Le marketing dans le marketing, et la vente dans la vente : Comment vendre en mode Inception

Ce dont je vais te parler aujourd’hui n’est clairement pas pour toi si tu débutes.

Et que tu passes plus de temps à rêvasser qu’à te les sortir.

Et à lancer des offres.

 

Chez les débutants ?

Ca ne va intéresser que les quelques uns qui ont compris que c’est en étant exposés le plus possible y compris à des concepts très avancés qu’on progresse le plus.

 

Et que c’est comme ça qu’on finit par penser comme un bon marketeur, pour savoir adapter ce qu’on apprend aux spécificités de son projet, plutôt que d’appliquer bêtement en priant pour que ça marche bien comme ça.

 

Comme à ses clients idéaux.

A son positionnement sur le marché.

Ou à son offre exacte.

 

Mais bref…

 

Ces derniers mois, j’ai beaucoup expérimenté avec une nouvelle stratégie.

Et ça m’a plutôt très bien réussi.

 

Mais elle est casse-gueule.

(En gros : faut savoir ce qu’on fait, et donc savoir réfléchir un minimum)

 

On pourrait appeler ça vendre « en mode Inception ».

 

Parce ça consiste justement à mettre du marketing…a l’intérieur de ton marketing.

(Quand je te disais que c’était un concept avancé…)

 

Pour convaincre à plusieurs niveaux de conscience et d’intérêts de ton audience.

 

Je te donne un exemple pour que ça soit plus clair :

Tu veux créer une nouvelle formation.

(Ou n’importe quoi à vendre)

 

Et tu as plusieurs idées d’angles.

Plus ou moins accrocheurs.

 

Plutôt que de sortir 2 ou 3 formations différentes sur ces différents sujets ?

Tu peux les réunir.

En une seule.

 

Autour d’un concept fort qui va les unir, et rendre le tout 10 fois plus sexy.

 

C’est ce que j’avais fait avec ma formation Marketing Magnétique par exemple.

 

Au départ ?

Une simple idée.

 

Faire une formation sur le marketing d’attraction-répulsion.

 

Hyper utile pour vendre plus, ça ?

Grave.

 

Mais accrocheur pour le plus grand nombre ?

Clairement pas.

 

Du coup ?

J’ai cherché mes idées de trucs à aussi te montrer qui avaient un rapport.

 

Comme le fait de ne pas être needy pour vendre beaucoup plus qu’aujourd’hui.

Comment utiliser les principes de séduction pour convaincre facilement.

Ou comment injecter de la preuve sociale dans tout ce que tu fais (et comment en récupérer facilement quand on n’en a pas encore).

Et même de la preuve tout court.

Etc, etc…

 

Soit finalement, autant de petites formations que j’aurais pu sortir individuellement.

 

Mais qui se seraient finalement peu vendues tellement ces concepts n’attirent pas les foules.

 

En les regroupant, par contre ?

Je me suis retrouvé avec un concept fort :

 

« Les techniques d’influence utilisées par

les professionnels de la vente, du marketing et de la négociation

les plus persuasifs ayant jamais foulé la planète Terre…

auxquelles le cerveau humain ne peut s’empêcher de réagir, comme si il était télé commandé… »

 

…et avec la formation qui m’a rapportée le plus (par inscrit à ma liste) que je n’ai jamais sortie sur Life Stylers.

 

Et dans la prochaine coquine à ventes de formation papier de la School ?

 

Je te montre comment j’ai pensé ce concept de formation.

De l’idée de départ au résultat final.

 

Mais pas que pour que tu saches intégrer du marketing à plusieurs niveaux, en mode Inception, comme ça…

(Avec finalement des promesses dans ton argumentaire ou des mailings qui vont donner envie aux gens d’acheter ton truc rien que pour cette partie là spécifiquement, en plus d’être d’autant plus convaincus par tout ce qu’il y a d’autre au programme)

 

Non.

Je te montre aussi tout l’envers de ce lancement, qui est peut-être celui dont je suis le plus fier niveau persuasion et copywriting.

Parce qu’il a utilisé quasiment tous les concepts de persuasion les plus avancés que je n’ai jamais découverts.

 

Ce qui rend une grosse partie de cette nouvelle édition très ninja, donc.

Et clairement pas pour tout le monde.

 

Mais, hey, j’avais promis en janvier de partager dans les éditions à venir tout ce que j’avais découvert de meilleur dans toute ma carrière.

 

Et tout ça en fait clairement aussi partie.

 

Si tu veux voir tout l’envers du décor du lancement de Marketing Magnétique ?

 

Sois membre de la School avant que je ne fasse expédier cette édition en t’inscrivant ici :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

La date d’envoi arrive plus vite que d’habitude vu mon planning éditorial un peu différent ce mois-ci…

 

Greg

Pourquoi je ne partage pas les résultats de mes clients (et une ouverture exceptionnelle si tu veux bosser avec moi)

La question revient souvent dans ma boîte mail :

« Mais Greg, pourquoi tu ne partages pas les résultats de tes clients ? ».

 

Je ne parle pas ici des clients dont je me charge du marketing.

(La question ne se pose pas, car ils m’ont demandé d’inclure une clause de confidentialité quand on a commencé à bosser ensemble)

 

Mais genre combien fait tel ou tel Padawan grâce à mon accompagnement en coaching.

 

Il y a plusieurs raisons à ça :

 

La première ?

C’est que montrer des gros revenus, ça n’attire pas les bonnes personnes.

 

Et, en tout premier, les doux rêveurs.

(Soit justement pile ceux que je ne veux surtout pas accompagner)

 

La seconde ?

C’est que libre à eux d’en parler si ils le souhaitent, après tout.

(Je suis un dictateur sur pas mal de choses, mais là-dessus c’est Liberté-Egalité-Fraternité totale)

 

La troisième, et la plus importante de toutes ?

C’est que ça ne veut rien dire.

 

C’est la même chose quand quelqu’un me demande en combien de temps je peux le faire passer de X à Y€ par mois.

Ma réponse ?

Aucune idée, coco !

 

Parce que ça ne dépend que de toi

 

Ca dépend d’où tu pars.

De ta compréhension du marketing.

De ta connaissance de tes clients idéaux.

De ce que tu as déjà en place de valable aujourd’hui.

De ta capacité à bosser.

De ta capacité à « piger » certains concepts.

 

Et, surtout, à savoir les appliquer.

Encore et encore.

 

Jusqu’à savoir réfléchir comme un marketeur de top niveau.

 

Et presque plus important encore ?

De si tu vas oser défier ce que tu penses être ce qui fonctionne, et ce que recommandent tous les autres…

 

Parce que c’est le coeur de mes méthodes.

Et, par expérience, d’après tout ce que j’ai découvert après tant d’années à faire du Mark et du Ting sur autant de thématiques différentes, ce qui fonctionne le mieux.

 

(Comme je le montre dans ce qui est sans doute ma meilleure formation, Marketing Magnétique

http://lifestylers.fr/marketing-magnetique/)

 

La mauvaise nouvelle ?

C’est que mon accompagnement, il n’est clairement pas pour tout le monde, donc.

 

Surtout que je ne cherche plus de débutants ou de semi-avancés.

(Je l’ai tellement fait, que j’ai envie d’autres défis désormais.

Je continue juste à le faire avec grand plaisir avec mes clients actuels)

 

La bonne nouvelle ?

C’est que si tu as déjà un bon business solide en place (minimum 400 000€ de CA annuel) et que tu veux exploser les compteurs, tu peux m’envoyer un mail pour me parler de ton projet.

 

Et me convaincre de bosser avec toi.

(Ca te fera déjà un bon exercice : essayer de convaincre un mec qui connaît justement 2 ou 3 trucs en persuasion…)

 

Mais ne le fais pas si tu n’es pas prêt à investir beaucoup dans ton business.

(Je suis très cher, déjà.

Et je suis surtout super exigeant sur ta capacité à t’investir à tous les niveaux, et donc pas que question blé).

 

Et ne le fais pas non plus si tu ne veux pas atteindre des résultats dingues.

 

Est-ce qu’il y beaucoup de places disponibles ?

Clairement pas.

(C’est de l’accompagnement individuel poussé, et je mets tous les loustics qui vivent dans ma tête sur l’affaire, après tout)

 

2, maximum, en fait.

 

Et, encore :

Possible que je ne prenne personne.

 

Si je ne sens pas le potentiel.

Si le projet ne me branche pas.

Ou si je n’ai tout simplement pas envie de bosser avec toi.

 

Mais une fois qu’elles seront pourvues…

 

Greg

Tu fais ta commande, et il t’envoie des inscrits, au tarif que tu veux : je te présente « Trafic Man »

Je te parlais hier de la retraite de l’un des 3 clients dont je me chargeais du Mark et du Ting.

Et je te disais qu’il allait juste faire tourner une grande séquence automatique avec tout le meilleur matériel qu’on a créé ensemble ces 4 dernières années.

 

Via ce qu’on appelle un media buyer.

(Je préfère le terme « Trafic Man » perso)

 

Et justement…

 

Un des trucs qui demande le plus de travail (et de compétences, d’ailleurs), tu le sais  :

 

C’est d’acquérir un maximum d’inscrits sur ta mailing liste.

Et au meilleur tarif.

 

Pour que tu sois le plus rentable possible, et augmente tes marges.

 

Tu l’as sans doute remarqué si tu fais de la publicité, régulièrement, notamment sur Facebook.

 

Facebook…

Tu sais, la régie publicitaire qui change ses algorithmes toutes les semaines et qui te demande de suivre tes pubs et tes ciblages sans arrêt si tu ne veux pas te retrouver après ton bol de Chocapic à découvrir que tu payes 8€ le lead, alors que jusque là, tu tournais à 1,20€…

 

Je ne vais pas cracher sur la firme de Zuckerberg.

Parce que j’ai fait (et je fais toujours) de belles opérations en y faisant de la publicité.

 

Reste que si tu veux du 100% automatique, mieux vaut oublier.

 

Ca tombe bien.

Parce qu’il y a un autre moyen.

 

Et des gens dont le métier est de faire tourner et d’optimiser tes pubs pour toi.

(Les “media buyers” donc).

 

En gros :

Tu fais ta commande, et le mec, il t’envoie des inscrits, au tarif que tu veux.

(dans la limite du possible bien sûr).

 

Généralement, tu lui fournis ta landing page.

 

Il te donne son avis.

Et des éventuelles suggestions d’amélioration.

(C’est son métier, au dude, après tout, de voir ce qui convertit, et son intérêt aussi, que tes campagnes soient rentables…)

 

Puis, vous faîtes un premier test.

 

Et si c’est concluant, il n’y a plus qu’à ouvrir le robinet de la machine à trafic.

 

La mauvaise nouvelle ?

C’est que ça ne fonctionne que sur les thématiques qui intéressent un minimum de monde.

(Si toi tu cibles les fans de nains de jardin polonais, forcément le gars va pas pouvoir te faire de miracle…)

 

Les bonnes nouvelles ?

C’est que c’est exactement ce que je fais sur mon site anglophone.

 

Que c’est comme ça que j’ai pu automatiser tout le projet.

Vraiment.

C’est-à-dire à 100%.

 

(Rien à voir donc avec ce que les vendeurs de formations peuvent bien essayer de te refourguer…

alors qu’ils n’ont bien sûr jamais ne serait-ce qu’essayé de faire tourner un truc pareil)

 

Et qu’il me rapporte tout seul comme un grand, avec juste Trafic Man et Miss SAV aux manettes, plus d’un SMIC par jour net de chez net depuis près de 2 ans maintenant.

 

Même si je ne peux clairement pas te promettre ce genre de résultats ?

Qui ne sont pas typiques, et qui demandent un minimum de skill ?

 

Je te montre comment faire, de A à Z, dans ma formation “Objectif 1000€ par jour (vraiment) en automatique”.

 

Que tu peux encore récupérer au tarif actuel d’ici 23h59.

(Oui, ce soir)

 

Sur cette page :

http://lifestylers.fr/objectif-1000e-par-jour-vraiment-en-automatique/

 

Ensuite ?

Je corrige l’anomalie et la passe à un tarif un peu plus logique vu ce que j’y dévoile…

 

Greg

Et bim ! Retraite !

Tout se passe comme ça sur Gregsland…

 

Souvent sur un coup de tête.

Et sans jamais prévenir.

 

Là, pour moi, une (grosse) page se tourne.

Après 4 ans.

 

L’un des 3 clients dont je me chargeais du marketing a décidé de tirer sa révérence.

Et de profiter d’une retraite bien méritée.

(Bon, je pense que même sa future éventuelle arrière petite fille ne risque pas de manquer d’argent de poche pour s’offrir l’iPhone 118 le jour de sa sortie…)

 

Un vrai kif son projet.

Mais il a su le monter là où il souhaitait, et même plus loin.

 

Et, surtout :

Il a su arrêter et ne plus chercher à en vouloir toujours plus.

(Message subliminal pour un autre de mes clients ici, yes :-P)

 

Je l’y ai bien poussé d’ailleurs.

Et pas spécialement parce que j’avais envie d’arrêter de bosser pour lui.

 

Juste qu’il y a un moment où il faut savoir profiter et passer à autre chose.

 

On en a beaucoup parlé notamment en février quand il est passé me voir avec sa petite famille quand j’étais au Sri Lanka.

 

Est-ce qu’on a décidé de tout arrêter, net ?

Oui et non.

 

Oui parce qu’il ne ne va plus rien créer de nouveau.

(Et pareil pour moi : finito, retraite !)

 

Non parce que vu tout ce qu’il a comme offres, inscrits et comme matos de vente préparé par ton Jedi favori, ça serait bête de tout mettre à la poubelle.

 

On a donc planché pour automatiser tout ça.

Et il va confier à quelqu’un l’acquisition de nouveau trafic à envoyer vers la gigantesque séquence « best of » que je suis en train de lui compiler.

 

Pile comme j’ai fait pour mon projet anglophone sur le jardinage donc.

 

Sauf que le mien a été pensé d’entrée pour être automatisé.

Et à ne plus avoir à s’occuper de rien.

 

Est-ce qu’il va continuer à gagner autant comme ça ?

Clairement pas.

 

Mais c’est pas le but ici, tu l’as compris.

C’est juste que ne pas le faire serait comme ne pas se baisser pour ramasser des billets de 100 qui trainent par terre.

 

Ce qui m’amène à 2 choses :

 

La première, c’est une anomalie :

J’ai commencé à mettre à leur juste tarif la plupart de mes formations.

 

Mais je n’ai toujours pas augmenté ma formation « Objectif 1000€/jour (vraiment) en automatique ».

Qui te montre pourtant tout ce que j’ai mis en place pour faire bosser tout seul mon site sur le jardinage.

Et donc l’envers de l’un de mes projets les plus lucratifs.

 

Donc c’est à son tour de passer à la casserole.

 

Tu peux y accéder ici avant que j’en augmente aussi le tarif définitivement dès demain soir si ça t’intéresse:

http://lifestylers.fr/objectif-1000e-par-jour-vraiment-en-automatique/

 

La seconde ?

C’est ce que j’ai décidé de faire de mon temps libre de nouveau retraité.

 

Non, je ne vais plus prendre de nouveau client et faire tout son marketing.

 

Par contre, si tu as un projet qui tourne déjà bien (comme 400k minimum) et que tu veux VRAIMENT exploser les compteurs ?

On peut discuter d’un éventuel accompagnement.

 

Je précise juste une seule chose :

(A ce niveau, pas besoin de plus)

 

Je suis très cher (plus que tous les autres, et plus que tu ne l’imagines).

Et un tyran quand il y a des objectifs aussi élevés.

 

C’est-à-dire que tu as plutôt intérêt à être OK avec le fait de suivre mes conseils.

Et à être HYPER motivé.

 

Parce qu’après tout, ça a toujours plutôt bien réussi à mes clients jusque là…

 

Greg

Les inscrits de la loose

Golfo di Baratti, Toscane.

 

Autant sur certains projets, ça fait vraiment sens…

(Comme avec ce que je fais en automatique sur le marché anglophone avec mon projet sur le jardinage)

 

…autant sur d’autres, c’est limite inutile de faire de la publicité.

 

Ou, en tout cas, de l’utiliser comme méthode d’acquisition de trafic et d’inscrits principales.

 

C’est clairement le cas pour moi sur Life Stylers.

 

Pourquoi ?

Parce que les inscrits que tu récupères ne sont clairement pas les meilleurs.

 

L’énorme majorité ?

Juste des chasseurs de gratuit qui ne feront rien de leur vie.

 

Et au bout du compte, ton retour sur investissement n’a rien de fou.

 

Oui, tu peux être très rentable.

 

Mais si je vois bien pourquoi c’est LA voie à suivre pour certains projets (comme l’un des business de mes clients ou le mien sur le jardinage, donc), ça ne l’est clairement pas pour tous.

 

Surtout si tu veux un business comme moi, où tu ne veux pas passer un temps fou à éduquer tes prospects.

A devoir gérer des boulets qui cherchent du pas cher et qu’on leur tienne la main.

Ou simplement à bosser comme un dingue pour les transformer en clients.

 

Tout ça pour te retrouver confronté à des gens qui se plaignent sans cesse, voire qui ne savent même pas lire.

(Je n’exagère pas là-dessus)

 

C’est pour ça que je vais continuer à groover en toute priorité sur le marketing de recommandation.

 

C’est-à-dire des inscrits pour lesquels je suis hautement recommandés par ceux dont la parole compte.

Et rassure.

 

Non, tu ne peux pas injecter d’effet de levier sur ce type d’acquisition d’inscrits.

 

Mais il y a une méthode que j’utilise qui me permet d’obtenir de grosses vagues d’inscrits d’un coup.

Sans avoir à dealer avec ces fascistes de Google, Facebook et compagnie ni à sortir le moindre euro de ma poche.

 

Cette méthode me permet toutefois de siphonner les prospects récupérés sur ces plateformes là.

 

Sauf que c’est les autres qui ont fait le job (et investi) pour moi.

Et déjà fait le tri nécessaire…

 

Je t’en parle en détails dans ma nouvelle formation, Objectif leads lucratifs.

 

Avec toutes mes autres méthodes préférées pour récupérer les inscrits des gros, avec leur recommandation en prime.

 

Et le seul système que je n’ai jamais découvert qui permet à la fois de récupérer un maximum d’acheteurs tout en en prenant beaucoup d’inscrits au passage.

 

Mais, il faut que je te prévienne :

 

Hormis cette dernière stratégie, il n’y a rien de « sexy » dans tout ça.

Voire rien de « nouveau ».

 

Il s’agit de méthodes que certains marketeurs très intelligents utilisent depuis le début des années 90.

Mais dont, bizarrement, quasi personne ne parle encore.

 

Peut-être parce qu’elles demandent du temps.

Des efforts.

Et, oui, de la patience.

 

Si tu as ces qualités ?

Ces méthodes peuvent cartonner pour remplir ta liste.

 

Si ce n’est pas le cas ?

N’investis pas dans ma nouvelle formation.

 

Garde ton argent.

 

Et d’ailleurs :

N’achète rien chez moi.

 

Tu serais juste déçu.

 

La date limite pour profiter du tarif de lancement d’Objectif Leads Lucratifs est ce soir, à 23h59.

 

Voici le lien :

http://lifestylers.fr/objectif-leads-lucratifs/

 

Greg

Les méthodes borderline qui permettent de siphonner les listes des gros

Piazza del Populo, Rome.

 

Mes inscrits préférés ?

Les meilleurs que tu peux récupérer ?

 

Les plus loyaux ?

 

Ceux qui sont les plus à même d’acheter ?

Ceux qui utilisent et implémentent le plus ce que tu leurs vends ?

 

Puis qui, si ils sont satisfaits de ce qu’ils ont acheté chez toi et que tes méthodes fonctionnent, sont les plus enclins à chanter tes louanges auprès de tous ceux qu’ils connaissent, et notamment sur leur liste, leurs réseaux sociaux, auprès de leurs collègues, etc, etc ?

 

Ce sont les leads qu’on récupère grâce aux recommandations.

 

(Oui, comme d’hab’, les méthodes à l’ancienne, qui fonctionnaient bien avant internet, sont toujours les plus efficaces quand elles sont adaptées intelligemment au web)

 

C’est le principe du bouche à oreille :

On va toujours être bien plus rassuré d’acheter chez quelqu’un dont on nous a dit du bien.

Qu’on nous a chaudement recommandé.

 

Sauf que le bouche à oreille, forcément, c’est une méthode lente.

Qui te demande beaucoup de clients satisfaits avant que ça ait de l’impact sur tes résultats.

 

Mais, heureusement, il y a pas mal d’autres méthodes pour que ceux en qui les gens ont confiance recommandent ton travail.

Et ta mailing liste.

 

Ma préférée de toutes ?

Les interviews.

 

Parce que ça me donne tout ce que je cherche :

 

Des gens vraiment intéressés.

(Vas-tu m’écouter parler marketing pendant une heure si tu ne l’es pas ?)

 

Des gens du coup déjà convaincus par ce que j’ai pu dire.

 

Des gens pour qui la preuve sociale a fait son effet.

Parce que si on m’interviewe, c’est qu’il y a une raison.

 

Les interviews ?

C’est comme du transfert d’autorité, de preuve et de crédibilité.

 

Si Machin t’interviewe, c’est que tu dois être bon.

Et que tu mérites d’être écouté.

Et suivi.

 

Mais tu te demandes sans doute comment remplir ta liste avec les interviews si toi, tu n’es pas encore très connu.

 

Si il ne se passe pas un mois sans qu’on t’en propose une, comme c’est mon cas aujourd’hui.

Et que tu aies juste à accepter les propositions qu’on te fait.

 

(D’ailleurs, ne néglige aucune interview.

Même ceux des apparemment trop « petits ».

Parce que tu ne sais jamais qui va tomber dessus et te découvrir grâce à ça.

 

L’un des 3 clients dont je me charge du marketing ?

Il m’avait découvert à l’époque dans l’une des plus obscures interviews que je n’ai jamais données.

 

Par quelqu’un qui a disparu des radars depuis.

Et l’enregistrement de notre discussion avec)

 

Il y a 2 méthodes qui fonctionnent très bien.

Même si tu n’es pas encore une référence dans ton domaine.

 

La première ?

Elle consiste en une façon de contacter les gros qui va susciter une telle curiosité que ça va être impossible pour eux de ne pas te proposer une interview.

(L’astuce joue sur l’un des éléments qui vend le plus en persuasion, et qui fonctionne exactement pareil ici).

 

La seconde ?

Elle est encore plus fourbe.

 

Et je te recommande de vraiment suivre mes recommandations si tu l’appliques.

 

Mais c’est la plus facile et efficace de toutes pour que les gros t’exposent à leur audience.

Et te découvrent.

 

Et, si tu es pertinent, qu’ils rejoignent ta liste pour en avoir plus de toi…

 

Ces 2 méthodes ?

Je te les détailles dans ma toute nouvelle formation, Objectif leads lucratifs.

 

Encore dispo ici au tarif spécial lancement :

http://lifestylers.fr/objectif-leads-lucratifs

 

Avec d’autres méthodes pour remplir sa mailing liste des meilleurs inscrits qui soient grâce aux recommandations des gros.

De façon détournée.

 

Est-ce que tu vas récupérer beaucoup d’inscrits avec elles ?

Non.

 

Mais ce n’est pas un souci.

Parce que tu vas récupérer la crème de la crème.

 

Et, surtout, les meilleurs prospects des gros.

 

Ceux qu’ils auront payé (et souvent cher, notamment via de la publicité) pour obtenir.

Et ceux qu’ils auront éduqué pour toi depuis.

 

Mon conseil ?

Toujours préparer au moins une action pour remplir ta liste avec les méthodes que je te présente.

 

Certaines vont même te rapporter des inscrits pendant des années une fois que ça sera en ligne.

Pas des milliers, tu l’as compris.

 

Mais des bons, régulièrement.

 

Clique ici pour découvrir le programme complet de la formation :

http://lifestylers.fr/objectif-leads-lucratifs/

 

Greg

 

PS : Aussi inclus en bonus si tu commandes la formation avant ce soir minuit ?

Un enregistrement privé que j’avais enregistré uniquement pour les membres de la Marketing Master School.

 

Où je filmais mon écran, et leur montrais où et comment récupérer des listes d’acheteurs.

 

Les plus ciblés qui soient donc.

Ceux qui achètent déjà des produits et solutions sur ta thématique.

 

Avec les critères exacts des meilleurs acheteurs que tu puisses récupérer.

 

Sur certaines thématiques ?

Tu vas pouvoir en récupérer beaucoup.

 

Et même demander uniquement les inscrits les plus ciblés qui soient, avec tous les critères que tu veux.

 

Sur la plupart des marchés, toutefois ?

Tu auras moins le choix.

Et moins de volume.

 

Mais quand même des listes d’acheteurs.

Soit des gens bien plus qualifiés et potentiellement intéressés par ce que tu vends que 99% des inscrits ordinaires.