Le grand dilemme de nos vies ?

Je sais pas comment tu as vécu 2017.

Mais perso, je la termine vidé.

Limite en mode dans mon lit à regarder des vidéos de chat sur Facebook, pour te dire !

(Bon, j’exagère, mais tu vois l’idée…)

C’est l’occase de se détendre un peu, et d’y jeter un dernier petit coup d’oeil avant de passer à la suite.

Du coup ?

Cette semaine, je vais te partager quelques unes des grandes leçons que j’en ai retirées.

En espérant que ça te soit utile.

 

 

Et commençons par le pourquoi je finis 2017 comme une peau de zob frippée, là.

In a word ?

Trop de projets.

Beaucoup trop.

Je ne sais pour toi, mais je ne suis pas un entrepreneur.

(Heureusement donc !).

Lancer toujours et encore des nouveaux projets, c’est pas mon kif.

Mais, quand tu bosses vite,

et que tu peux gérer 5 business de front (Life Stylers, mon site sur le marché US, et les 3 sites de mes clients) en ne faisant quasi qu’envoyer un mail par jour, hors coups de bourre pour lancer des nouvelles offres…

… tu es vite tenté d’en rajouter “encore un peu”.

Jusqu’au point où tu ne sais plus vraiment pourquoi tu le fais.

Enfin si.

Juste pour la thune.

Et être complètement libre financièrement le plus tôt possible dans ta vie.

(Parce qu’à partir d’un certain stade, combien tu gagnes ne change plus que ça…)

Mais, bon, quel intérêt de toujours gagner plus pour partir à la retraite plus vite si c’est pour ne pas vraiment en profiter d’ici là ?

Alors que le but, à la base, c’est de (très bien) gagner sa vie en kiffant ce que tu fais.

ET d’en profiter.

Forcément, à force de gérer trop de projets, tu ne kiffes plus autant ce que tu fais.

Et tu ne profites plus de la vie.

Je ne dis pas qu’on ne m’y reprendra plus.

Parce que je sais que c’est le grand dilemme de nos vies pour des gens comme nous.

Et qu’on a vite fait de replonger.

Mais au moins je vais sérieusement faire gaffe à ça désormais.

 

 

Quand ça devient tellement facile de gagner BEAUCOUP d’argent, on est tenté d’en vouloir toujours plus.

Pour ne plus jamais avoir à bosser.

Alors même qu’on adore ce qu’on fait.

Et qu’on a pas l’impression que c’est du travail, tant qu’on part pas en vrille sur 50 trucs en même temps.

Ca va te paraître dingue, mais j’ai ré écouté une formation que j’ai enregistrée il y quelques mois.

Et ça m’a fait un bien fou.

(Elle a aussi aidée beaucoup de ceux qui l’ont suivie d’après les retours que j’ai eu).

On y parle de se créer une vie dont tu n’auras pas envie de divorcer.

Sans avoir à gagner au loto ni même tout changer.

Si comme moi tu en as trop fait en 2017, ou que tu n’es pas vraiment heureux, parce que tu ne poursuis pas les bons objectifs, elle pourrait bien te donner le “la” pour que tu passes une superbe année.

Fais juste gaffe à pas zapper en route ce que tu vas découvrir sur ton mode de vie idéal comme ça a été mon cas à un moment ;-)

Si ça t’intéresse, tu peux la trouver en promo sur cette page jusqu’à demain soir.

 

 

Greg

Toi aussi, tu empêches les gens d’acheter chez toi sans t’en rendre compte ?

Tiens, un éventuel dernier déclic (et des claques à te mettre pour ne pas l’avoir fait plus tôt ?) pour bien finir l’année :

Tu as une vraie expertise.

Tu crées des méthodes pour aider les gens à résoudre leurs problèmes.

Ou à atteindre leurs objectifs et ce qu’ils désirent.

 

Ou tu les coaches, ou fais du freelancing.

Peu importe.

 

Tu as ce qu’il faut en stock pour aider les gens qui cherchent désespérément une solution, ou à vivre une vie meilleure.

Mais tu passes à côté de nombreuses ventes.

Tu passes à côté d’un paquet de vies que tu aurais rendre plus heureuses.

Si je partais dans l’ésotérisme/dev perso/truc d’allumé du calumet tout ça tout ça, j’ajouterais même :

Tu passes à côté de ta mission de vie.

(Mouais, enfin tu vois quoi…)

 

Comment ?

En empêchant involontairement tes clients d’acheter chez toi.

Parce que tu as peur d’obtenir des desinscriptions de ta mailing liste vu les efforts que tu mets à la remplir ?

Tu n’oses pas envoyer assez d’emails.

Parce que tu as peur de vendre ?

Parce que tu n’oses pas parler de ce que tu as créé qui pourrait tant les aider, de crainte de passer pour un vendeur de tapis ?

Tu ne communiques pas sur tes produits et services.

Ou du moins vraiment pas assez souvent.

 

C’est pourtant la pire chose à faire.

Mets-toi ça dans le crâne pour 2018 et toutes les années qui viennent :

Ne pas parler de ce que tu as à vendre, si tu fais un truc de qualité qui peut l’aider, c’est NE PAS rendre service à ton audience !

 

Et si tu as peur encore peur de les saouler malgré ça Choupie têtue ?

 

Penses à ça :

Tu ne peux jamais trop parler aux gens de leurs problèmes.

C’est après tout (juste après eux-mêmes) leur sujet favori.

Personne ne pourra jamais assez leur en parler.

(Au moins tant qu’il ne sont pas résolus).

 

Et ça tombe bien, parce que tu es là pour ça.

Et que c’est aussi pile comme ça que tu mets un max de choukrounes sur ton compte bancaire.

Et tu peux même mieux faire encore :

Parle leur de ces problèmes en les divertissant.

En étant léger comme un trou normand quand tous tes concurrents ne cessent de leur servir de la dinde aux marrons.

Et fais simplement un lien à la fin de tes mails vers l’offre qui va le plus les aider sur le sujet dont tu parles sur le moment.

Le meilleur moyen de le faire ?

C’est d’appliquer les méthodes que je te partage dans Emailing 3.0, puis chaque mois dans la formation papier de la MMS pour parvenir à faire ça en n’y passant que quelques minutes chaque jour…

Passe un superbe réveillon, et à l’année prochaine :-)

 

Greg

J’arrête tout ça !

Puisque j’ai une telle relation avec toi, je me dois de te dire quelque chose.

What ?

C’est que j’ai renoncé à beaucoup de choses.

 

Certaines d’entrée de jeu.

Et d’autres, plus récemment, avec “l’expérience” (mode vieux con on/).

Par exemple, j’ai renoncé à faire des vidéos YouTube.

J’en referais sans doute une ou deux à l’occase.

 

T’inquiète, je suis pas du style à dire que tel truc est “mort”, que “c’est fini”, que ça vaut plus un kopeck…

tout ça pour reprendre le truc 6 mois plus tard et te le vendre comme la “nouvelle façon qui déchire tout de faire du gros blé sur le oueb” !

C’est juste que pour moi, ça ne vaut pas mon temps et la prise de tête d’aller chercher ma caméra, de voir si elle est bien chargée, de chercher un brin de lumière ou un coin sympa et de commencer à enregistrer.

 

Entre temps ?

J’ai déjà claqué 4 mailings.

 

Et jamais une vidéo ne m’a rapporté autant qu’un mail.

Pour remplir une mailing liste ?

A la limite.

Mais pour moi, la vidéo c’est juste pas rentable.

 

Me faire ch*** à faire des vidéos régulières simplement pour me justifier d’avoir une chaîne YouTube ?

Merci mais non merci.

Je renonce.

 

Dans le même esprit…

Tout ce qui me demande des tonnes de taf mais qui ne rapporte pas directement ?

Genre avoir un beau site, bien désigné, un système de paiement chiadé, un bel espace membre où je mets mes formations ?

J’ai renoncé.

 

Pas envie de me prendre la tête avec la technique, j’aime pas ça.

Et même le sous-traiter, ça me saoule…

 

Le perfectionnisme ?

Bon là je crois que j’ai carrément renoncé à la naissance !

(Et c’est peut-être la meilleure chose qui me soit arrivée)

 

D’ailleurs, tatoue-toi ça sur le pubis :

“Money is attracted by speed” (Dan Kennedy).

Plus tu sors vite ce que tu as en tête, plus tu génères du cash.

Même si c’est moche ou imparfait.

 

Pendant que les perfectionnistes “perfectionnisent”, les loustics comme moi s’en mettent plein les fouilles avec style (ou sans, ptet…) tous les jours.

 

M’adresser à une large audience ?

Plaire à tout le monde ?

Me concentrer à aider quiconque qui n’est pas client chez moi ?

Passer du temps sur Facebook ?

Les tunnels de vente hyper compliqués ?

Etre au point sur les dernières nouvelles techniques magiques ?

Me former sur des trucs autres que la persuasion et les techniques marketing qui fonctionnent depuis des décennies et qui fonctionneront encore en 2078 ?

J’ai renoncé.

 

Et tu sais quoi ?

Je m’en porte à merveille.

J’ai jamais pris autant de plaisir à “travailler” que depuis que j’ai renoncé à tous ces trucs.

Et je n’ai jamais gagné autant, aussi facilement.

Peut-être que certaines de ces choses sont importantes (et surtout rentables) pour toi.

Et que c’est d’autres tâches que tout le monde fait qui ne valent pas un clou pour toi si tu y réfléchis bien.

Tout dépend de ta personnalité, de tes goûts, de ta thématique, de ton audience.

Mais pour moi elles ne valent pas le coup.

Ni le coût.

 

Ce qui vaut le coup, pour moi ?

C’est de faire au plus simple, encore et toujours.

D’apprendre et de pratiquer le copywriting et l’emailing tous les jours, sur autant de thématiques que possible.

 

Peut-être la plus grande leçon que j’ai apprise ces dernières années :

Plus tout ce que j’ai à faire tient dans un système tellement simple que c’en est presque indécent, plus c’est facile.

Pour s’y mettre.

Pour créer du contenu à vendre.

Pour le pitcher chaque jour en n’ayant même pas l’impression de travailler, et en n’y passant pas plus de 10 minutes

(le temps de rédiger un de ces coquins de mailings en mode “what the fuck”)

Et pour transformer des minutes de travail en euros directement sur mes comptes bancaires.

Ca, c’est ce qui me convient à moi.

 

Pour t’aider à faire au plus simple pour toi, en fonction de ta personnalité et de ce qui te plait (et de ce qui te gonfle) ?

J’ai mis dans ce pack spécial Fêtes de fin d’année 4 formations qui vont t’aider à révolutionner ta façon de travailler, tout en te permettant d’atteindre des niveaux hors normes.

Tu as juste à mettre en face des bonnes personnes une bonne offre qui va les aider pour en tirer le maximum.

Et si tu ne sais pas trop comment convaincre et bien vendre, j’ai pensé à toi en incluant aussi ma formation Copywriting 3.0.

5 formations en tout donc pour que tu cartonnes en 2018.

Pour le tarif d’une seule.

Mais uniquement jusqu’à ce soir minuit.

Ensuite ?

Cette promo va s’envoler à tout jamais, comme 2017 s’apprête à le faire…

Greg

Le point commun entre Jesus, Hitler et Madonna

Tu sais quel est le point commun entre Jesus, Hitler et Madonna ?

(Je pourrais d’ailleurs rajouter des tonnes de personnes, comme Trump, Lady Gaga ou Sarkozy)

 

Hormis qu’ils sont célèbres et qu’ils ont existé ?

(Bon, j’ai un doute sur Jesus, mais vu que les supermarchés Champion sont fermés le dimanche, c’est que Dieu et sa famille doivent bel et bien exister…)

 

Et au-delà de leur penchant plus ou moins assumé pour le SM ?

(Bon, là-dessus, même la Madonna de la grande époque peut se rhabiller par rapport à Jesus…)

 

Hmm…

Une idée ?

 

Tu donnes ta langue au matou ?

 

Ok, je te donne la réponse :

 

C’est que nos 3 gugus, là (et les autres aussi)…

soit tu les ADORES.

soit tu les DETESTES.

 

C’est tout noir ou tout blanc.

Pas du entre gris clair et gris foncé façon Goldman.

 

Et c’est une puissante leçon que beaucoup trop de marketeurs oublient d’appliquer à ce qu’ils font sur le web.

 

Ce que tu veux, c’est que quand on pense à toi, on se dise exactement la même chose :

Je surkiffe.

Ou je ne peux pas le blairer.

Comme avec les meufs, rien n’est pire que l’indifférence.

 

La polarisation à l’extrême, comme ça ?

C’est ce qui attire le plus de cash.

 

C’est aussi ce qui t’offre de la publicité gratuite et ciblée :

Parce que ton audience va parler de toi autour d’elle.

 

D’ailleurs, Jésus était de très loin le meilleur en trafic gratuit.

Il en reçoit toujours alors qu’il n’a rien foutu depuis plus de 2000 ans le gars…

 

Je te rassure :

Pas besoin de te scotcher à un bout de bois ou de chauffer les gens (je parle de Madonna là, hein…) pour y parvenir.

 

Juste de poser tes balloches (ou tes boobs) sur la table et d’être 100% toi-même.

Et bombardes-en des tranches en mode Emailing 3.0

(des tranches de toi j’entends, pas de tes attributs les plus intimes…)

… chaque jour par email pour accélérer la sélection naturelle.

 

Oui, tu vas avoir droit à des desinscriptions.

Ptet même à quelques insultes.

 

Mais tu n’auras jamais vendu autant.

(Demande à Madonna ou Trump leur avis là-dessus si tu en doutes…)

 

Greg

Lettre d’amour spontanée avant d’aller vomir

Tu connais…

Ce moment HYPER glamour où tu sens que ça va pas trop d’un coup ?

Où tu sais que tu vas gerber, mais que ça ne vaut pas encore le coup de te lever de ton lit ?

 

Sans doute…

 

Bah là, je suis pile dedans, moi…

(Pas cool, j’avoue…)

 

Quoi, tu te plains que je t’envoie un truc dégueu comme ça à l’heure du p’tit dej ?

Eh, penses-à moi Choupie !

Je fais des bulles là !

 

Je vois ma vie défiler !

Mon année 2017 au moins…

 

Le bon coté du truc, en attendant la chute ?

C’est que ça a été une putain de bonne année.`

Ma meilleure niveau business au moins.

Et si j’ai la lucidité d’analyser pourquoi, là, tout de suite, maintenant, avant d’aller exprimer toute la virtuosité des mes sentiments du moment dans mes WC serbes…

 

(oui, hauts les coeurs !

Enfin, surtout le mien…)

 

…Voilà ce que je remarque :

Au-delà des résultats, je prends de plus en plus de plaisir à te partager mes trucs jour après jour.

Et mois après mois dans les formations que je partage avec toi dans la MMS.

(Tiens, d’ailleurs, si tu n’as encore récupéré ton cadeau de Noel hier, clique ici pour télécharger une version PDF d’une ancienne édition.

Je t’avoue que je l’ai choisie complètement au pif. Mais en ayant un peu regardé depuis, je pense qu’elle va particulièrement t’aider celle-là)

 

Et je crois que ce n’est pas un hasard, ça (de kiffer de plus en plus).

Quand tu arrives enfin à te libérer de tout l’inutile, de tout l’enrobage qui sert à rien, à te concentrer uniquement sur l’essentiel, c’est juste dingue ce qui se passe…

Tu es super productif, d’une part.

Et tu t’améliores à vitesse grand V, aussi.

(J’ai l’impression d’en apprendre encore tous les jours sur Mark et sur Ting…

alors que ça fait un bail que je les fréquente les loulous !)

 

Tu peux aussi beaucoup facilement te libérer de “l’espace mental” et être bien plus créatif.

(Ce qui est tout sauf une mauvaise chose dans notre domaine, où savoir accrocher l’attention et divertir son audience tout en les inspirant est chaque jour plus essentiel).

Bon, je t’avoue, je suis pas sûr d’avoir les idées super claires là tout de suite maintenant…

Mais j’ai ça sur le coeur (oui, aussi).

Donc je te le partage.

Genre lettre d’amour spontanée avant d’aller vomir.

 

Au delà de ça ?

Ca nous offre beaucoup de temps pour apprendre.

Sur notre thématique.

(Ou celles de nos clients si toi aussi tu fais du marketing pour les autres).

Et en persuasion.

 

En bref :

Tu fais très simple (sur le système).

Tu laisses tous les trucs chiadés à ceux que ça éclate.

Tu partages des choses simples mais inspirantes un peu tous les jours avec ton audience.

Et tu hallucines de constater à quel point ça vend.

 

Oui, ça me parait souvent indécent de voir à quel point ça devient facile à un certain stade de générer des sommes dingues sur le oueb comme ça.

Mais en prenant un peu de recul, rien de plus logique en fait.

C’est du taf.

Et à force, ça paye.

Et de plus en plus.

C’est les intérêts qui se composent sur tout ce que tu fais et qui se mettent à se démultiplier de partout sans que tu comprennes trop pourquoi ça t’arrive à ce moment là.

 

Et c’est tout le mal que je te souhaite.

 

Pour t’y aider ?

Je t’ai préparé un pack spécial fêtes de fin d’année que tu peux retrouver ici.

(J’avoue, j’ai vraiment craqué sur ce que je t’offre. Mais tant mieux pour toi)

J’ai mis à l’intérieur ce qui me semble être LA formation que tu dois le plus travailler pour progresser sans cesse.

Et 4 formations pour faire simple et efficace.

Greg style, donc.

(Dont une pour générer du cash le plus vite possible, dès que tu en as besoin.

Quelque fois que tu sois un peu ric rac là ou que tu es une soudaine envie de te payer un beau truc…)

Tu peux récupérer ce pack ici si tu es suffisamment rapide.

Parce que, forcément, je vais pas pouvoir faire une offre pareille bien longtemps.

 

Bon, je dois vraiment te laisser là Choupie :-(

 

A demain, ça ira mieux j’espère !

Greg

Ca t’attend de suite sous le sapin du Père Greg

J’espère que tu as passé un très bon réveillon !

(Ptet même que tu as re signé pour un nouveau coup de dinde aux marrons et de tante Gertrude, ce midi…)

 

Oublie quand même pas de récupérer ce qui t’attend sous le sapin du Père Greg

Parce que je t’ai préparé un joli cadeau pour ton Noel.

 

Pas de chocolat, sorry.

(Je pars du principe que tu as déjà ta dose…)

 

Mais deux choses :

 

1/ une ancienne formation papier de la Marketing Master School (version PDF).

Qui va te montrer comment…

Hmmm…

Surprise en fait !

(mais plein de bonnes choses pour en savoir plus sur ce que veut on audience, et, bien sûr, vendre, comme tu vas voir…)

 

Tu peux la télécharger directement ici.

(Oui, c’est gratuit.

Sinon c’est pas un cadeau, n’est-ce pas ?)

 

2/ Et si tu veux profiter des fêtes pour élever ton game et cartonner en 2018, je t’ai aussi préparé une promo de malade mental :

 

Sur cette page ?

Tu peux récupérer 5 des formations qui ont le plus aidé mes Padawans cette année à améliorer leur business.

Pour le tarif d’UNE SEULE.

 

Ces 5 formations ?

C’est celles-ci :

 

– Copywriting 3.0

– Faire des ventes à, tout de suite : Les méthodes pour générer du cash en urgence

– Doubler les résultats de ton business avec de simples copier-coller

– Un niveau de ventes hors normes sans grosse audience ni plaire à tout le monde

– Le marketing simplifié à l’extrême

 

(Oui, je me suis pas foutu de toi, comme tu peux voir)

 

Tu peux en profiter jusqu’à ce jeudi, minuit, sur cette page.

(Après, ça sera plus la teuf’)

 

Greg

 

PS : Si tu as déjà une ou plusieurs de ces formations, pas de souci, envoie-moi un petit mail, et on procédera à un échange ;-)