Let’s make some money in the train

(Ok, on va essayer de faire ça en français…)

Je disais juste à mes amies serbes à l’instant que j’allais profiter de ce train entre Lisbonne et Sintra pour faire un peu de cash en claquant un mailing vite fait…

« Let’s make some money in the train », donc.

Je te laisse ajouter mon accent à faire craquer any chick i want…euh…qui a bon goût…)

 

Le reste de la journée ?

Je vais faire…pas grand chose.

 

Mais je vais continuer à gagner du cash.

Comment ?

En en dépensant moins que ce que je dépense.

 

Oui, ça parait très très très très c0n ce que je te dis là.

 

Mais quand on y réfléchit un deuxième poil…

On se rend compte qu’en tant qu’entrepreneurs, on dépense toujours plus dès que nos revenus augmentent.

Et que finalement le différentiel entre nos nouveaux revenus et ce qu’il nous reste en poche à la fin de l’année n’est pas si énorme.

 

Pourtant, on veut toujours gagner plus.

 

Moralité de ma super théorie qui va changer ta life, là ?

Fais ce qu’il faut pour gagner plus, oui.

 

Mais pas à n’importe quel prix.

 

Pas au prix de devoir bosser toujours plus, et de finalement pas profiter de ton blé tant que ça.

Et pire, de ne pas profiter de ta vie.

 

Mieux vaut commencer par dépenser moins, sans sacrifier quoi que ce soit à son mode de vie.

 

Tu peux même finir ton année avec bien plus sur ton compte en procédant comme ça.

 

Un excellent moyen de le faire ?

Ne plus donner des sommes indécentes aux impôts chaque année.

(Là, je terminerais juste de travailler pour la France à ce moment de l’année si je ne m’étais pas barré.

Et je commencerais juste à me payer.

Mi octobre !)

 

Plein d’autres excellents moyens de faire ça ?

Sur cette page, qui te détaille non seulement comment monter ta société à l’étranger (et ne plus payer d’impôts, ou juste un pourcentage décent) légalement.

Mais aussi toute une collection d’idées qui te permettent de garder plus de ton cash difficilement gagné, SANS avoir à faire la moindre vente en plus.

 

Après avoir vu cette page ?

File sur celle-ci si tu le souhaites.

 

Car je t’ai créé un pack de formations qui va t’aider à te créer une vie dont tu n’auras jamais envie de divorcer.

Et qui peut être financée rien que par ce que tu arrêtes de donner à un gouvernement qui s’en fout complètement de toi…

(Et bien plus que ça d’ailleurs)

 

Ou en suivant d’autres règles simples pour que ton argent se mette à ton service.

Et plus l’inverse.

 

Tu peux récupérer ce pack en promo ici si tu es rapide.

Greg

Greg, mieux que Weight Watchers…

Dans la série le nouvel Omo (la lessive hein, pas le sexxxuel) qui lave plus blanc que blanc,

… le régime « on se prend pas le chou et on fait ça vite et bien » by Ton Cher Serviteur :

 

Avec un retour d’Hervé, qui a compris que pour s’alléger, il y avait mieux que de faire les tâches le lundi, les noeuds le mardi, et passer toute la semaine à essayer de dénouer l’affaire après sa lessive….

 

« Un petit mail pour te remercier pour ta formation « Formations Faciles« , c’est pile poil ce qu’il me fallait pour passer à l’action et me défaire de mon perfectionnisme qui me faisait perdre 5 ou 6 mois à préparer une formation en refaisant 10 fois chaque vidéo…

Là du coup je me suis rendu compte qu’une formation audio pouvait apporter la même valeur, et que la forme n’est qu’un petit bonus.

Résultat : j’ai sorti une formation, et j’en ai une autre sous le coude prête à sortir la semaine prochaine, tout ça en moins d’un mois.

Bon perso il me faut quand même une petite semaine pour faire une formation complète (et pas deux heures comme toi), mais c’est quand même un gain de temps et d’énergie énorme.

Et ça libère du poids de se dire : je bosse depuis des mois là dessus, et si ça se vend pas ça sera pour rien donc faut que ça soit parfait… »

 

Yep.

Ca change un peu complètement toute la donne…

 

Et, à la limite, l’important c’est presque pas le temps que ça nous prend.

(Au début, je ne mettais pas que 2 heures à enregistrer une nouvelle formation.

Avec l’habitude, on va ensuite de plus en plus vite, comme tout ce qu’on fait souvent).

 

Le plus important je trouve, c’est la sérénité que ça donne de créer des nouveau produits facilement et rapidement.

Parce qu’on n’est plus dépendant d’un lancement.

 

On peut même en foirer un, et faire le meilleur mois de sa vie.

 

Ca m’est arrivé le mois dernier.

Ma formation du mois a bien moins vendu que d’habitude (ma faute).

Pourtant je me suis plus que rattrapé avec les anciennes formations que j’ai mises en avant (et pas qu’en promo) le reste du mois.

 

Je le répète souvent, mais tu n’as plus besoin d’essorer ton audience au max si tu as un tas d’offres différentes à proposer.

 

Plus tu as de produits, plus tu t’enrichis.

 

C’est comme au Monopoly.

Et comme dans la vraie vie.

 

Rien qu’une nouvelle par mois, et c’est rapidement la teuf.

 

Ca suffit très vite pour lancer une offre à abonnement et choper du récurrent.

Ca suffit pour faire des promos flashs.

Ou des packs.

 

Bref, tout ce qu’il faut pour générer un nouveau pic de vente sur demande.

 

Et, dès que tu as un vrai bon catalogue produit ?

C’est no limit.

Et pic de vente tous les jours, ou presque.

 

Pour créer des formations qui ne rétressissent que ton temps de travail au lavage et qui ne demandent même pas d’essorage, pas besoin de demander aux publicitaires (ou à Coluche) ce qu’il te faut.

La formule, elle est là.

Greg

C’est un peu comme un journal intime, et je tiens à ce que tu le lises

Un mailing encore en vol, entre Belgrade et Barcelone…

 

Je t’en parlais hier :

Pour la nouvelle formation papier de la School, j’ai détaillé tout le système caché derrière Life Stylers.

De façon à ce que tu puisses t’en inspirer pour construire le tien.

(Plutôt que de jouer aux devinettes et recopier ce que font ceux qui cartonnent sur le web en ne sachant pas pourquoi ça fonctionne si bien…)

 

 

Cette formation ?

C’est comme un journal intime.

Où je te dévoile tout ce qui ne voit pas.

 

Le pourquoi je fais les choses comme ça.

Et comment tu peux t’en inspirer pour atteindre à ton tour un niveau de ventes hors normes, même si tu bosses avec une (toute) petite audience.

 

Avec (entre autres) :

… Comment cibler tes clients idéaux pour remplir ta mailing liste des gens déjà prêts à acheter chez toi…

…et éviter tous les boulets qui ne t’apporteront jamais rien de mieux que des mails de remerciements (sans parler de toutes les questions et remarques à la con qui foutent le moral en vrac…)

… Le double positionnement un peu bizarre que tu peux utiliser pour à la fois vendre aux masses et aux clients sophistiqués qui ne veulent que des prestations très chères…

… Comment jongler entre une spécialisation qui te propulse comme un expert aux yeux de ton audience, sans sacrifier les autres thèmes qui vendent à fond dans ton domaine

… Les sujets à aborder dans tes contenus (et sur lesquels tu dois créer des produits), et ceux que tu veux laisser aux autres

… Le système volé aux aux multinationales qui te permet de générer des pics de vente de plus en plus souvent, sans presque rien créer de nouveau

… Les 3 critères à appliquer absolument si tu veux faire au plus simple et t’adresser à des gens déjà à la recherche de ce que tu as à vendre (c’est du ciblage facile et une méthode de paresseux, mais purée ce que ça vend…)

… Ma stratégie à mes débuts quand je ne cherchais à vendre que du coaching, et comment elle a évoluée pour vendre un maximum de formations et d’abonnements…

… Comment je me suis fait connaître auprès de mes clients idéaux, sans partenariats, référencement ni publicité

… Comment créer une landing page qui convainc pile tes prospects idéaux, en te démarquant de tous tes concurrents

… Le çadeau précis à leur proposer contre leur inscription sur ta liste pour qu’ils ne te considèrent pas comme un énième clone dans ton domaine, mais comme un expert, presque instantanément…

– Mes sources de trafic et mon ciblage pub exacts…

… Le système d’acquisition de leads qui me donne d’encore meilleurs résultats que la publicité, sans que j’ai à dépenser le moindre euros, ni à mailler pour qui que ce soit…

… Le système de vente le plus simple que je connaisse (ça tombe bien, c’est aussi le plus rentable…)

– Comment tromper son cerveau pour être super productif, et sortir une paire de nouvelles formations, chaque mois, sans s’en rendre compte (hormis sur notre compte en banque…)

 

 

Et pas mal d’autres pépites qui pourraient très bien faire « tilt » et provoquer de sacrés déclics pour ton activité.

 

 

Il y a tellement de choses dans cette seule édition de la formation papier de la School, que je tiens vraiment à ce que tu puisses y accéder.

Parce que celle-ci va vraiment t’aider, où que tu en sois aujourd’hui.

 

Du coup ?

Exceptionnellement, tu peux recevoir la version PDF et découvrir tout mon système, même si tu n’es pas membre de la Marketing Master School.

 

En cliquant ici avant demain soir minuit.

Greg

Tout le système caché derrière Life Stylers

Pourquoi les gens qui « s’inspirent » des meilleurs n’arrivent jamais à obtenir ne serait-ce qu’un poil des résultats des gens qu’ils copient ?

Parce qu’ils ne voient que la partie émergée de l’iceberg.

 

Tu peux bien regarder le marketing du site de ton gourou préféré.

Essayer de voir tout ce qu’il fait.

Pour faire la même chose à ton tour.

 

En espérant avoir le même niveau de réussite.

 

Mais tu vas forcément te planter si tu fais ça.

(Comme tous les autres « Copycats » avant toi…)

 

Parce que tu n’auras, quoi que tu fasses, qu’une vision très partielle du système.

Et jamais le pourquoi du comment.

 

Aussi, je te souhaite de bien t’amuser si tu cherches à recréer tout l’univers de quelqu’un qui cartonne depuis un moment.

Parce que son marketing tel que tu peux l’entrevoir aujourd’hui, ce n’était sans doute pas le même quand il était au point où tu es toi.

Là, maintenant.

 

Je vois beaucoup de gens qui me suivent s’inspirer de mes mailings.

De mes pages de vente.

Même de ma façon d’écrire.

 

Je ne vais pas les blâmer pour ça, parce que c’est fait pour.

A condition de savoir pourquoi le faire comme ça, et pas autrement.

 

Afin de t’éviter ces déconvenues et que tu ne passes pas des semaines à te morfondre parce que faire du marketing à la Greg, ça ne fonctionne pas aussi bien que tu l’espérais pour toi…

… j’ai décidé de te dévoiler tout mon système.

 

Le visible.

Et surtout l’invisible.

 

Pour qu’il ne te manque aucune pièce du puzzle.

Et que tu puisses te constituer le tien.

 

 

De ma landing page et comment je trouve mon trafic à pourquoi je te parle comme je parle dans mes mailings.

Des produits que je choisis de créer à comment je vends du coaching, des pages de vente et des prestations hyper chères… sans jamais en faire la promotion.

 

De comment je décide de fixer mes tarifs à comment je choisis quelle promo faire, à quel moment.

Et bien plus encore.

 

Tout le système, je te disais.

Et surtout ce qui ne se voit pas.

 

Parce que c’est pile ça qui fait toute la différence.

 

Je n’ai jamais tout dévoilé comme ça jusqu’ici.

Et tout le monde ne va pas avoir accès à ça.

(C’est pas la teuf non plus…)

 

Seul moyen d’accéder à tout ça ?

Etre membre de la MMS avant demain soir minuit pour que je t’expédie tout ça chez toi.

En plus de 2 formations offertes que tu vas récupérer tout de suite.

Et de ma prochaine formation (qui va t’aider à doubler tes ventes si tu fais les choses comme il faut).

 

Inscrits-toi ici si ce n’est pas encore fait.

Après demain ?

Ca sera trop tard.

Car je ne ré expédie jamais ces formations là…

 

Greg

Vendre la même chose que les vendeurs de rêve, sans jamais donner l’impression d’en être un…

Tu fais peut-être partie aussi de ceux qui pensent que beaucoup de marketeurs vont loin avec leurs promesses.

Beaucoup trop loin.

(Notamment les formateurs en Mark & Ting)

 

Et qu’ils visent clairement plus les dollars qu’à aider leurs clients en présentant leurs produits comme ça.

 

Mais laissons aux gourous au moins une chose :

Ils savent ce qu’ils font.

 

Ils savent ce que les gens veulent.

Et c’est pile ça qu’ils leur proposent.

 

Et tant pis si 99% des gens ne seront jamais capables d’obtenir le moindre résultat.

 

Dois-tu pour autant ne pas vendre ce système marketing qui cartonne ?

Ce régime qui fait vraiment perdre du poids ?

Cette formation qui permet d’obtenir de grands résultats si on l’applique comme il faut ?

 

Ca serait dommage de t’en priver.

Parce que tes produits qui vont le mieux se vendre, ils ont forcément une promesse forte.

 

Reste que tu peux quand même te démarquer de tous ces vendeurs à la tronçonneuse.

Même si ce que tu vends, au final, c’est la même chose qu’eux.

 

Comment ?

En ayant un message différent.

En étant clair sur le fait que ça ne vas pas se faire tout seul.

En admettant des faiblesses de ton produit.

(Entre autres)

 

Ca aide énormément à être beaucoup plus crédible qu’eux aussi.

(C’est l’un des principes de persuasion les plus mésestimés que j’explique en détail dans Copywriting 3.0 d’ailleurs, comme tous les grands principes qui permettent de rendre insoutenable le fait de ne pas cliquer sur ton bouton d’achat, ne serait-ce que pour voir quels secrets tu as cachés derrière ton argumentaire de vente…)

 

 

Le plus important dans le lot ?

C’est ton message.

 

Comment tu t’adresses à ton audience pour te différencier des vendeurs de tapis qui polluent certainement ta thématique comme ils pourrissent la mienne.

 

Tu ne peux pas PROUVER dès ton formulaire d’inscription ou ta landing page au trafic qui ne te connaît pas encore que tu n’as rien à voir avec ces gens là.

Mais tu peux le faire (et très facilement) juste après.

 

Pour ne pas avoir à sacrifier la moindre vente juste pour pouvoir te regarder dans la glace et dormir tranquille.

 

Je te montre exactement comment faire ça dans la prochaine formation spéciale persuasion de la MMS.

Ainsi que tout le système caché derrière Life Stylers qui me permet d’obtenir des niveaux de vente de dingue avec une petite audience.

 

 

Rejoins la School ici avant qu’il ne soit trop tard si tu veux la recevoir.

Car c’est le seul moyen.

 

 

Greg

De l’email marketing qui perturbe…

J’ai reçu des TONNES de questions sur l’emailing.

Et aujourd’hui je me suis dit que j’allais sauter sur ma plus belle monture et galoper sur mon clavier pour y répondre.

Prêt ?

 

 

QUESTION : Quelle est la longueur idéale d’un mailing ?

GREG : A mon avis, comme la jupe d’une femme :

« Suffisamment courte pour susciter l’attention.

Mais suffisamment longue pour cacher l’essentiel ».

 

Je vise donc entre 350 et 500 mots.

MAIS…les longs emails défoncent tout aussi.

 

Il y a un moment, j’avais rédigé un mail pour un client de plus de… 2000 mots.

Sur comment les medias nous endoctrinent et nous font agir exactement comme le système veut que nous agissions.

 

Et tu sais quoi ?

Même si il n’y avait qu’un seul lien vers le produit de mon client, bien caché tout en bas du mail (ah oui, je t’ai pas dit, il s’agissait d’une méthode pour…apprendre à séduire)…ce mailing a beaucoup plus vendu que la plupart des mails plus courts qu’il envoyait d’habitude.

Intéressant, isn’t it ?

 

 

QUESTION : Comment tu réponds aux mails des gens frustrés et énervés ?

GREG : Quand les boulets viennent toquer à ta porte, fais ces 2 choses :

 

1. Efface ces mails

2. Sois conscient que c’est des losers qui envoient ce type de retour. Avec un « L » majuscule.

 

Ces gens là sont comme des politiques qui osent nous faire la morale.

Sauf qu’eux ne sont même pas drôles…

 

QUESTION : A quelle fréquence dois-je envoyer des mailings ?

GREG : Je l’ai déjà dit. Je vais le répéter :

Plus j’envoie de mails…

…plus vite ma mailing liste grossit.

…plus on me demande du coaching ou du copywriting.

…plus je vends de formations et plus je récupère d’abonnés à la MMS.

 

Mais tu dois savoir ce que tu fais.

 

Rédiger des emailings qui vendent chaque jour de l’année, c’est un art et une science.

 

Comme pour n’importe quel art, plus tu pratiques, plus tu progresses.

Et comme toutes les sciences, plus tu testes et mesures tes résultats, plus tes résultats deviennent prévisibles.

(Je parle de mesurer les ventes, avec mes méthodes, on s’en fout total des taux d’ouverture ou de clics…)

 

QUESTION : Comment rédiger des mailings qui attirent l’attention ?

GREG : Ecris comme tu parles.

Bugs de langages et dérapages inclus.

Malheureusement, la plupart des marketeurs écrivent des mailings ennuyeux. Sans âme.

Et pire : des contenus trop « intellectuels ».

 

Beurk !

 

 

Détends-toi, respire un coup et n’aies pas peur de choquer les snobs, les élitistes et la « Police du oueb ».

Fais-moi confiance : la plupart des gens préfèrent LARGEMENT fréquenter quelqu’un comme eux qu’un espèce de pseudo intellectuel qui utilise des termes à 50 euros quand un mot à deux balles fait le job.

 

Pas toi ?

 

 

Anyway, l’emailing c’est vraiment l’éclate.

Et si tu sais l’utiliser, comme un ancien guerrier samouraï sait manier le sabre, tu peux découper ta compétitions en tranches et t’en mettre plein les poches comme un politique.

Jusqu’au point où tu seras le seul qu’ils vont lire.

 

Greg

 

PS : Pour craquer des mailings comme ceux-là en quelque minutes chaque jour seulement, je te recommande de commencer par ça. Et d’appliquer ce que tu vas y découvrir, pendant au moins 30 jours.

Ensuite ? Pour continuer à progresser, rejoins la School pour découvrir toutes les petites astuces avancées et les explications des mailings qui ont le plus vendu que je partage chaque mois dans la formation papier.