Court-circuiter la recherche de marché : Comment faire pour que tes clients rédigent 80% de tes mails pour toi

Sujet complexe.

Alors accroche-toi bien à la ficelle de ton string, seks’ symbol :

 

Si tu es comme nombre de mes clients (ou juste un être humain à peu près normal^^) ?

Ce qui te paraît le plus dur à faire, c’est de vraiment arriver à te mettre dans la peau, dans la tête et dans les pompes de tes clients idéaux.

 

Tu sais :

En mode profiler.

 

Pour tout comprendre de leur psychologie.

Enfin mettre le doigt sur leurs vrais motivations profondes.

Sur les boutons émotionnels sur lesquels appuyer pour toucher un nerf.

 

Et savoir ce qu’ils veulent VRAIMENT.

Ce qu’ils vont VRAIMENT être prêts à acheter.

Ce qu’ils pensent VRAIMENT.

Ce qu’ils ressentent VRAIMENT.

 

Etc..

Etc…

 

Oui, tout ce dont tu as besoin pour remplir la carte d’empathie qui te permet de mieux connaître ton client idéal qu’il ne se connaît lui-même.

 

Et ça, sans te laisser tromper par les biais cognitifs et psychologiques qu’on a tous.

Et qui font que les infos que tu récupères normalement des gens, elles sont complètement pétées.

 

Même complètement bourrés ?

(Oui, j’ai essayé !)

 

Ils ne lâcheront pas ces infos là…

…tellement elles touchent à leurs motivations le plus profondes.

Et qu’ils n’en sont le plus souvent même pas conscients eux-mêmes.

 

D’ailleurs :

Si tu es copywriter ou que tu te charges du marketing de quelqu’un, ça va être pareil avec tes propres clients.

 

Tu vas vraiment avoir du mal à ce qu’ils te sortent toutes les infos et pépites dont tu as besoin pour rédiger leurs emails ou leurs page de vente.

 

Justement parce qu’ils vont être biaisés eux-aussi par leur propre psychologie.

Et par ce qu’ils pensent que leurs clients veulent.

 

T’imagine même pas comment j’ai ramé au début avec mes propres clients pour leur faire sortir de la vraie matière que j’allais vraiment pouvoir exploiter.

 

Jusqu’à ce que je découvre un exercice tout bête…

 

Je te préviens :

Il est vraiment tout con.

 

Et tu ne vas pas vouloir dire à ton client combien de temps il va durer quand tu vas l’organiser avec lui la première fois.

(Je te rassure : le loustic devrait être bien plus co opératif quand tu lui re proposeras, vu les résultats ;-))

 

Le top avec cet exercice ?

 

C’est qu’il te permet de complètement court-circuiter la recherche de marché.

Et de faire que tes clients rédigent littéralement 80% de tes mails pour toi.

 

Si tu suis la méthode que je te détaille dans la formation papier d’octobre de la Marketing Master School que je fais expédier ce vendredi matin aux membres.

 

Et si toi tu ne bosses pas pour les autres, et que tu es ton propre client, tu vas me dire ?

Tu peux utiliser exactement la même méthode.

(Même si toi, tu débutes)

 

Cet exercice ?

Il va te donner bien plus d’idées de mails persuasifs que tu n’auras jamais tout seul.

 

Et comme tu vas voir, le plus gros sera déjà rédigé.

 

Crème chantilly sur la cerise du gâteau ?

Tu peux même déjà être payé pour obtenir toutes ces infos là.

 

Je te dis tout dans la coquine à ventes du mois.

 

Seul moyen de la recevoir ?

Etre inscrit via cette page avant ce jeudi soir, 23h59 :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg

 

PS : Comme « carotte » pour t’inciter à tester la toute nouvelle Marketing Master School ?

Je t’offre 3 de mes toutes meilleures formations, en bonus de bienvenue.

 

Ces 3 formations ?

Elles ont toutes été retirées de la vente.

 

Et ne sont donc plus accessibles, qu’elles que soit le prix.

(Je suis incorruptible là-dessus, en plus)

 

Ces 3 formations ?

Ce sont aussi la base de toutes mes méthodes.

 

C’est pour ça que je les ai choisies comme point d’entrée dans la School.

 

Afin que tu te mettes au niveau le plus rapidement possible.

 

Tous les détails sont derrière ce lien :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

La nouvelle version de la MMS est prête (et les formarketeurs vont une fois de plus ne pas aimer)

Voilà, c’est prêt.

La nouvelle version de la Marketing Master School n’attend plus que toi.

 

Et tu peux d’ores et déjà la découvrir sur cette page :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Tu vas voir que j’ai pas mal boosté la formule et ce que j’offre aux membres.

 

Tout en faisant quand même très attention à ne surtout pas tomber dans la surenchère actuelle de « la formation au kilo » en mode je t’envoie 40 trucs par jour sur WhatsApp.

 

(Tu n’as pas le temps.

Et moi non plus.

 

Et ça risquerait plus de te noyer sous l’information qu’autre chose.

Tout l’inverse de ce que je cherche à t’amener, donc)

 

Après, je dis ça, mais ne compare surtout pas ce que je te propose avec ce que font les formarketeurs.

 

Je n’ai absolument rien contre eux.

Mais c’est un tout autre game.

Qu’ils jouent uniquement pour leurs seuls projets.

 

Et pas sur de multiples thématiques et même en plusieurs langues, comme je le fais depuis des années.

 

Empiler les formations à 49, 69 ou 99 balles le plus souvent achetées sur un coup de tête et dont tu ne te serviras le plus souvent jamais ?

Ce n’est pas une mauvaise chose, contrairement à ce que ma phrase pourrait te laisser penser.

 

Tant que tu les écoutes en boucle, pour commencer à comprendre le marketing.

(C’est comme ça que j’ai commencé…)

 

Mais très vite…

 

Et justement, la grande nouveauté, elle est là :

 

La nouvelle MMS se rapproche de plus en plus de ce que je suis le seul marketeur (au monde) à avoir fait jusqu’ici dans des longs programmes beaucoup plus chers :

 

Te montrer ce qui se passe dans ma tête, et comment je pense mes offres, mes promotions ou mes emails.

De façon à que tu puisses faire pareil à ton tour.

 

Que tu piges les principes et la psychologie.

Pour que ça fasse sens et que ça fonctionne bien plus quand tu l’adaptes à ton propre projet.

A ta personnalité.

A tes clients idéaux à toi.

A ton propre positionnement.

 

(Encore un truc que je m’attends à ce que beaucoup me pompent prochainement.

Quoique, ça demande quand même des sacrés c*¨¨¨de bosser sans filet comme ça.

Mais bref…)

 

Bien sûr, je ne vais pas repartir sur des programmes ultras intenses comme j’avais fait ces dernières années avec « 99 jours dans la tête (et derrière l’écran) d’un marketeur pro », « Je double ma liste devant toi et je te montre tout » puis Inside.

 

Mais le but est d’aller dans ce sens là, en mode plus « digeste » pour toi.

 

Et que la MMS se rapproche le plus possible de ce que je ferais pour et avec toi si je te coachais personnellement.

Mais sans que tu es à me payer 1500 ou 2000€ de l’heure pour ça.

 

Avec, en plus de la bonne vieille coquine à ventes papier mensuelle spéciale emailing/copywriting/persuasion/influence/psychologie de l’achat…

chaque semaine, un épisode de « formation » très spécial…

 

Justement pensé pour te donner les « breakthroughs » qui changent toute la donne.

Et qui te permettent eux aussi de penser de plus en plus comme un marketeur de top niveau.

 

Parfois ?

Il s’agira de quelque chose que j’ai fait, et de pourquoi je l’ai fait comme ça.

(Comme si tu étais dans ma tête, et derrière mon écran, donc)

 

Dans d’autres épisodes ?

Je vais te parler de concepts qui peuvent tout changer pour toi, et te donner de gros déclics.

 

Dans d’autres encore ?

On va parler des fondamentaux du marketing direct que tu dois absolument connaître.

 

Ou bien je vais te donner des exercices ou des ressources pratiques pour t’aider pour tes prochaines offres ou tes prochains mails ou argumentaires.

 

D’ailleurs :

Mon objectif à terme pour toi avec cette toute nouvelle formule ?

 

C’est que tu renverses complètement la table.

Pour ne plus jamais avoir à vendre.

 

Mais que ce soit au contraire tes clients qui te supplient d’accepter leur argent.

 

(Mais ça, on aura bien le temps d’en reparler)

 

Ce que je veux ?

C’est t’amener le plus rapidement possible où j’ai fini par arriver moi-même.

Jusqu’au point où tu n’as même plus besoin de faire de la publicité.

Jusqu’au point où tu n’as même plus vraiment besoin de faire tes preuves pour convaincre.

Ni vraiment de vendre.

Jusqu’au point où tu n’as même plus forcément besoin d’une grosse audience pour obtenir des résultats extrêmes.

Jusqu’au point où ce sont tes clients idéaux qui doivent limite se qualifier auprès de toi pour que tu les laisses acheter.

 

Et c’est ça, mon objectif à terme pour toi avec cette nouvelle formule et tout ce que je prépare pour les membres.

 

Tu peux tout découvrir sur cette page :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg

 

PS : Pour info, je fais expédier la formation papier du mois dès ce vendredi. 

Il faut donc être membre avant demain soir pour la recevoir.

(GROS MAIL) La formule en 3 points pour fabriquer de l’argent à ne plus savoir quoi en faire

Si tu as raté mon mail d’hier ?

Tu veux sans doute aller fouiller dans ta boîte de réception.

 

Parce que tu as clairement raté un truc.

 

Mine de rien ?

J’y ai lâché de la très grosse pépite qui peut tout changer pour toi.

 

En te parlant du profil exact des clients que tu veux chercher à convaincre.

(Un truc que je n’aurais dû partager gratos, en effet…)

 

Parce que si tu penses tout ton travail pour cibler exactement ceux-là, tu te retrouves à jouer le game en mode facile.

Voire complètement cheaté.

 

Après tout ?

Je te parle de ceux qui sont déjà conscients d’avoir besoin de ce que tu vends.

Qui savent déjà la valeur que ça a.

Et qui sont les seules personnes déjà pré convaincues, pour qui facturer (très) cher ne va pas poser de problème.

 

En plus, si tu penses bien ce que tu fais ?

Tu peux (et devrais) même calibrer ton activité pour t’adresser uniquement à ceux pour qui il est le plus facile pour toi d’apporter des résultats massifs.

 

Un vrai game changer, yes.

Et dans les jours qui viennent, je vais envoyer quelque chose aux membres de la Marketing Master School qui devrait vraiment les aider à mettre le doigt sur qui sont vraiment ces clients là pour eux.

 

Mais je préfère te prévenir :

 

Le truc, quand tu as ce déclic là ?

C’est que ça peut provoquer un put*** de tsunami dans ta tête.

 

Et t’inciter à repenser toute ton activité.

 

Pour justement ne chercher à vendre qu’à ces gens là spécifiquement.

 

Et si en plus tu as une compétence rare, que peu d’autres personnes ont dans ton domaine ?

Et que tu sais convaincre, et vendre ?

 

C’est presque comme si tu savais fabriquer de l’argent en illimité.

 

(Ca aussi, je vais en reparler en détails aux membres, parce que ça peut littéralement changer leur vie)

 

Je te remets le truc :

COMPETENCE RARE + SAVOIR CONVAINCRE ET VENDRE.

 

Que tu complètes comme ça pour des résultats extrêmes :

COMPETENCE RARE + CIBLER LES PRE-CONVAINCUS POUR QUI C’EST 100 FOIS PLUS FACILE A TOUS NIVEAUX + SAVOIR CONVAINCRE ET VENDRE.

Si tu as ça ?

Rien ne peut t’arrêter.

 

Et t’amener là est l’un de mes gros objectifs pour toi avec la nouvelle formule de la Marketing Master School qui ne va pas tarder à ré ouvrir.

(Je fais expédier la formation papier du mois dès ce vendredi, d’ailleurs)

 

Mais ce n’est pas le seul, d’objectif, loin de là.

 

Je veux aussi te montrer comment totalement renverser la donne, pour ne plus jamais avoir à vendre.

Mais que ce soit au contraire tes clients qui fassent tout ce qu’ils peuvent pour que tu acceptes de travailler avec eux.

Ou qu’ils achètent.

 

Oui :

Pour que ça soit eux qui te supplient d’accepter leur argent.

 

Parce que c’est à ça que ça revient si tu apprends vraiment à vendre.

 

(Je sais :

Ca parait contre intuitif.

Mais le meilleur moyen de vendre et qu’ils te disent oui, est de tout faire pour que tes clients te disent…non.

 

Ca fonctionne comme ça depuis la nuit des temps.

Et pas qu’en marketing.

 

C’est exactement pareil en séduction.

En négociation.

Ou pour …obtenir absolument tout ce que tu veux dans la vie)

 

En parlant de compétence rare et de savoir convaincre et vendre ?

Une petite parenthèse…

 

(C’est hallucinant quand tu y réfléchis vraiment)

 

Vendredi, j’ai publié ça sur mon profil Facebook :

(Tu l’as peut-être vu passer si tu fais partie de mes contacts)

 

« Pour les (vrais) top players du web : des copywriters avec qui vous avez bossé dont vous avez vraiment été très satisfaits ? Je reçois des tas de demandes mais je ne sais même plus du tout vers qui rediriger à force, tellement ce skill est rare… »

 

La vérité, bien sûr ?

C’est que ne cherchais pas vraiment à avoir des noms de très bons copywriters.

 

Même si oui, je reçois sans cesse des tas de demandes et que je ne sais plus vers qui rediriger depuis des années déjà tellement les bons copywriters sont rares et archi bookés.

 

(Perso, je ne prends plus de nouveaux clients depuis des lunes et des lunes.

Et continue juste à bosser avec les mêmes)

 

Ce que j’ai fait, en fait, était assez fourbe.

C’était de la vente déguisée.

De l’ancrage.

 

Pour montrer que devenir excellent en copywriting est une compétence rarissime.

 

D’ailleurs, sans surprise ?

Aucun « top player » n’a commenté.

 

Aucun n’a lâché de nom.

 

Parce que les gens qui ont des très gros business et qui ont trouvé un bon copywriter, ils ne vont pas le lâcher.

Et précieusement le garder pour eux.

 

(C’est pour ça d’ailleurs que les plus avancés en business, qui savent vraiment ce qu’un tel profil vaut pour eux, exigent des clauses de confidentialité comme j’ai avec quasiment tous mes clients)

 

Ca ?

C’est une compétence rarissime.

Dont les bons profils voient tout de suite l’(énorme) valeur.

 

Exactement comme celle que tu veux trouver pour ce que tu fais toi.

 

Maintenant, imagine :

Et si tu avais les deux ?

 

Une compétence rare qui te donne un avantage injuste sur ta thématique.

Et en plus que tu saches convaincre et vendre ?

 

Qu’est-ce que ça changerait pour toi ?

 

Tout, on est d’accord.

 

C’est justement pile là où je veux t’amener avec la nouvelle version de la Marketing Master School.

 

Mais tu peux t’en douter, ça ne va pas se faire en deux semaines.

Même si rien que ce que je vais envoyer aux membres dans les jours à venir devrait déjà en mettre beaucoup sur la voie.

 

Et si toi, tu n’as pas encore la compétence rare dont je te parle ?

Tu n’es pas obligé d’être ton propre client.

 

Tu peux simplement être copywriter pour les autres.

 

Vendre l’expertise qu’ils ont déjà.

Les produits qu’ils ont déjà.

A l’audience qu’ils ont déjà.

 

Et, une fois lancé et reconnu, prendre entre 15 et 25% de leurs ventes en échange.

 

Ca aussi ?

J’ai prévu de le montrer aux membres dans des épisodes de formation très particuliers que je vais envoyer en plus de l’habituelle formation papier mensuelle.

 

En gros ?

 

Tu l’as compris :

Je vais envoyer du lourd.

 

Mais je vais laisser la nouvelle MMS se faire désirer encore un (tout petit) peu avant d’envoyer la sauce…

 

Greg

Ma nouvelle stratégie pour fabriquer des millionnaires

Juste de retour dans ma nouvelle villa toscane après une semaine d’immersion copywriting de taré avec 3 de mes clients.

 

Le genre de semaine où quand tu rentres, tu t’écroules dès 21h.

Et où tu n’ouvres un oeil qu’à 8h le lendemain.

 

En bref ?

Où tu fais un K.O. technique absolu.

 

Mais où tu leur as littéralement retourné le crâne.

Tellement tu leur as amené de pépites, de clarté et de déclics.

 

Tous sont repartis avec un tel plan de domination mondiale de leur domaine que je trépigne d’impatience de voir jusqu’où ils vont aller en 2020.

(Et au delà, pour ceux qui ne vont pas tirer leur révérence avant ça…)

 

Parce que sur le papier, c’est juste vertigineux ce qu’ils ont entre les doigts.

 

Une compétence rare.

Une stratégie sur-mesure.

Et tout ce qu’il faut pour attirer à eux leurs clients idéaux…ultra idéaux :

 

Ceux qui sont déjà pré convaincus de la valeur de leurs compétences.

Ceux qui savent déjà la valeur que ça va leur apporter.

Ceux qui ont déjà l’argent à investir pour résoudre leurs problèmes les plus douloureux ou atteindre les objectifs qui correspondent à leurs motivations les plus profondes.

Ceux pour qui ça va être le plus facile pour eux d’apporter des résultats massifs.

 

Et tout ça sans plus jamais avoir à vendre.

 

Mais en renversant au contraire totalement la donne…

… pour que ça soit eux qui les supplient qu’ils acceptent leur argent.

 

(Comme il se doit pour vendre bien plus facilement, yes)

 

Si ce que je te dis là ressemble pile à la façon la plus simple, rapide et efficace de trouver tes meilleurs clients, et de justifier des tarifs indécents, quelle que soit ta thématique ?

C’est que ça l’est.

 

D’ailleurs ?

 

Si tu veux vraiment des résultats extrêmes ?

Et ça sans avoir à convaincre la terre entière ou devoir empiler des tonnes d’inscrits sur ta liste ?

Sans avoir besoin de beaucoup de clients ?

 

Ca devrait être ta seule unique et priorité.

Ca devrait être ta nouvelle obsession.

 

Te poser.

Réfléchir à qui sont exactement ces profils là.

Tout apprendre d’eux.

Pour mieux mettre le doigt sur ce qu’ils veulent vraiment.

Et sur les boutons émotionnels sur lesquels appuyer qui sont les véritables déclencheurs pour ce genre de profils.

 

Le fait est que je ne devrais jamais partager ça gratuitement dans un mail comme celui-ci.

 

Mais si je le fais, c’est qu’il y a une raison.

 

C’est que c’est surtout la nouvelle orientation que je veux donner à tout ce que je te partage :

 

Renverser totalement la table.

Et la donne.

 

Pour ne plus avoir à vendre.

 

Pour ça, bien sûr ?

Il y a des choses à savoir, et à être prêt à faire.

 

Des concepts absolument game changer à connaître.

Et quelques compétences à vraiment creuser.

 

Comme l’influence et la persuasion.

Le copywriting.

La psychologie de l’achat.

Les déclencheurs qui font vraiment passer les gens à l’action.

Ou la vente, bien sûr.

 

Est-ce que c’est compliqué ?

Clairement pas.

 

(Tout n’est qu’une question de simple psychologie, après tout)

 

Mais ça ne se maitrise pas en 2 jours.

 

Même si enfin mettre le doigt sur un simple pépite peut déjà changer énormément à tes résultats, ou te permettre de vendre bien plus dès le prochain mail que tu vas envoyer.

 

Aussi ?

Tu dois vraiment être prêt à apprendre à penser comme un marketeur d’élite.

 

Parce que les techniques, c’est bien beau.

 

Mais si tu ne sais pas les appliquer à ton propre contexte, à ton propre projet, à tes propres clients idéaux, à leur psychologie ou à ce que tu leur proposes de différent de tous les autres, tu ne vas jamais sortir du lot.

 

Et tu vas devoir te contenter des résultats qu’ont tout ceux qui connaissent ces techniques.

 

C’est-à-dire quasiment tout le monde.

 

Si tu ne comprends pas tout ça ?

Si tu n’es pas prêt à le faire ?

Si tu ne vois pas la valeur que ça a ?

 

Que tu n’es pas prêt à passer le temps nécessaire pour maitriser ces quelques compétences qui rendent tout facile ?

A investir pour gagner des années dans le processus ?

 

Ce n’est pas de ta faute.

 

Puisqu’après tout, quasiment personne ne parle de tout ça.

Et que tu n’es donc probablement pas assez exposé à ce genre de messages pour en voir toute la valeur.

 

Je n’ai aucun souci avec ça.

Parce que je ne suis clairement pas là pour aider la terre entière.

 

Je te souhaite juste de « capter » tout ça le plus vite possible.

 

Si en revanche, tu vois tout ce que ça pourrait changer pour toi ?

 

Envoie moi un simple mail.

Dis-moi ce ça vaut pour toi, et pourquoi tu voudrais absolument y avoir accès.

Le type de résultats auxquels tu penses que ça pourrait t’amener.

En combien de temps tu pourrais les obtenir.

 

Et je te laisserais peut-être accéder à ma toute nouvelle « Secret Society » où je vais partager tout ça.

 

Greg

Ma formule quasi imparable pour convaincre (je n’aurais jamais fait 25 millions d’euros de ventes sans elle)

A force de fréquenter Mark et Ting ?

On en apprend des trucs…

 

Sur quoi vendre.

Comment.

Jusqu’aux mots exacts à utiliser pour rendre insoutenable le fait de ne pas acheter.

 

Pendant très longtemps ?

J’étais comme tout le monde…

 

Je réfléchissais à une bonne idée d’offre.

Pour mes clients ou pour moi.

 

Je suivais les formules les plus connues pour les créer.

Et pareil pour mes argumentaires.

 

A force de lancer offre sur offre ?

Tu isoles ces critères qui font que ça marche.

Ou pas.

 

Ceux que tu connais forcément si tu te formes sérieusement.

 

Et tu essaies de les ré utiliser, à chaque fois.

 

Les résultats quand on a la discipline de se tenir à présenter un produit qui respecte à la lettre tous ces critères ?

Scotchants.

 

Rien que les connaître t’évite de lancer quelque chose qui va faire flop.

Ou de ne faire que quelques ventes, et pas justifier le temps que tu y auras mis.

 

Mais tu me connais à force :

Je suis un passionné.

 

Et un obsédé.

 

Quand tu es payé au résultat comme moi, et que tu touches des royalties en fonction du CA que font tes clients ?

Tu cherches toujours à faire mieux.

 

Et pas que pour le blé.

 

Pour le game, aussi.

Pour voir jusqu’où il est possible d’aller.

 

Le meilleur résultat de cette obsession ?

 

De tous ces produits lancés, systématiquement, mois après mois, sur de multiples thématiques complètement différentes les unes des autres, depuis des années ?

Et finalement de toute ma carrière ?

 

Ce n’est même pas les ventes.

 

Mais une équation.

Une formule quasi imparable de la persuasion.

 

Ou le summum de tout ce que j’ai réussi à faire depuis que je suis marketeur.

 

Pendant très longtemps ?

Je tournais autour.

 

J’avais de nombreux éléments de la formule.

Et faisait systématiquement des produits bestsellers à chaque fois que je les utilisais.

(Toutes les formations qui se sont le plus vendues sur Life Stylers passaient bien sûr à travers tous ces filtres).

 

Mais entre avoir une liste de critères à suivre et une formule complète, il y a quand même un monde.

(C’est que le diable tient toujours dans les détails…)

 

Et je m’en suis rendu compte quand j’ai enfin réussi à la formaliser de façon aussi précise.

 

Là où je parvenais avant à créer de bonnes offres régulièrement, et à sortir des bestsellers une fois sur trois ou quatre ?

 

Je savais désormais comment faire un carton, à tous les coups.

Ou presque.

 

Et les seules fois où je ne le faisais pas, ce carton ?

 

C’était systématique :

C’est que je n’avais pas utilisé au moins un des éléments de l’équation.

 

Et c’est là que j’ai compris que je la tenais.

Enfin.

 

Ce seul truc ?

 

Il peut à la fois te faire gagner des mois et des mois et faire de toi un bien meilleur marketeur.
Notamment (mais pas que, loin de là…) parce qu’il va t’éviter de lancer des offres qui n’ont pas de potentiel.

 

Et qu’il va t’aider à vraiment penser comme un marketeur de top niveau.

 

Rien que parce que dès que tu vas connaître la formule, tu vas « penser » tout ce que tu fais pour la suivre, autant que possible.

Et donc injecter bien plus de ces ingrédients dans tes offres et tes argumentaires.

 

(C’est clairement le cas pour les clients qui me payent 7500 euros pour passer une semaine avec moi, et que je leur montre tout ce que j’ai découvert de meilleur au fil des années et que je n’avais jamais partagé avant. Et notamment ça, qui est ce dont je suis le plus fier depuis que je fais du marketing).

 

J’ai mis des années à le « piger ».

 

Et ce seul concept est en grande partie responsable de peut-être une dizaine de millions d’euros de ventes que j’ai faites cumulées entre Life Stylers, les sites des clients dont je me charge dont tout le marketing et mon projet sur la conception de jardin.
(Ce dernier a été entièrement basé là-dessus d’ailleurs)

 

Donc ne néglige surtout pas ce que tu vas y découvrir, même si tu connais déjà une partie de ce que je vais te montrer.

 

Parce que oui, j’avais décidé de te la révéler.

Dans l’édition de mars 2019 de la coquine à ventes de la Marketing Master School.

 

J’y avais longtemps réfléchi…

 

Pourquoi partager un truc pareil ?

Pourquoi donner ma meilleure arme à tout le monde, comme ça ?

 

Surtout dans un produit qui ne me rapporte que 97€ par client ?

Ca ne serait pas bien plus rentable de la garder pour moi ?

 

Mais le fait est que ce que je génère sur Life Stylers n’est qu’une partie de mon activité de toute façon.

 

Et que la refiler, même comme ça, au lieu de contre 7500€ par exemple…

comme ça a été le cas pour les clients qui ont passé une semaine avec moi pour que je leur partage toutes mes meilleures pépites découvertes au long de toutes ces années…

…ça ne va pas changer ma vie.

 

Par contre ?

Ca VA changer la tienne.

 

Et rien que pour ça, il fallait que je le fasse.

 

Cette formule ultime de la persuasion ?

Celle qui m’a permis d’obtenir le plus gros des plus de 25 millions d’euros de ventes cumulées que j’ai générées directement à partir du marketing que j’ai créé ?

(Et la partie la plus « facile » de ces ventes, forcément…)

 

Je te la dévoile point par point (il y en a 8, plus un facteur X en bonus…) pendant 7 pages et demi de la cette formation papier de mars 2019.

 

Puis on passe le reste de l’édition à l’illustrer.

Exemples à l’appui.

 

Elle va te servir à savoir exactement quoi vendre.

Et quelles idées laisser tomber.

 

Parce que plus tu réunis de points de la formule, plus tu sais que tu tiens une bombe à ventes.

Alors que si il t’en manque trop, tu sais déjà que mieux vaut lâcher l’affaire, et se concentrer sur autre chose…

 

Mais ce n’est pas tout :

Car elle va aussi te servir à savoir ce que vaut l’argumentaire de vente pour ton offre.

Là aussi, avant même de le créer.

 

Puisque, forcément, tous ces points devront se retrouver dedans également pour des résultats optimaux.

Quoi que tu vendes.

 

Tu vas donc pouvoir penser à ce que tu veux vendre.

A chaque fois.

 

Et à chaque fois, regarder combien d’éléments tu as sur les 8 points de la formule.

 

Si il t’en manque ?

Tu sauras donc exactement sur quoi te concentrer pour améliorer ton offre.

 

Tu sauras exactement où chercher.

Et que qu’il te manque.

 

Et là, c’est simple :

Soit tu trouves et tu complètes ton offre et ton argumentaire, et tu tiens un truc qui va faire un niveau de ventes dingue.

 

Soit tu constates que même en y réfléchissant, tu ne vois pas comment avoir ces ingrédients pour ton offre.

 

Et là, tu sais déjà que tu as intérêt à ne pas la lancer.

Et à passer à ta prochaine idée.

 

Bien sûr, ça va te demander que tu désapprennes une grosse partie de ce que tu as découvert depuis que tu te passionnes pour le marketing.

 

Mais est-ce que ça vaut le coup ?

Est-ce que tes résultats vont changer de monde une fois que tu l’auras fait ?

 

A un point que tu ne peux même pas imaginer…

 

(D’ailleurs, si tu dois n’apprendre qu’une seule chose de moi, c’est peut-être celle-ci)

 

Normalement ?

Il est impossible de récupérer cette formation.

Et c’est pareil pour toutes les anciennes éditions.

 

Mais, exceptionnellement, jusqu’à ce soir uniquement ?

 

Tu peux filer sur cette page :

http://lifestylers.fr/recuperes-les-anciens-numeros-de-la-mms/

Et choisir celles que tu voudrais que je t’envoie.

 

Pas la peine de m’écrire demain ou dans 2 mois pour me demander comment les avoir.

Ca sera non.

 

Greg

Comment vendre des offres à 5000 boules sur une thématique pourrie

« Oui, mais moi, sur ma thématique, les gens n’ont pas d’argent ! ».

« Jamais ils ne vont acheter quelque chose à plus de 27 euros… »

« Pffff…Sur ma thématique, vu les prix que je suis obligé de pratiquer, il me faut des tonnes de clients »

 

T’imagine même pas le nombre de fois où on me dit ça.

(Et encore, je n’ai pas l’audience des formarketeurs qui te vendent juste ce que tu veux entendre)

 

La vérité ?

Rare sont ceux qui sont prêts à l’entendre.

 

Pile comme rares sont ceux qui sont prêts à apprendre à…vendre.

Pile comme rares sont ceux qui sont prêts à chercher à vraiment connaître leurs clients idéaux.

Ou à simplement creuser les rares principes de psychologie qui permettent de faire toute la différence.

 

Sans doute parce que c’est tellement plus simple de se dire que si ça ne fonctionne pas, c’est que ça vient du système qu’on utilise.

 

Et tiens « faudrait que je fasse un webinaire. Ca a l’air de marcher pour Machin. »

« Tiens, faut que j’améliore mon funnel »

Ou « tiens, et si je revoyais ma liste de tâches quotidienne pour la 4357e fois… ».

 

(C’est dingue ce que le cerveau humain est doué pour se mentir)

 

La vérité ?

C’est que tu n’as pas de problème de tarifs.

 

Mais de croyance.

 

Et de VALEUR perçue pour les gens que tu cibles.

 

Tu te dis que sur ta thématique à toi, ce n’est pas possible de vendre plus cher que des trucs à 27 balles.

 

Sauf que dans les faits, il y a des offres à plusieurs milliers d’euros qui se vendent tous les jours sur toutes les thématiques les plus « pourries » auxquelles tu peux penser.

 

Y compris la tienne.

 

Y compris si toi, tu apprends aux gens à préparer un marathon.

Ou à apprendre l’anglais.

 

C’est vrai, sur certaines thématiques, les gens prêts à mettre beaucoup sont moins nombreux que d’autres.

 

Mais repense toujours à l’exemple de la bouteille d’eau :

 

Une bouteille d’eau, tu peux la vendre à 40 centimes chez Shopi.

Mais tu peux aussi décider de la vendre 2 euros sur la plage, parce que ce que les gens achètent, ce n’est pas l’eau en tant que tel.

Mais le confort de ne pas avoir lever leur boule pour aller au supermarché et rester profiter de la plage.

 

Ou tu peux carrément la vendre en plein milieu du désert à quelqu’un qui est sur le point de mourir de soif.

 

Je répète exprès :

Il y a des offres à plusieurs milliers d’euros qui se vendent tous les jours sur toutes les thématiques les plus « pourries » auxquelles tu peux penser.

 

C’est juste une question d’à qui exactement tu choisis de vendre tes trucs.

(#connaissance de ton marché, #ciblage, #positionnement)

 

C’est juste une question de comment tu penses ton offre.

 

C’est juste une question de comment tu ancres la valeur de ce que tu as à vendre dans la tête des gens.

 

La vérité ?

C’est que tu peux vendre EXACTEMENT la même chose à 17 balles ou à 5000.

 

C’est juste une question de packaging.

Et de montrer la valeur que ça a aux personnes exactes qui la comprennent et qui la recherchent déjà.

 

(D’ailleurs :

Pourquoi tu croies que tant de gens n’achètent pas certains trucs juste parce que le tarif n’est pas assez cher pour eux ?)

 

Tu fais ce que tu veux de ce que je viens de te dire.

 

C’est à-dire rien, comme 99% des gens qui préfèrent ne pas regarder la vérité en face.

Et tu retournes changer de système ou chercher la solution magique pour la what millième fois.

 

Ou tu apprends vraiment à devenir un marketeur…

 

Si tu es dans le second cas ?

 

Sache que la seule façon de mettre tes minimes sur les anciennes éditions de ton choix de la formation papier de la MMS…

(Il est impossible d’y accéder hormis quand je les remets en avant, comme là, 3 jours dans l’année)

 

…c’est via cette page :

http://lifestylers.fr/recuperes-les-anciens-numeros-de-la-mms/

 

Et jusqu’à demain soir uniquement.

 

Greg