Ma meilleure technique de vente EVER

Si tu me demandais quelle est ma meilleure technique de vente ?

La plus irrésistible de toutes celles que j’ai testées depuis que je fais du Mark et même du Ting ?

 

Tu me rendrais la tâche très facile.

 

Parce que c’est une question à laquelle je te répondrais sans même hésiter un quart de seconde, tellement elle m’a permis de catapulter mes résultats dès que j’ai enfin fini par piger le « truc ».

 

Il m’a d’ailleurs fallu très longtemps, pour le trouver, ce truc.

Et encore plus pour vraiment maitriser la technique en question.

 

Mais dès que ça a été le cas, pfiou…

 

(Je te parle de 50% de ventes en plus environ, quel que soit l’offre, le prix, le projet ou la thématique.

Même si c’est forcément dur de savoir dans quelle mesure attribuer ces résultats uniquement à cette seule technique)

 

Pourquoi ça a mis autant de temps avant que ça fasse enfin déclic ?

 

Parce que c’est une technique qui n’est enseignée nulle part.

(Je n’ai toujours pas trouvé le moindre livre sur la persuasion, la moindre formation en vente ou en copywriting qui la détaille comme ça)

 

Et que très, très peu de gens au monde la maîtrisent vraiment.

(Le compte tient sur les doigts d’une seule main)

 

Oui, bien sûr, elle ressemble à tout ce qui est enseigné de meilleur sur le sujet.

 

Et notamment à ce qui déclenche bien plus l’achat que n’importe quoi d’autre :

La curiosité.

 

(Oui, la curiosité vend plus que tout le reste.

Y compris plus que ce qu’on veut à tout prix.

 

Comme Gary Halbert l’avait appris à son protégé à l’époque : un certain John Carlton, pourtant…)

 

Parce que cette technique repose à 100% dessus.

 

Oui, bien sûr, elle repose aussi sur ce que veulent les gens.

Et les bénéfices que tu vas mettre en avant pour leur montrer à quel point ce que tu vends va tout changer pour eux.

 

Mais la différence avec tout ce que tu connais sans doute aussi, et ce qui la rend aussi irresistible ?

Elle tient dans la façon dont tu vas parler de ta solution.

Elle tient dans la façon de présenter tes arguments et ce que tu comptes vendre à ton audience dans tes textes.

(Le principe est bien sûr exactement le même si toi tu fais plutôt de la vidéo, de l’audio ou des webinaires)

 

Une façon qui pousse la curiosité à son paroxysme, sans pourtant rien concéder ni dévoiler.

 

Tellement qu’il est impossible pour les gens de savoir quel est le secret dont tu peux pourtant leur parler très longtemps…sans acheter ne serait-ce que pour savoir de quoi il s’agit.

 

Le truc, si tu le fais bien ?

Et même si ils n’achètent pas de suite rien que pour enfin savoir ce que c’est ?

 

C’est que ça va continuer à leur trotter dans la tête.

 

Plus tard dans la journée.

Puis dans la semaine.

 

Jusqu’à ce qu’ils finissent par revenir sur ta page de vente et d’acheter, rien que pour découvrir quel était ce fameux truc.

 

Et même s’ils soupçonnaient de savoir ce que c’était ?

Bien possible qu’ils achètent aussi juste pour en avoir le coeur net.

 

Et enfin résoudre l’énigme que tu as ancré dans leur tête.

 

C’est ça la puissance de cette technique.

 

(Je déteste ce terme, mais c’est bien de ça qu’il s’agit pour le coup)

 

Cette technique ?

J’en ai déjà parlé dans la coquine à vente papier de la MMS.

 

Mais elle tellement puissante que quitte à faire une édition spéciale avant/après où je te montre des mails que certains de mes clients ont rédigé, ce qui clochait avec ou ce qui était améliorable, et des versions retravaillées bien plus persuasives…

…c’était obligé que le sujet revienne sur le tapis.

 

D’ailleurs ?

Il faudrait que je fasse rapidement une édition exclusivement là-dessus, avec des tas d’exemples.

 

Mais un exemple, tu vas déjà pouvoir en trouver un dans la nouvelle édition.

Avec tout le principe expliqué.

 

Et un exemple ?

Tu es en train d’en lire un nouveau.

 

Là, tout de suite.

Dans ce mail.

 

Est-ce que je te recommande d’utiliser cette tactique dans tous tes mails ?

Pas forcément.

 

Parce que ça pourrait devenir too much.

 

Et que mieux vaut varier pour sans cesse surprendre ton audience et qu’ils ne deviennent pas immunisés à tes techniques.

(Tu sais comment c’est : trop des meilleures choses…)

 

Aussi ?

Ca ne m’étonnerait pas que moins tu t’y connaisses en marketing, plus ça soit facile à utiliser pour toi.

 

De par la nature même de ce que c’est.

 

Seul moyen de le savoir ?

Etre membre de la Marketing Master School avant demain soir, et que je ne fasse expédier cette édition.

 

Tu peux t’inscrire ici :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg

Tes mails corrigés, comme si tu avais mon fantôme derrière ton épaule ?

Une des choses que j’adorerais faire pour t’aider si je pouvais étendre mon temps à l’infini ?

 

C’est que tu rédiges ton prochain mail de vente.

Et qu’on se prenne un moment pour qu’on le débriefe ensemble, en coaching.

 

Afin que tu vois ce qui est améliorable.

Ce qui te coûte peut-être pas mal de ventes que tu pourrais faire.

Ou qui fait que tes mails ne vendent tout simplement pas.

 

(C’est souvent ce qui est le plus dur à faire :

Arriver à analyser son travail soi-même, et voir ce qui cloche.

 

Exactement comme il est très difficile de mettre le doigt sur les petits détails qu’on dit ou qu’on écrit et qui trahissent à quel point on est needy, et qu’on est en chien de ventes ou de clients)

 

Puis que tu le retravailles en fonction de ce que je t’aurais dit, avant de l’envoyer à tes inscrits.

 

L’objectif de cet exercice, que je ne peux bien sûr faire qu’avec les clients que j’accompagne en consulting, faute de temps ?

 

Ce n’est même pas que tu vendes plus avec le mail qu’on aurait retravaillé ensemble.

 

Mais que tu mettes le doigt bien plus facilement sur les erreurs que tu commets sans doute qui te coûtent un paquet de blé.

Voire qui t’empêchent de vendre tout court.

 

Pour ne plus les refaire.

 

Et pour piger bien plus vite la mécanique des mails persuasifs, et que tu vois directement ce que tu pourrais changer pour avoir de biens meilleurs résultats.

 

Tu sais :

En mode professeur qui te montre tes erreurs.

 

Mais qui, au lieu de juste les surligner en rouge, te montre quoi faire à la place.

Et comment.

 

Tu peux t’en douter :

Ça fait une différence énorme.

 

Et vite.

 

C’est exactement pour ça que j’ai décidé d’y dédier complètement la prochaine édition de la coquine à ventes papier de la Marketing Master School.

 

Une édition « avant/après ».

 

Où j’ai pris des mails de certains de mes clients.

(Il y a des mails qu’ils avaient envoyés et qui avaient fait un flop, et des mails qu’on a améliorés ensemble en coaching avant qu’ils ne les envoient)

 

Et où je te montre ce qui était améliorable.

Et ce qui n’était carrément pas bon.

Et pourquoi.

 

Exactement comme je leur ai montré lors de nos appels.

 

Et ensuite ?

Je te montre les versions « après » de ces mails là.

 

Je ne serais pas surpris que ça t’aide bien plus finalement que si je te montrais d’énièmes emails « déjà bons ».

 

Parce que ça va forcément te faire mettre bien plus facilement le doigt sur ce qui cloche peut-être aussi dans tes propres mails.

 

Jusqu’à ce que tu piges bien la mécanique (pas bien compliquée finalement) des mailings qui affolent les compteurs de vente.

 

Et que tu puisses te reprendre tout seul dès que tu es sur le point de commettre ces erreurs classiques que font la majorité des gens.

 

Un peu comme si tu avais mon fantôme au dessus de ton épaule et derrière ton écran qui soit là à te souffler « tsssss ! » dès que nécessaire.

 

Jusqu’à ce que tu ne les commettes jamais plus, et qu’il ne te faille que quelques minutes pour « craquer » des mails comme les miens.

 

Comme tu peux t’en douter, c’est aussi pour ça que mes clients me paient si cher :

Pour que je leur fasse ce type de retours.

 

C’est peut-être aussi pour ça que tu aimerais m’avoir comme coach si tu pouvais te le permettre.

 

Si c’est ton cas ?

Tu ne veux clairement pas manquer cette nouvelle édition.

 

(Particulièrement appropriée pour que même ceux qui débutent montent à bord, à mon avis)

 

Pour la recevoir, dans ta boîte aux lettres, dès la semaine prochaine ?

Tu dois rejoindre les plus de 400 membres de la School avant ce vendredi soir.

 

Tu peux le faire via cette page :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Et en profiter pour récupérer ces 3 formations inaccessibles autrement dès que tu t’inscrits pour te mettre à niveau aussi vite que possible sur mes méthodes :

 

– Emailing 3.0 : Comment faire des ventes chaque jour de l’année (ou presque) , en s’amusant comme jamais…et gagner sa vie en rédigeant juste quelques paragraphes par jour

 

– Devenir copywriter pro : Comment apprendre à convaincre (et vendre) sans même s’en rendre compte :La méthode ludique (et déjà lucrative) (Et comment devenir copywriter professionnel)

 

– Life Stylers 4.0 : Comment enfin dépasser, puis EXPLOSER le niveau de chiffre d’affaire sur lequel tu butes sans doute depuis des mois…

 ….Et penser tout ton business model pour extraire plus de cash par inscrit à ta liste dans les mois qui viennent…que ce que tu croies même possible aujourd’hui

 

Greg

Des inscrits bien plus à même d’acheter qu’avec n’importe quoi d’autre, via ceux en qui ils ont déjà confiance

On me demande assez souvent où je fais de la publicité pour remplir ma mailing liste.

Parce que je ne semble pas en faire.

 

La vérité ?

C’est qu’en effet, je n’en fais pas.

Et qu’il faut que je trouve un peu de temps et d’enthousiasme pour relancer une campagne d’acquisition via de la pub.

 

(En même temps, quand tu as des offres qui convertissent bien, ça serait juste laisser de l’argent facile à gagner sur la table que de ne pas en faire…)

 

Mais les meilleurs inscrits que je n’ai jamais récupérés ?

Ceux qui m’ont le plus rapporté ?

 

A la fois le plus vite, et le plus tout court ?

Ce n’est jamais via la publicité que je les ai trouvés.

 

Et pareil pour mes clients.

(Autant ceux dont je fais le M’ et le Ting que ceux que j’accompagne en consulting)

 

Non, les meilleurs, ils se sont toujours inscrits à ma liste suite à une action complètement différente.

 

Une action qui fait que beaucoup d’entre eux sont déjà convaincus d’acheter chez toi avant même de rejoindre ta liste.

 

Cette façon de s’y prendre ?

Elle convainc autant et te permet de récupérer les leads les plus qualifiés qui soient pour plusieurs raisons.

 

D’une part, parce que tu inverses la donne par rapport à quand tu fais de la publicité.

Et que les gens se demandent qui tu es, et pourquoi ils devraient te faire confiance pour te laisser leur meilleure adresse email.

 

(D’ailleurs, avec la méthode dont je te parle, tu ne leur demandes même pas de s’inscrire…

Ce qui est, comme d’hab’, toujours bien plus persuasif.

 

Exactement comme quand tu fais tout pour les décourager d’acheter, au lieu d’essayer de leur vendre ta dope comme tu peux)

 

Aussi ?

Cette stratégie toute simple te permet de récupérer dans l’opération l’autorité des personnes les plus reconnues de ta thématique.

 

Celles chez qui tes futurs inscrits ont DEJA confiance.

 

Comme si elles disaient aux gens : « Hey, regarde ce que fait Untel ! Il est vraiment bon ! »

 

Par contre, il y a 2 problèmes avec cette méthode.

 

La première ?

C’est que c’est une méthode assez lente.

Et que tu ne vas pas récupérer 50 000 inscrits à chaque fois dans l’opération.

 

Et la seconde ?

C’est que peu d’entrepreneurs savent comment se faire mettre en avant comme ça par les gens de leur thématique dont la parole pèse lourd, et qui ont déjà sur leurs listes tes clients idéaux.

 

Dans l’épisode de Breakthrough de la semaine que j’envoie aux membres de la Marketing Master School demain matin ?

Je te montre comment résoudre ce second problème.

 

Avec une stratégie d’approche basée à 100% sur ce qui fait le plus passer les gens à l’action de toutes celles qui existent :

La curiosité.

 

Et comme tu sais :

Il est très difficile de résister à la curiosité.

 

Et c’est justement la façon dont tu vas vouloir approcher les pontes de ta thématique pour qu’ils te mettent en avant comme ça auprès de leur audience.

 

Rien que parce que tu vas leur donner envie d’eux-mêmes absolument savoir ce que tu caches derrière une ou deux simples phrases que tu vas écrire pour les contacter…

 

Seul moyen de recevoir cette épisode ?

Etre membre de la MMS avant ce soir minuit.

 

Tu peux t’inscrire ici et récupérer 3 de mes toutes meilleures formations retirées de la vente en cadeau de bienvenue :

http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg

Tout mettre dans une offre à abonnement et ne plus jamais avoir à faire de page de vente ?

Une excellente question qui m’a posée en « off » l’un des plus brillants marketeurs francophones  :

(Aucune idée de s’il serait ok avec le fait que je dévoile son nom par rapport à ça, et puisque « money is attracted by speed », on va ne pas perdre de temps à lui demander, et groover là-dessus sans tarder…)

 

« Greg, pourquoi tu ne mets finalement pas tout dans ta Marketing Master School ? »

 

Le fait est que c’est quasiment déjà le cas.

 

Et d’autant plus avec la nouvelle formule, où je partage chaque semaine un épisode de mes meilleurs « breakthroughs », en plus de la coquine à ventes papier mensuelle spéciale copwyriting/emailing/psychologie de l’achat.

 

Il n’y a finalement plus que quelques produits que je créé désormais qui ne sont pas inclus dans la Marketing Master School.

 

Les gros livres sur des thèmes précis (forcément ceux qui vont être les plus utiles pour les gens qui me suivent) que je vais sortir de temps à autre désormais.

 

Comme Master of Tease, mon livre pour exploser les résultats de n’importe quel lancement de produits, séquence de vente automatique, campagne affiliée ou quoi que ce soit que tu puisses vendre, juste par email.

 

Et ceux qui vont venir petit à petit.

 

Pour le reste ?

Tout est désormais dans la MMS.

 

Est-ce que ça t’empêche de vendre certaines choses en « one shot », pour aussi convertir ceux qui ne sont pas encore prêts à s’abonner ?

 

Absolument pas.

 

Il te suffit d’ « extraire » de temps à autre certaines des choses que tu donnes à tes membres, et d’aussi les vendre seuls.

 

(J’ai fait ça pendant des années, en vendant aussi la nouvelle formation que je sortais chaque mois et que j’offrais pour les membres.

Et je l’ai fait encore récemment avec un enregistrement de 3h issu de l’une de mes dernières semaines copywriting à 7500€.

Et forcément, je vais continuer à le faire de temps en temps)

 

Mais les 2 gros avantages ?

 

C’est que ça te permet de ne plus avoir à faire de page de vente, d’une part.

(Tu peux vendre ce que tu extrais de ton abonnement à ceux qui ne sont pas membres, juste par email)

 

Et que tu grossis à vue d’oeil tes paiements récurrents mois après mois si tu fais ça.

 

Tu te retrouves à ne plus avoir à convaincre les gens d’acheter.

Mais simplement à ce qu’ils restent membres.

 

Ce qui est bien plus facile.

 

Surtout si tu maitrises les quelques techniques de teasing qui te permettent de donner aux gens envie de rester membres à tout prix, juste parce que tu leur parles de ce que tu vas bientôt leur envoyer.

 

Et que tu sais susciter un max de désir et de curiosité là-dessus.

 

Et encore plus si tu sais ce qui rend les gens accro.

Et manufacturer ça dans la façon dont tu inclues ce que tu donnes à tes membres au fil du temps.

 

Il y a un fin à équilibre à respecter là-dessus.

 

Parce que si tu en donnes trop, les gens vont se désinscire parce qu’ils n’arrivent pas à suivre et à appliquer.

Mais pareil si tu n’en donnes pas assez…puisqu’ils auront l’impression de ne pas en avoir pour leur argent.

 

La solution ?

Je l’avais trouvée au cours de longues nuits à discuter et à se creuser le crâne avec l’un de mes clients pour qui je suis en charge de toute la stratégie et de la mise en oeuvre marketing.

 

Ce qu’il voulait ?

Ne rien sacrifier aux résultats de son business.

(Qui faisait déjà plus de 2 millions par an)

 

Tout en n’ayant plus à créer de nouveaux produits, et qu’on ait à faire de nouvelles pages de vente et tout le toutim à chaque fois.

 

Et je le détaillais de A à Z dans une formation qui s’appelle Marketing Héroïne, qui a « inspiré » depuis nombre de marketeurs.

Et pas des moindres.

 

Ce système ?

 

Tu as deux façons de l’utiliser.

 

La première ?

C’est pile comme je le fais pour mon client.

 

(Ca, c’est si tu veux au taquet et que tu veux des résultats extrêmes)

 

La seconde ?

C’est en mode light.

 

Comme je le fais finalement désormais pour la Marketing Master School.

(Si tu es membre, tu te rendras plus compte de comment je m’y prends pour te rendre accro comme un junkie à l’héroïne au fil des semaines, parce que je la joue très subtil là-dessus pour le moment)

Et comme je le conseille en consulting à mes clients qui ont eux aussi plus d’une activité, ou qui ne veulent pas y passer trop de temps.

 

Mais quelle que soit l’option que tu choisisses ?

Tu perdrais un cash dingue à ne pas connaître le système tel qu’il est pensé à l’origine.

En mode optimal.

 

Comme de nombreuses mensualités récurrentes par clients qui se désabonneraient beaucoup plus vite autrement.

 

Les raisons ?

Je te les explique sur la page de présentation de la formation en question, Marketing Héroïne.

Aucune idée de si ce système est ce qu’il te faut aujourd’hui.

Car ça dépend de tellement de critères qui te sont propres.

 

Tout ce que je peux te dire, c’est que ça a changé la vie de mon client.

Et la mienne par la même occasion.

 

Car je passe désormais 3 fois moins de temps qu’avant sur son marketing.

Pour les mêmes résultats dingues.

 

Dans tous les cas ?

Marketing Héroïne ?

 

Tu peux la récupérer à tarif fracassée elle aussi.

 

Comme toutes mes autres formations, sur cette page :

http://lifestylers.fr/la-promo-de-2019/

 

Mais cette promo qui est la plus massive de toutes celles que j’ai faites en 2019 ?

Elle se termine ce soir à 23h59.

 

Même pas la peine de me contacter ne serait-ce qu’une minute après avec une excuse à la mors-moi le zob pour y accéder quand même.

 

Ca fait quand même déjà 9 jours que je t’en parle.

 

Et si tu fais partie de ceux qui procrastinent toujours jusqu’à la dernière minute, sache qu’il ne t’en reste plus beaucoup pour en profiter, des minutes…

 

Greg

Soirée Netflix ?

Retour de groove de Madame Jess :

 

« Tu as des gens qui passent leur samedi soir sur Netflix.

Et t’en as d’autres qui préfèrent écouter des enregistrements audio de loustics qui causent business autour d’une pizza et d’un paquet de chips…

 

Mon seul regret ?

Ne pas avoir pris de notes.

 

Et là je me dis…

Avec le contenu que tu as sur cet audio, tu pourrais packager tout ça dans un bouquin et revendre ce contenu une deuxième fois !

 

D’ailleurs, je pense que j’ai deux options.

 

Soit je me repasse ton audio de temps en temps.

Soit je le réécoute 1x et je note tout ! 

 

Parce que je suis à peu près sûre que d’une fois à l’autre il y aura au moins une pépite qu’il contient qui sera pile celle qu’il me faut à ce moment-là.

;-)»

 

Jess ?

Elle parle de l’un de mes derniers épisodes de Breakthrough que j’envoie chaque semaine aux membres de la School.

(Avec un long enregistrement issu d’une de mes dernières semaines copywriting)

 

Mais je trouve que ça résume plutôt bien ce que j’essaie de faire dès que possible :

 

Des formations pas forcément scolaires.

Etape par étape.

Pas-à-pas.

 

Sauf quand c’est vraiment nécessaire.

 

Parce que si il suffisait de suivre une liste d’étapes pour avoir des résultats hors-normes, ça fait longtemps que ça se saurait.

 

Mon objectif avec mes formations, au contraire ?

 

C’est qu’elles te donnent surtout des déclics.

Des pépites qui changent toute la donne dès que tu les comprends.

Des game changers.

 

Selon où toi tu en es en ce moment.

 

Et c’est là que ce que dit Jess prend tout son sens :

On n’a pas besoin d’entendre les mêmes choses selon où on en est.

 

Et, surtout :

Ce n’est pas les mêmes concepts qui font « tilt » selon le moment de notre vie d’entrepreneur où on suit ce genre de formations.

 

Selon où on en est avec nos projets.

Selon notre expérience.

Selon ce qu’on a fait jusque là.

Selon ce qu’on a besoin d’entendre pour franchir un nouveau palier.

 

(Si ce qui raisonnait en nous était la même chose pour tout le monde, au même moment, personne n’aurait besoin de coaching ou d’aide individuelle)

 

Et c’est à ça que tu reconnais les très bonnes formations, selon moi :

(Celles que j’ai suivies dans le style m’ont bien plus apporté que toutes les autres réunies)

 

Ce sont celles que tu peux écouter à de multiples reprises, et toujours en retirer quelque chose de nouveau.

 

Exactement comme les meilleurs albums de l’histoire de la musique sont tout sauf ceux qui se dévoilent entièrement dès la première écoute.

En mode morceau de pop facile conçu pour les radios.

 

Forcément ?

Je n’ai clairement pas la prétention que toutes mes formations t’apportent autant que ça.

 

En même temps, j’en ai sorti des centaines, de formations, si tu cumules les années et les formats.

 

Mais si tu es de ceux qui comprennent que ce qui aide le plus à progresser, c’est bien plus les concepts et les principes qui te font totalement reconsidérer ton activité et ton travail ?

 

Si toi aussi, tu veux du « deep » qui va te faire penser différemment, parfois juste au détour d’une simple phrase ?

Du qui va façonner ta façon de penser Mark et Ting ?

Du qui va façonner ton mindset ?

Du qui peut provoquer des déclics à différents moments où tu vas les suivre, que tu débutes aujourd’hui ou que tu aies déjà un gros business ?

 

Je te recommande particulièrement celles-ci :

 

Impact.

Marketing Magnétique.

La Méthode Life Stylers.

Marketing Héroïne.

Et bien sûr mon livre sur les lancements et promos par email, Master of Tease.

 

Oui, 3 d’entre elles font partie de mes formations premium.

 

Et sont donc un peu plus chères que celles que tu peux récupérer pour seulement 57€ pièce jusqu’à ce soir.

 

Mais ce n’est peut-être pas un hasard…

Et leurs tarifs sont fracassés comme jamais de toute façon, à elles aussi.

 

Du moins jusqu’à la fin de LA promo de 2019 dont tu peux profiter jusqu’à 23h59 ce soir seulement ici :

http://lifestylers.fr/la-promo-de-2019/

 

Greg

Je ne suis pas gynécologue, mais je veux bien regarder…

Je vais faire court dans ce mail là :

 

Peut-être que tu as envie de profiter de ma plus grosse promo sur toutes mes formations qui se termine ce soir.

 

Mais que tu ne sais pas trop quelles formations t’aideraient le plus selon où tu en es aujourd’hui et ce que tu fais.

 

(Ce que je peux comprendre, car il y en quand même pas mal, même si j’en ai retiré beaucoup de la vente au fil des années)

 

Si c’est le cas ?

 

Tu peux m’envoyer un simple mail.

(Comme en répondant directement à ce mailing)

 

M’en dire plus sur ce que tu fais, ce que tu vends, et où tu en es aujourd’hui.

 

Et sur ce qui te bloque pour passer au niveau supérieur.

 

Et je prendrais de mon précieux temps pour te répondre.

 

Mais du temps ?

Il t’en reste peu.

 

Car cette énorme promo comme je n’en fais qu’une seule par an depuis 3 ans (et pas impossible que ça soit la dernière du genre, vu comment les choses se passent…) se termine dès ce soir, 23h59.

 

Et encore plus vu que je ne peux pas répondre aux tonnes de mails que je reçois dans le genre indéfiniment.

 

C’est-à-dire que si tu veux profiter de cette promo de fou pour me racketter plusieurs formations, tu dois me poser tes questions dès que possible aujourd’hui.

 

(A chaque fois c’est pareil quand je fais une telle promo :

Je passe ma soirée en flux tendu rien qu’à envoyer leurs accès aux procrastinateurs qui n’ont pas fait leur commande plus tôt)

 

Et dès demain ?

Je me remets au taquet sur les gros lancements que je prépare ces temps-ci pour mes clients.

 

Tout est là, pendant quelques heures encore :

http://lifestylers.fr/la-promo-de-2019/

 

Greg

 

PS : Tu pensais que j’allais te parler de quoi, coquine ? :-P