formation sur comment y parvenir.

Mais désolé Choupie, j’ai pas ça en stock.

Alors je vais te filer le tuyau, gratos.

(Je m’en excuse devant l’éternel, je sais, c’est pas bien…)

Si aujourd’hui…

Tu n’as pas de liste.

Pas de trafic.

Pas de site.

Bref, que t’es à poil…

Mais que tu as une expertise ou une passion

(oui, il faut au moins la b*te et le couteau)

 

Pose-toi ces questions :

Est-ce qu’il n’y a pas quelqu’un sur cette thématique qui vend des produits physiques ?

Et qui a donc une mailing liste ?

Mieux encore :

Une liste de clients ?

De gens qui ont prouvé qu’ils sont prêts à dépenser de l’argent dans un domaine donc ?

Ce quelqu’un ?

Il y a de grandes chances qu’il ne vende que des produits physiques.

Et pas d’information.

Pourtant, ses clients ?

Ils sont comme tout le monde.

Ils ont des problèmes.

Et ils ne savent pas forcément comment s’y prendre pour les résoudre ou atteindre les résultats qu’ils veulent.

Et toi, tu peux les aider, si tu as ces infos là.

Et simplement monter un partenariat avec la personne qui gère son Shopify ou son dropshipping.

Et si tu fais tout le taf (création de formation, pages de vente, emailings) là-dessus, tu peux prendre une grosse part du gâteau.

Genre 80%.

(C’est exactement ce que j’ai recommandé à un Padawan que je coache récemment, et la propriétaire de la boutique E commerce a été ravie d’accepter.

Tu m’étonnes : 20% dans sa poche, sans rien faire !)

 

Du vrai gagnant-gagnant.

Et si tu as déjà des formations à vendre ?

Un site ?

Et tout le tintouin ?

Ca n’empêche rien.

Au contraire.

 

Tu peux tout à fait contacter des E commerçants comme ça.

C’est du très bon marketing d’affiliation.

Et bien mieux que de chercher à faire vendre tes formations par des gens qui en vendent déjà, comme tout le monde cherche à le faire.

Là, on est plus sur de la concurrence.

Mais vraiment sur du complément idéal à ce qu’ils proposent déjà.

Tu vas voir que les gens que tu vas contacter vont tous de suite être bien plus motivés !

(D’ailleurs, tu peux aussi leur proposer d’offrir une de tes formations, juste contre l’inscription à ta mailing liste ;-))

 

“Oui, mais, il faut créer des formations !”

Tsssss !

Tu veux que je fasse tout pour toi aussi ptet ?

Ca prend 2 heures à tout casser de créer une formation que tu peux vendre entre 50 et 200 boules si tu connais ton marché.

Je te montre comment le faire sur cette page.

Tu ne connais pas ce qui se passe dans la tête des gens, ni ce qu’ils veulent ?

Pas de souci non plus.

J’ai ce qu’il faut pour toi sur cette autre page, quelque soit le domaine auquel tu puisses bien penser.

D’ailleurs, E commerce ou pas…

Que tu aies déjà un site ou pas…

Que tu aies une liste ou pas…

…Si tu galères à vendre aujourd’hui c’est par cette formation là que je te recommande de commencer.

Avant tout le reste.

Et je te fous les 2 en promo jusqu’à demain soir minuit, sur leurs pages respectives.

Comme ça tu n’as plus d’excuse ;-)

 

Quoi ?

Tu ne sais pas qui a un site E commerce sur la thématique qui te branche ?

Arrête, tu m’énerves ! :-P

 

Greg

Des gros pics de nouveaux membres payants, sur demande (je te montre tout ce que j’ai fait)

En octobre 2014 ?

Je me décidais à créer mon offre à abonnement, a Marketing Master School.

 

2 mois plus tard ?

Je la lançais.

 

En utilisant la stratégie la plus efficace que je connaisse pour faire s’abonner un maximum de personnes dès le premier jour, avec une “astuce” même pas déguisée pour qu’il restent membres et te paient mois après mois, longtemps…

 

Flash forward presque 3 ans et demi plus tard :

La coquine ?

(qui te donne chaque mois une nouvelle formation audio ou vidéo pour que tu augmentes ton trafic, tes inscrits ou tes ventes, et une formation papier dédiée spéciale copywriting pour que tu progresses un peu plus chaque mois sur la compétence la plus rentable que je connaisse…)

Elle ne s’est jamais bien aussi portée.

 

Bien plus de nouveaux abonnés chaque mois que de personnes qui se désabonnent.

Et donc bien plus de revenus récurrents qui tombent dans ma besace.

(Sans compter qu’il y a toujours plus de “gros” du web qui la suivent, et ça, ça fait toujours plaisir)

 

Mais assez de paluchage sur clavier de ma part…

 

Le truc qui peut vraiment t’aider (que tu aies déjà un abonnement ou que tu comptes en lancer un prochainement) ?

 

C’est de comprendre ça :

Le plus dur, ce n’est pas l’amorçage.

Parce qu’au final, si tu crées bien ton offre, ceux qui te suivent et qui aiment ton travail vont s’abonner dès que tu vas sortir ton offre, si tu fais bien les choses.

Non, le plus dur, c’est de continuer à régulièrement remplir ton abo de nouveaux membres, qui vont rester abonnés longtemps.

 

Au delà de faire un mailing comme celui que je suis en train de faire tout de suite, et qui tease ton audience sur ce qui arrive de nouveau dans ton espace membre (ou par la Poste et par email, dans mon cas…) ?

Tu veux parvenir à régulièrement faire des gros pics de nouveaux abonnés.

Du niveau de ce que tu as obtenu quand tu as lancé ton abonnement au début.

Si ce n’est plus.

Je ne te parle pas de faire rentrer quelques membres de plus chaque mois là.

Non.

Mais d’au moins 2 fois par an, faire rentrer 10, 20 ou 30% d’abonnés de plus que ce tu as déjà.

 

Des opérations comme ça ?

J’en ai fait pas mal pour booster la MMS depuis 3 ans et demi.

 

Et dans la nouvelle formation spéciale persuasion du mois, qui sera postée ce lundi, je te montre toutes celles que j’ai faites depuis 2014.

Ce qui a le mieux fonctionné.

Ce qui a moins bien marché.

Ce que je te recommande de faire absolument.

Des trucs que tu peux tester aussi, et qui marcheront mieux sur certaines thématiques que d’autres (notamment si toi, tu ne vends pas des produits chers).

 

Je te détaille les principes.

Les techniques.

 

Et je te montre les mailings et argumentaires exacts que j’avais utilisés.

De façon à ce que tu puisses faire pareil.

 

Formation 100% dédiée à générer des gros pics de nouveaux abonnés, sur demande, donc.

 

Mais bien sûr, je te détaille aussi la psychologie et les techniques de persuasion utilisées, comme d’hab.

 

Si ça t’intéresse de recevoir la formation ?

Sache qu’il faut que tu sois membre de la MMS dimanche soir au plus tard.

Parce que même si je leur donne un beau billet pour qu’ils se chargent de préparer toutes les enveloppes à ma place et d’aller poster tout ça, mes parents, je vais pas leur demander de se taper la Poste plus d’une fois dans le mois.

Pour t’inscrire, recevoir Emailing 3.0 tout de suite, cette formation la semaine prochaine puis ma nouvelle formation vidéo début mars, clique sur ce lien avant qu’il ne soit trop tard donc.

Pas de flash back là-dessus, sorry…

 

Greg

Ceux qui cartonnent sur le web aujourd’hui ? Ils savent tous faire ça (et non, ce n’est pas de la magie…)

Quelque chose qui m’étonne de moins en moins…

mais que je constate de plus en plus chez tous ceux qui obtiennent de gros résultats sur le oueb ces temps-ci ?

Cet espèce de don apparemment magique qu’ils semblent avoir.

(C’est comme si ils étaient magnétiques…)

 

Leurs clients idéaux sont bombardés d’informations et d’autres contenus où cliquer, dans leur boîte de réception, sur Facebook ou ailleurs ?

Pas de souci pour eux !

Parce qu’ils savent accrocher leur attention avec un simple bout de titre.

 

Mieux :

ils savent faire faire à ceux qui les lisent tout ce qu’ils veulent.

 

Pendant que tous les autres n’en peuvent plus que les gens zappent leurs contenus, parce qu’il y a cette autre vidéo sur YouTube, cet autre statut sur Facebook ou cet autre mail qui chatouille leur curiosité ?

Eux, ils savent réussir ce qui est devenu le plus dur sur internet tellement ça regorge de contenus :

Accrocher l’attention des gens.

Et la garder.

Jusqu’au bout.

 

Tout en faisant monter le désir progressivement, jusqu’à ce qu’il soit douloureux de ne pas savoir ce qui se cache derrière l’une de leurs puces promesses (si ce n’est toutes).

Jusqu’à ce que ça soit très difficile pour eux de NE PAS acheter leur produit.

 

Mais ça, ce n’est presque que le début…

 

Parce que ces nouveaux “magiciens” du web qui ont compris que le nerf de la guerre désormais est surtout de gagner la bataille pour l’attention des gens…

 

Ils parviennent aussi facilement à….

– tisser une relation et engager leur audience de façon bien plus rapide qu’avec des formats où tout ça semble plus facile à faire, comme la vidéo ou l’audio…(sans même qu’on ne les voient ou les entendent, donc…)

– en un simple paragraphe, totalement changer ce dont leurs prospects croyaient avoir besoin

(pour qu’il se rendent compte que ce dont ils ont vraiment besoin, c’est de leur solution…)

– dévoiler leur personnalité de façon à faire fuir en quelques phrases les personnes qui ne seront jamais clients chez eux

…et, surtout, rendre les personnes qui leur ressemblent, avec qui ils ont plaisir à travailler (en 2 mots : leurs clients idéaux) totalement accros à tout ce qu’ils partagent.

 

Mais ce n’est pas tout…

Ils arrivent aussi à complément modifier ce qui se passe dans la tête de leurs prospects !

 

Et à….

– totalement changer ce qu’ils croyaient être les meilleures façons de résoudre leurs problèmes ou d’obtenir ce qu’ils veulent plus que tout

– les motiver comme jamais, et leur montrer qu’eux aussi peuvent réussir (même si jusque là ils étaient persuadés qu’ils en étaient absolument incapables)

– les inciter à acheter tout de suite, et pas plus tard (en général, quelqu’un qui remet ça à « plus tard » finit par ne jamais acheter)

 

Est-ce que ces marketeurs là sont des magiciens ?

Est-ce qu’ils sont plus doués ou intelligents que toi ?

Est-ce qu’ils ont des techniques que tu ne connais pas pour parvenir à faire tout ça ?

Non.

 

Le seul truc, c’est qu’ils ont compris qu’ils devaient totalement changer leur façon de rédiger.

 

Pour susciter la curiosité, pour accrocher l’attention, pour convaincre, pour faire monter le désir et pour rendre douloureux le fait de ne pas acheter nos produits et services ?

Il faut oublier tous les principes de rédaction qu’on a appris à l’école.

Parce qu’on nous a appris à BIEN écrire.

Mais jamais à rédiger pour convaincre. Pour vendre.

Ce que tu veux faire ?

Que tes textes donnent envie d’être lus quand on les ouvre.

Qu’on voit en un clin d’oeil qu’ils sont faciles à lire

(et pas qu’on est envie de se barrer en voyant un gros pâté de texte…).

Les rendre aérés.

Rythmés.

Presque musicaux.

En un mot :

HYPNOTIQUES.

Et c’est exactement ce que je te montre sur cette page, et dans une formation qui s’appelle Rédaction Hypnotique que tu peux récupérer à prix bradé si tu te traines pas…

 

Songe juste à ce que ça changerait pour toi si ne serait-ce que 20% de plus de ton audience lisait n’importe lequel de tes contenus, JUSQU’AU BOUT.

Et donc jusqu’à ton bouton d’achat.

Ne ferais-tu pas bien plus de ventes ?

Je pense que tu connais déjà la réponse…

 

 

Greg

Ce mail ? C’est presque de l’hypnose…

Ce qui suit va te scotcher jusqu’au bout, tu vas voir…

(Et va beaucoup t’aider à augmenter tes résultats, aussi).

 

Ce que je vais faire dans ce mail ?

Te montrer ce que tu dois faire dans n’importe quel texte.

 

Que ce soit un mailing.

Un article.

Un statut (ou une publicité) Facebook.

Ou même une landing page.

 

Tu commences par une promesse.

Sans tout dévoiler.

 

Elle peut même être très vague.

Comme celle de ce mail.

 

Ton but ?

Amener les gens que tu cibles à te lire jusqu’au bout.

 

T’offrir du temps.

Comme si tu avais une bombe à désamorcer.

 

Et que tu trouvais un moyen de la mettre en pause d’une manière ou d’une autre.

Avant que le compte à rebours ne reprenne sa course folle.

 

Et que tout explose.

Ce temps ?

Il te permet de convaincre.

 

Mais pas seulement.

Tu peux l’utiliser aussi pour que ton audience (ou ta future audience) te connaisse mieux.

Pour qu’elle apprenne à te faire confiance.

 

Ce temps ?

C’est tout ce qui nous manque aujourd’hui.

Pas juste nous, non.

Oui, c’est notre ressource la plus précieuse.

(Bien plus que le flouze…)

Mais c’est surtout ce que tu veux obtenir en tout premier lieu des gens à qui tu veux vendre tes produits.

Tu veux qu’ils passent du temps avec toi.

 

Qu’ils te donnent un peu de ce qu’ils ont de plus précieux.

 

Si tu y réfléchis ?

C’est comme pour désamorcer une bombe.

 

Plus tu as de temps, plus tu as de chances d’y arriver.

 

Avec tes prospects ?

C’est pareil.

 

Tu veux t’offrir le temps qu’il faut pour les convaincre.

Sans avoir à les bousculer à coups de promesses racoleuses en mode pistolet sur la tempe.

« Achète ma came tout de suite sinon les terroristes vont gagner… »

 

C’est comme ça que tu te crées une vraie audience qualifiée.

Que tu transformes des inconnus en serial customers.

 

Et que tu désarmes leurs objections.

Une à une.

 

Ce que je suis en train de faire ?

Là ?

Tout de suite ?

C’est te montrer exactement comment faire ça.

 

Avec du teasing.

Des métaphores.

Et une façon de rédiger vraiment spéciale.

 

Rien à voir avec ce qu’on nous apprend à l’école.

Pas une seule phrase de 4 kilomètres de long ici.

 

Jusque là ?

Je n’ai utilisé qu’une seule virgule.

 

Ma phrase la plus longue ?

21 mots.

Mais très courts.

 

A chaque fois que je risquais de perdre ton attention ?

J’ai relancé.

Avec une question.

Hyper courte.

Ce que j’essaie de faire ?

C’est comme de la musique.

Ou comme une série dont tu ne peux décrocher.

 

Parce qu’il y a toujours ce petit quelque chose qui t’accroche.

Et t’empêche de vouloir faire autre chose que connaître la suite.

Là. Tout de suite.

 

J’appelle ça rédiger de façon hypnotique.

Parce que c’est l’objectif.

 

Et que ça te permet d’amener un maximum de gens pile là où tu veux qu’ils aillent :

Jusqu’à ton bouton d’achat.

 

Voici comment apprendre à rédiger comme ça.

(C’est beaucoup plus simple que tu ne le croies. Et pas besoin d’être doué en écriture pour ça.)

Greg