J’arrête le copywriting !

Il y a des gens qui prennent des nouvelles résolutions en début d’année.

 

Comme tout le monde ?

J’avais essayé, le siècle dernier.

 

Maintenant ?

Je prends des DECISIONS.

 

Et, en ce début d’année, j’en ai déjà pris beaucoup.

 

D’autres sont encore en cours de réflexion.

Mais d’ici une ou deux dernières réunions avec tous les loustics dans ma tête, la sentence devrait tomber.

 

Il y a notamment un truc assez énorme sur lequel je cogite sec ces temps-ci :

C’est de ne plus proposer de formations numériques chaque mois.

 

Juste me concentrer sur la formation papier de la Marketing Master School.

Et la rendre encore meilleure.

 

Parce que c’est vraiment ce que je peux te proposer de mieux vu mes connaissances et mes compétences.

Et que je sais que c’est ce qui aide le plus mes Padawans qui la suivent sur la durée à transfigurer leurs résultats.

Et pas pour se retrouver avec la tronche de Paul Preboist…

 

J’hésite aussi à passer la quasi intégralité de mon business (pour les produits, j’entends, mais pas que…) en mode physique.

A l’ancienne.

Direct marketing.

Tout ça, tout ça.

(Car ça cartonne).

 

Et, au delà de ça, ne plus proposer que quelques nouveaux GROS produits hyper travaillés chaque année.

(2 ou 3 sans doute.

Pas plus).

 

Ca ?

C’est les décisions que je n’ai pas encore prises.

 

Mais des décisions, j’en ai prises un paquet ces derniers jours.

(Merci à l’effet fin et début d’année si propice au bilan et à la réflexion stratégique…)

 

Des trucs assez extrêmes d’ailleurs.

(Je t’en reparlerais, pour que ce mail ne fasse pas 4 kilomètres de long).

 

La plus “choquante” peut-être ?

C’est que j’ai décidé de tout bonnement arrêter le copywriting.

 

Le copywriting pour de nouveaux clients j’entends.

(Plus la peine de me demander donc).

 

J’en fait déjà bien assez entre mes business et ceux de mes clients.

Je vais me charger des commandes que j’ai en cours, et puis finito.

 

Pourquoi ?

Parce que je gère déjà beaucoup trop de projets différents.

Et que je fais déjà beaucoup trop de choses différentes.

 

Et que, passé un certain stade, travailler pour les autres n’est plus rentable.

(D’ailleurs : mon meilleur client ?

C’est moi-même)

 

Surtout quand tu fais l’arbitrage entre ça et ce que tu peux obtenir en étant encore plus focus sur quelques projets vraiment choisis.

 

Sur des trucs qui t’éclatent.

Où tu n’as jamais l’impression de travailler.

Et où tu maitrises tellement le truc, à force de le faire, que ça devient super facile.

 

Travailler uniquement à l’enthousiasme ?

 

C’est ce qui te permet de dire f*uck à tout jamais à la procrastination.

C’est ce qui te permet d’accomplir 10 fois plus.

C’est ce qui te permet de faire du travail nettement plus qualitatif.

(Et ça, ça rapporte, et pas qu’un peu…)

 

C’est sans doute le “hack” qui m’a permis de faire autant de choses et de gérer autant de projets différents ces dernières années.

 

Mais après, il y a la réflexion.

Et la stratégie.

 

Pour mettre tes efforts uniquement là où tu peux en retirer le plus d’impact.

Et ne livrer que les quelques batailles qui comptent (et rapportent) le plus.

 

Tout ça, d’ailleurs ?

C’est mon objectif pour toi avec ma toute nouvelle formation : IMPACT.

(justement…)

 

Te montrer comment être plus productif et efficace que jamais.

Et comment uniquement faire à la fois ce qui t’enthousiasme le plus et ce qui va te rapporter le plus.

 

C’est tout sauf une méthode d’efficacité.

Parce que les méthodes d’efficacité, tu le sais comme moi, ça ne fonctionne pas.

(A part pour passer des heures à procrastiner en les mettant en place au lieu de faire ce qui compte…)

 

Ce que c’est exactement ?

Je te le dis en détail sur cette page : http://lifestylers.fr/impact/

 

Greg

Ton plan de domination mondiale de 2019 commence par lui

Si aujourd’hui, tu es complément débordé ?

Que tu ne sais pas sur quoi te concentrer ?

Que tu passes tes journées à essayer de voir le bout de tes to do list ?

Que tu pars dans tous les sens, et multiplient les projets, sans vraiment voir de résultats concrets ?

Ou quoi que ce soit de similaire qui te bouffe un temps fou et fait que tu te disperses ou ne sait pas par quoi commencer ?

 

Ce n’est pas de TA FAUTE.

 

Mais de celle de ton PIRE ennemi.

Ton cerveau.

 

Ton cerveau ?

Oui, c’est la plus puissante des machines.

 

Il te permet à lui seul, ou presque, d’atteindre un peu près tout ce dont tu peux bien rêver.

 

Le souci ?

C’est que c’est aussi lui qui va se mettre en travers de ton chemin et t’empêcher d’y arriver.

Bien plus que n’importe quel facteur externe.

 

Le problème ?

Ce n’est jamais les autres.

La crise.

Une urgence.

Ou quoi que ce soit.

 

Ca, c’est des excuses.

 

Ton cerveau ?

C’est lui qui te dit que non, ça, tu ne peux pas y arriver.

(Les fameuses croyances limitantes)

 

Ton cerveau ?

C’est lui qui te fait choisir des batailles qui ne sont pas les tiennes.

Et qui te pousse à passer un temps fou à faire des choses juste pour l’égo.

Ton cerveau ?

C’est lui qui te pousse à mettre autant de choses sur tes to do list.

 

Au lieu de te concentrer sur l’essentiel.

Sur ce qui rapporte.

Et sur ce qui a un vrai impact sur ton business.

(Alors que 3 juste actions précises, effectuées tranquillement, jour après jour, suffisent largement…)

 

Ton cerveau ?

C’est lui qui va toujours chercher quelque chose d’autre à faire plutôt que de mettre à faire ce qui compte.

 

Ton cerveau ?

C’est lui qui t’embrouille.

 

C’est lui qui te fait toujours chercher le prochain objet qui brille, pour des résultats plus rapides.

(Si ce n’est pas magiques…).

 

C’est lui qui t’incite à multiplier les projets.

C’est lui qui te dit que tu dois faire ça et ça, aussi.

 

Puisque ça a l’air de marcher pour les autres.

Ou juste parce qu’eux le font.

 

Alors, forcément, ton cerveau, si tu veux vraiment réussir, tu dois l’embrouiller.

Tu dois le tromper.

Tu dois tricher avec.

Tu dois le canaliser.

 

Le truc qui m’a probablement le plus aidé depuis que je bosse avec Mark et Ting ?

Ce n’est même pas de savoir dompter ces 2 loulous là.

 

Mais de savoir tricher avec moi-même.

 

Pour m’y mettre sans douleur.

A chaque fois.

 

Le secret ?

Ce n’est pas un système d’efficacité magique.

Ce n’est pas de se motiver en se promettant une récompense si ont arrive au bout de notre to-do list (on préférera toujours y renoncer et procrastiner à la place…).

Ce n’est pas le système que tu utilises.

 

Le secret ?

C’est le plaisir.

 

N’en faire qu’à sa tête.

A chaque moment.

 

Comme une saleté d’égoïste.

 

Pas n’importe comment bien sûr.

(Car il y a des actions plaisantes, et elles sont nombreuses, qui ne rapportent rien, ou pas assez pour qu’elles vaillent le coup)

 

Et une fois que tu parviens à te mettre sans douleur « au travail », comme ça, jour après jour ?

Tu te concentres uniquement sur les (rares) tâches qui comptent (et rapportent) vraiment.

 

Il n’y en a que 3, quoi que tu vendes ou que tu fasses sur le net.

(Et 6 seules choses auxquelles songer)

 

Puis, plus ninja…

(mais encore plus profitable)

… tu suis les principes complètement contre intuitifs qu’ont fini par comprendre tout ceux qui parviennent à des résultats à faire blêmir même un président de la République sur-maquillé pour son embrouille de voeux de nouvelle année.

 

Ces principes ?

Ils ont du mal à faire « tilt ».

 

Justement parce qu’ils sont si peu naturels.

Et qu’ils paraissent souvent être TOUT L’INVERSE de ce qu’on pense devoir faire pour réussir.

 

Comme par exemple pourquoi tu dois tout faire pour qu’un client te dise « non » pour le convaincre 10 fois plus facilement.

Ou comment tu deviens tout de suite plus attractif quand tu arrêtes de mettre tes clients sur un piédestal, que tu renverses le besoin et que tu leur montres que c’est toi le boss.

Et que même être sur ta mailing liste est un privilège.

 

Tout ça ?

On groove dessus pendant près de 3h30 dans ma nouvelle formation, Impact.

 

Je t’en dis plus ici :

http://lifestylers.fr/impact/

 

Greg

 

PS : Et aussi, derrière la page de présentation de la louloute, un nouveau pack de 3 formations que j’ai compilé pour t’aider à faire de 2019 ta meilleure année jusqu’ici.

Et de poser les bases pour que les suivantes soient au moins aussi radieuses.

Mais je le retire dès ce soir, minuit.

Une grosse claque pour faire de 2019 ta « best year ever »

Tu ne m’en veux pas si je remets les caresses à une autre fois ?

Parce que pas le temps pour les préliminaires aujourd’hui.

Sorry.

 

Et que, parfois, rien ne vaut une bonne grosse claque d’entrée de jeu.

Surtout si tu veux faire de 2019 ta meilleure année jusqu’ici.

(Ou enfin décoller)

 

Et puisque 2019 est déjà là, et qu’il est temps de tout déchirer…

Je t’explique le topo direct :

 

J’ai créé une toute nouvelle formation, « Impact ».

Où je te montre :

  • Mon programme d’organisation et de travail complet (je lève le rideau, et te dis tout…) pour gérer autant de projets différents avec succès…sans jamais faire de journées de 8 heures ni tomber dans la routine
  • Mes meilleures astuces pour faire un gros f*ck à la procrastination à tout jamais, et comment accomplir bien plus (et surtout bien mieux), juste en faisant ce qui nous branche le plus sur le moment
  • La seule action « perte de temps » qui te permet de vendre plus
  • Pourquoi travailler MOINS rapporte très vite BIEN PLUS (et de plus en plus encore avec le temps)
  •  Comment je m’organiserais si j’étais encore salarié, et que je voulais vivre de mon activité le plus vite possible (oui, ça implique des sacrifices, mais on a rien sans rien. Et si tu as l’impression de ne pas pouvoir trouver de temps aujourd’hui, c’est le seul moyen…)
  • Comment faire le grand vide et éliminer tout l’inutile, pour te libérer potentiellement un mois (voire plus) chaque année
  • L’approche « capitaliste » qui rend tout de plus en plus facile (et comment les rares qui comprennent que le temps est leur allié le plus précieux découragent tous les autres tellement leur succès parait si facile pour eux…)
  • Le principe (qui date de Babylone…) numéro un à suivre pour augmenter ce que tu gagnes en moyenne mois après mois (et si tu ne dois faire qu’une seule chose avant de prendre ta journée, c’est pile celle-là)
  • Pourquoi tes clients (même les meilleurs) ont toujours tort, et que tu dois arrêter de les mettre sur un piédestal (sauf si tu veux te retrouver à bosser POUR eux, et à te créer un nouveau job au lieu d’atteindre la liberté et des sommes de l’heure potentiellement indécentes)…et comment reprendre le contrôle et vendre plus (et plus cher) en montrant que le boss, c’est toi…
  • Pourquoi tu dois absolument choisir tes batailles et renoncer à la plus grosse majorité de tes projets si tu veux obtenir des résultats hors normes sans attendre des années (et comment savoir quelles sont les rares objectifs que tu veux suivre, pour instantanément réduire ta liste de tâches à peau de chagrin et te concentrer uniquement sur ce qui compte…)
  • Les 3 seules actions qui ont vraiment de l’impact et qui rapportent (et pourquoi tu dois virer tout le reste), quoi que tu vendes, et quel que soit le système que tu utilises
  • La liste la plus productive que tu puisses écrire de toute ta vie (et non, ce n’est pas une to do list, une liste d’idées ou de projets…)
  • Ainsi que la liste exacte des seules choses que tu veux faire pour non seulement proposer du bien meilleur contenu mais aussi ne plus jamais avoir l’impression de travailler, et automatiquement trouver un positionnement de spécialiste qui va te différencier de tous les autres et te permettre de faire passer comme une lettre à la poste des tarifs plus élevés que tes concurrents…
  • Les 6 seules choses auxquelles penser chaque jour (le reste n’est qu’une perte de temps qui t’éloigne de tes objectifs)
  • Le business plan en 3 temps pour optimiser tes résultats tout au long de ta carrière (avec ce sur quoi mettre toute ton énergie, quoi vendre, à quel moment de ton activité…en fonction de ce que tu gagnes…et quoi faire si tu débutes pour décoller vite, qui va à l’inverse de ce que recommandent 99% des formateurs en marketing)
  • Comment parler de ce qui te passionne et te fascine sur le moment (même si ça n’a rien à voir avec ta thématique) pour continuer à bien vendre (et même souvent plus que d’ordinaire) quand tu n’as pas la tête à parler encore et encore de ton domaine ou juste « pas envie »

 

Et, surtout, surtout…

Les « règles » complètement contre-intuitives (je n’en ai complètement « capté » certaines qu’assez récemment) qui m’ont permis d’atteindre, seul, un bénéfice annuel à 7 chiffres, sans jamais me prostituer ou promettre la princesse pour gagner plus…

(Leur autre avantage ? C’est qu’elles sont faciles et même fun à suivre, et te rendent la vie 10 fois plus facile, en plus de te faire gagner un temps et un cash monstres…

Leur problème ? C’est qu’elles demandent un minimum de « balls »…)

 

Et bien plus encore d’idées, de principes et de pépites qui peuvent tout changer à ton activité…

 

Mon (double) objectif pour toi avec Impact ?

 

C’est que tu te crées un plan qui va te permettre de te concentrer uniquement (ou presque) sur ce qui rapporte.

Et pas juste sur ce qui rapporte, mais sur ce qui peut te rapporter le plus.

En fonction d’où tu en es aujourd’hui.

 

Et ça, en ne travaillant qu’au PLAISIR.

(Ce qui, au delà d’être le meilleur moyen d’être hyper productif, est aussi le meilleur moyen de créer du contenu, gratuit comme payant, qui fascine et amène les gens à te suivre, à vie.

Parce que le plaisir, ça se ressent)

 

Pour ça ?

Je t’y partage tous les concepts, idées et pépites qui m’ont permis de monter un business à 7 chiffres, seul, sans jamais bosser plus de 8 heures par jour ni me prostituer pour mettre mes trucs en avant.

 

Par contre, la plupart de tout ça est COMPLETEMENT CONTRE-INTUITIF.

(Et c’est sans doute pour ça que ça marche)

Et les idées et concepts derrière risquent d’offenser, d’insulter voire de blesser tes croyances les plus profondément ancrées.

 

Aussi, il y a un double problème avec cette formation.

Comme tu vas voir sur cette page : http://lifestylers.fr/impact/

 

Mais bon, si tu veux tromper ton pire ennemi et « truquer » ton chemin vers vers un business à 6 ou 7 chiffres…

en ne faisant rien d’autre que ce qui t’enthousiasme le plus et les (rares) actions qui comptent (et rapportent) vraiment…

Greg

Pourquoi le Père Nowel ne t’aime pas

BZH…

 

Le Père Nowel n’aime pas les gens.

 

Ce n’est pas moi qui le dit.

Mais Antoine.

Et il le prouve :

 

“ Salut Greg,

Si le père Noël aimait vraiment les gens c’est un petit exemplaire de la MMS papier qu’il aurait du mettre sous tous les sapins de France.

Hier, 24 Décembre je n’ai pas dérogé (ce matin non plus) et j’ai envoyé un mail à ma liste qui visiblement s’ennuyait en attendant le barbu.

du coup 1400€ de vente pour ce 24/12 dont 800€ encaissés (multipaiements).

Il n’y a pas à dire, les enfants ont raison de croire au père Noël sauf que le gars n’a pas de longue barbe blanche et qu’il navigue en se moment quelquepart entre l’asie et un pays de l’est ;0)

Excellente journée à toi Greg,

Antoine”

 

1400€ sur un seul jour de promo.

 

Pas de quoi prendre sa retraite.

Mais ça fait déjà 14 mois et demi d’inscription à la Marketing Master School rentabilisés.

En un seul jour.

 

De quoi se former gratos, longtemps.

Et passer de Padawan à Jedi en persuasion.

 

Il y a forcément quelques Chewbaccas grincheux qui grinceront des poils et se diront que ce n’est pas tout le monde qui peut obtenir ce type de résultats.

(Même si on ne parle pas de ventes de ouf ici)

 

Et ils auront… raison.

 

Oui, tout le monde ne peut pas arriver à ça.

 

Parce qu’il faut…

… une offre que les gens veulent un minimum

… une mailing liste au moins un chouille intéressée

… UTILISER l’information que je partage dans la coquine à ventes mensuelle.

 

C’est-à-dire ne pas juste LIRE l’édition du mois.

Mais APPLIQUER ce que je partage dans tes prochains mails.

 

Et ça, même si ça parait évident, c’est le mindset que le gros barbu devrait déposer sous le sapin de tous les gens qui bossent sur le oueb.

 

Mais apparemment, le père Noël, il n’aime pas les gens…

 

Pas grave.

Tu peux toujours te faire ton propre cadeau.

(Surtout quand il ne coûte rien comme là)

 

Et ce n’est pas le pire moment pour le faire.

 

Parce que dès cette semaine, c’est le retour de la nouvelle formation du mois.

(En plus de la formation papier expédiée chez toi vers le 20, oui)

 

Et même si ce que je vais te partager ce mois-ci n’est pas une formation marketing en tant que telle…

(il y a beaucoup de pépites à l’intérieur toutefois, notamment les concepts contre intuitifs qui m’ont permis d’atteindre un CA à 7 chiffres)

…je vais te montrer ce qui me permet de gérer autant de projets

(Life Stylers, création de 2 formations par mois, mailing quotidien sur 4 business sans compter les commandes clients en plus, le marketing de 3 clients, commandes de pages de ventes supplémentaires, coachings, etc, etc…)

… tranquillement.

Sans jamais bosser 8 heures par jour ou frôler le burn out.

 

Et tout ça, tout seul, en mode one-man-show.

Comme le Père Noël.

 

Ca ne veut pas dire que tu voudras te lancer dans autant d’aventures que moi.

(Je suis un peu taré, et j’aime vraiment ce que je fais…)

 

Mais si tu as du mal à être efficace et à te concentrer sur les quelques (rares) actions qui rapportent le plus, ou à savoir sur quoi mettre toute ton attention (et zapper tout le reste pour obtenir PLUS de résultats)…

 

Comme d’hab ?

Les membres de la MMS recevront cette formation en avant-première.

Incluse dans leur abonnement.

 

Et, comme d’hab ?

Pour les autres, accéder à cette formation seule reviendra plus cher que d’être membre et d’aussi recevoir la formation papier.

 

Inscription ici tant qu’il est encore temps si tu veux :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Ok, moi aussi, je m’efface pour cette année maintenant.

Réveillonne-bien ! :-)

 

Greg

Pourquoi tu ne dois pas écouter les experts en marketing (raison #782)

Bretagne, plus beau pays du monde.

 

Petit retour de groove de Padawan Catherine, qui illustre bien pourquoi tu ne dois pas écouter les “experts” et autres gourous de tous poils en Mark mais apparemment pas vraiment en Ting :

 

“Hello Greg, 

En juin, (je te l’avais écrit) j’ai commencé à mailer quotidiennement, pendant 1 mois, et j’ai vendu régulièrement au lieu de faire des pics de temps à autres. 

(chiffres ci-dessous, regarde seulement les 3 semaines du haut.)

J’étais super contente. 

Et fin juin, à un event de marketeurs, je me suis fait démonter. 

« T’es folle, tu vas épuiser ta liste, tu vas l’essorer, la rincer, bref, tu scies la branche sur laquelle t’es assise. Ok pour un tunnel, mais pas au quotidien. »

Donc… J’AI EU PEUR ????

 

Je me suis dit 

 « ah si des mecs plus expérimentés que moi 

(on croit toujours ça, hein, quand on se trouve face à des gens péremptoires) 

me disent ça en face, comme ça, 

(même si Greg me dit le contraire et le prouve en plus) »

 

Bon, allez, je me concentre sur mon tunnel, 

c’est vrai que c’est important, et allons-y ! 

(tunnel, stop courrier quotidien, maintien mail hebdo) 

 

Effondrement des ventes, + aveuglement (juillet août, c’est normal que personne t’achète rien, ils sont à la plage blablabla).

Ventes à la rentrée grâce à tunnel et pub FB, ok (pour 1 € d’investi; 2 € de return, pas foufou mais néanmoins, super correct pour continuer) + lancement sur groupe privé et page FB.

La dessus, voyages (Portugal, Espagne, Japon) et j’écoute Marketing Héroïne

Je commence un épisode quotidien de formation en complément à mon abonnement (15′). 

Je découvre que je peux « groover » sur mon sujet favori pendant des semaines sans peine, ni perte d’inspiration. 

J’ai commencé pendant mes voyages, et c’est tenable. Youpie.

Au Japon, toujours en train d’écouter et lire (réécouter et relire) tes formations. 

Je décide de recommencer mes mails quotidiens. 

Mon style d’écriture a vachement changé grâce à toi et grâce à la mine d’inspiration que constitue mes épisodes enregistrés chaque jour ou presque, je deviens super fluide pour écrire sur n’importe quoi qui constitue une porte d’entrée intéressante pour accrocher mes propects et ensuite leur vendre un de mes programmes.

Voilà les chiffres sur le même nombre de jours qu’en juin.

Ça marche ! A bas les spécialistes qui me transmettent leurs propres peurs (mes potes de l’event marketeur)  

Ah, regarde seulement les 3 semaines du haut. 

Donc, merci encore, je continue à t’écouter, te copier, te réécouter et te recopier”

 

Me copier ?

Je suis pas sûr que ça soit une bonne idée.

M’écouter, par contre ?

 

Alors, là, bien sûr, Catherine n’est pas encore sur des niveaux de ventes de malade.

(Mais il faut bien commencer quelque part, et c’est super encourageant)

 

Le truc avec le mailing quotidien ?

C’est de tester.

Et de ne surtout pas se laisser influencer par les pseudos experts qui critiquent des chemins qu’ils n’ont même pas pris eux-mêmes.

 

Et, encore plus que pour n’importe quel système marketing ?

Le faire suffisamment longtemps pour voir toute la mécanique psychologique derrière mes méthodes se mettre en place dans la tête de tes inscrits.

Jusqu’à ce qu’il devienne presque impossible pour eux de ne pas finir par acheter chez toi.

 

C’est pour ça que je recommande de tester pendant au moins 30 jours mon système Emailing 3.0.

Parce qu’il faut au moins ça pour en constater les résultats.

Et doubler tes ventes (si tu as une bonne offre et une liste un minimum qualitative).

(D’ailleurs, Catherine n’a pas encore passé ce stade des 30 jours consécutifs du coup)

 

Le seul souci avec mes mailings ?

C’est qu’il y a beaucoup de psychologie derrière.

De stratégies de persuasion.

Et beaucoup de choses à priori contre intuitives (et quasi invisibles), même quand on s’y connaît déjà bien en marketing.

 

Dur de faire du “reverse engineering” sur ce que je fais du coup, sans savoir les méthodes précises qu’il y a derrière.

Du moins, si tu veux atteindre le niveau de ventes qu’il est possible d’avoir avec.

 

Ma formation Emailing 3.0 ?

Elle te donne toutes les bases du système, et déjà de quoi vendre plus.

(Et probablement de doubler tes ventes)

 

Ensuite ?

C’est dans la formation papier de la Marketing Master School que tu vas découvrir chaque mois comment t’améliorer encore et encore.

Avec à chaque fois de nouveaux exemples de mailings, et l’explication de la psychologie utilisée dedans.

Pour que tu aies chaque mois de nouvelles cordes à ton arc.

 

C’est pour ça que je ne laisse plus les membres qui se désabonnent se ré inscrire depuis quelques temps.

 

Parce que juste suivre une édition ou deux ne t’aiderait pas vraiment.

Tu passerais à côté de trop d’éléments du système et de principes de persuasion qui permettent de non pas doubler, mais tripler voire quadrupler tes ventes avec le temps.

Et ça, c’est mon objectif pour mes Padawans.

 

Je préfère en avoir moins.

Mais qu’ils deviennent Jedi.

 

Si tu as cet état d’esprit, et que tu comprends que de bons mails font 90% du boulot niveau ventes, au point que beaucoup de personnes n’ont même plus besoin de tes pages ou vidéos de vente pour être convaincus d’acheter tes trucs ?

Alors la MMS est pour toi.

 

Et tu peux t’inscrire ici, et télécharger Emailing 3.0 de suite :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

Greg

Le job (archi pourri) qui a changé mon business

Rédigé en Thailande, édité en Géorgie, programmé en Bretagne :

 

Reçu récemment cette question complètement différente des autres (mais tout sauf inintéressante) de Sabri :

 

“Salut Greg, 

Je me forme au marketing sérieusement et je passe actuellement un Bachelor marketing et communication à distance. Depuis que je te lis j’ai compris quel était le domaine le plus important et celui pour lequel j’avais le plus d’attirances voir même de passion.

Je dois réaliser une période de stage de 12 semaines, selon toi, quel serait le type/domaine de société qui pourrait le plus me faire progresser en copywriting et persuasion. 

Merci pour tout.

Sabri”

 

Alors, si j’étais prof, je mettrais déjà 20/20 à Sabri pour la lucidité et la la clairvoyance.

Mais, à défaut de trouver l’entreprise et la fonction idéale pour notre brillant Padawan (je vais quand même lui donner quelques pistes plus bas), quelque chose sur quoi cogiter si toi, tu as encore besoin d’un job salarié le temps que tes activités décollent sur l’interoueb :

 

Mon avis pour ceux dans ce cas ?

C’est de changer de job.

(Non, ce n’est pas dur de se faire embaucher, y compris dans un domaine dans lequel tu n’as jamais travaillé.

Surtout quand on connaît les bases de la persuasion)

 

J’en avais parlé il y a 27 ou 28 lunes dans une vidéo

(oui, dans une vidéo, la preuve que ça date) :

Il y a des années, j’avais enchaîné quelques missions pour un job tellement pourri que beaucoup préféreraient crever la dalle que de faire ça.

 

J’avais besoin d’un peu de fraîche à ce moment là.

J’aurais pu faire n’importe quoi.

Mais j’ai choisi un job bien particulier.

Recruteur de donateurs pour une asso.

 

Tu sais :

Le job de crevard que tu fais dans la rue.

Où tu es déguisé n’importe comment.

Et où tu dois arrêter les passants pour leur faire souscrire un abonnement pour soutenir une cause à laquelle ils ne pensent généralement jamais.

 

Pire job ?

Tu meurs.

Mais en même temps, meilleur job ?

C’est pas possible.

 

Parce que tu es obligé de devenir bon en persuasion quand tu fais ça.

Tu es obligé d’accrocher l’attention des gens, d’entrée de jeu.

Pour qu’ils s’arrêtent.

 

Tu es obligé de les convaincre, vite.

(Surtout quand comme moi tu as fait ça à Strasbourg en plein hiver…)

Et, surtout, tu es obligé de casser les dizaines d’objections qu’ils trouveront forcément pour ne pas devenir donateurs.

 

Je me les suis beaucoup pelé en faisant ça.

Mais j’ai aussi énormément appris.

 

Sabri ne voudra forcément pas faire ça (et toi non plus d’ailleurs).

Et il y a mieux sur un CV de marketing.

Mais tu vois l’idée.

 

Mon conseil à Sabri (et à toi si tu as besoin de payer les factures le temps de faire décoller tes projets) ?

Ca serait de postuler pour le job qui te permettrait le plus possible de pratiquer la persuasion.

(Autant lier le super utile à l’utile…)

 

Dans la vente, sans doute, donc.

(Et si possible, pour vendre des produits difficiles à vendre, à des gens qui n’ont pas envie qu’on leur en parle)

 

Est-ce que ça sera galère ?

Sans doute.

 

Mais forcément super formateur.

Et super rentable pour la suite de ta carrière, notamment sur le web.

 

Dans le même genre, mais en nettement moins galère ?

(et que tu peux suivre dans ton fauteuil, une couverture sur toi, devant la cheminée…)

La formation papier de la Marketing Master School.

 

C’est un investissement de 3,23€ par jour.

Mais largement rentabilisé chaque mois si tu appliques l’info que tu y trouves dès le prochain mail que tu envoies.

Puis encore.

Et encore.

 

Ca commence par Emailing 3.0 (offert en bonus dès que tu t’inscrits).

Et par ce lien :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

Greg