L’un des meilleurs marketeurs français me charcute sur mes méthodes de mailings

 

Toujours à Tbilissi.

Toujours du business à y faire, donc j’ai “signé” pour 10 jours de plus dans le quartier.

 

Je suis repassé chez Stan (Leloup) de Marketing Mania récemment.

Et j’ai répondu à toutes ses questions (pointues !) dans une longue interview.

 

On y parle notamment de vente (vraiment) en automatique, et du système que j’ai mis en place sur le marché anglophone avec mon site sur le jardinage.

De comment tester une séquence de mail automatique.

 

De copywriting, of course.

De psychologie de l’achat.

Du truc le plus important (et pourtant négligé par quasi tous les formateurs en marketing) pour vendre bien plus facilement.

 

Et, bien sûr, il m’a charcuté en profondeur sur mes techniques d’emailing quotidien et sur pourquoi elles fonctionnent si bien.

 

Oui, c’est un podcast.

Donc du contenu “gratuit”.

 

Mais je pense que tu peux en retirer suffisamment de pépites à appliquer dans ton business pour que ça vaille clairement une heure de ton précieux temps d’écouter ça.

 

Tu peux consulter ça ici : http://lifestylers.fr/faut-il-envoyer-un-email-chaque-jour-interview/

 

Passe un bon week-end,

 

Greg

Pourquoi les “vieilles” méthodes de copywriting ne fonctionnent presque plus aujourd’hui

 

Quelque chose que je dis souvent qui peut te faire croire que je me contredis tout seul ?

Ca :

Tu sais, je te répète sans cesse que le copywriting et la persuasion sont, en plus d’être les plus rentables de toutes les compétences que tu pourras jamais maitriser, les plus evergreen qui soient.

Parce que la nature humaine…

Le cerveau humain…

La psychologie des gens…

Les boutons émotionnels qui nous convainquent tous et qui nous font passer à l’action (et à l’achat)…

 

… ils ne changent pas.

 

Mais à côté de ça, les techniques de copywriting classiques, telles que tu les voies partout, fonctionnent de moins en moins.

Les résultats de ceux qui les utilisent ne cessent de baisser.

 

Oui, tu peux étudier tout Schwartz, Halbert, Ogilvy ou tout qui tu veux.

Et je ne saurais jamais assez te recommander de le faire.

 

Oui, tous les principes qu’ils détaillaient déjà à l’époque fonctionnent toujours.

Mais pas tels quels.

 

Le gros truc à comprendre ?

C’est ce que j’appelle le NSM.

Le niveau de sophistication d’un marché.

 

Expliquons le simplement :

Tu penses à une thématique (celle que tu veux).

Les gens qui s’y intéressent ?

A force d’être exposés toujours aux mêmes titres, aux mêmes accroches, aux mêmes promesses (voire aux mêmes arguments), ils ne les regardent même plus.

 

Comme on ne voit même plus même les pubs pourtant énormes qui flashent de partout dans les bannières d’un site sur lequel on se rend souvent.

Ca s’appelle l’Ad Blindnessing.

Qu’on pourrait traduire par “aveuglement publicitaire”.

 

C’est aussi pour ça par exemple, qu’au tout début d’internet, il suffisait presque d’une accroche comme “Perdez 30 kilos en 2 semaines avec ce régime miracle !” pour vendre un produit sur la perte de poids.

(J’exagère à peine !)

 

Puis qu’au fil du temps, ces accroches et promesses là, elles n’ont plus convaincu personne.

Alors, les marketeurs qui vendaient arrivaient avec plus de preuves.

Et démontraient que leurs méthodes fonctionnaient…

 

Aujourd’hui ?

Même poster des témoignages à la chaîne et des photos avant/après ne rassure même plus les sceptiques, tellement ça a été fait.

 

C’est pareil sur toutes les thématiques.

Et encore plus sur les plus concurrentielles.

 

 

Pour faire simple :

Ton marché ?

Ton audience ?

Les gens qui s’intéressent à ta thématique ?

 

Ils évoluent.

Sans cesse.

A force de voir les pubs, les mails et les contenus des uns et des autres.

 

Ce qui fonctionnait hier ne fonctionne plus forcément aujourd’hui.

 

Yes, c’est chiant.

 

Mais pour ceux qui comprennent cette dynamique là, c’est une chance énorme.

Ca permet de prendre une avance dingue sur la concurrence.

 

Ca permet même de court-circuiter le processus de vente.

 

Parce que tu peux rebondir sur ce que les gens voient partout ailleurs pour te différencier.

Et rejoindre bien plus vite la conversation qui se passe déjà dans leur tête.

 

C’est l’une de mes meilleurs stratégies.

 

Dans la prochaine formation papier de la Marketing Master School ?

Je te montre en détail comment faire ça.

 

Comment rapidement savoir à quoi sont déjà exposés tes clients idéaux.

Ce qu’ils en ont marre de voir.

Ce qui ne les convainc plus.

 

Et comment groover sur cette mine d’or d’infos là pour créer des messages marketing qui vont parler à leur inconscient comme si tu étais dans leur tête et qu’ils te disaient pile comment tu dois les convaincre.

 

Ninja stuff, yep.

 

Oui, ça demande un peu de recherche et de réflexion.

Mais oui, ça vaut le coup de mettre quelques uns de tes neurones sur l’affaire.

 

Tout ce que j’ai fait de meilleur pour moi ou mes clients, ça a été en prenant ça en compte.

Et en m’en servant partout.

 

Ca marche pour tes publicités.

Pour tes pages de ventes ou tes descriptions produits.

Pour tes pages d’inscriptions.

Pour tes mails.

Pour convaincre quelqu’un en direct de faire appel à tes services.

Pour vendre des produits en affiliation.

Etc, etc…

 

Je ne serais même pas surpris que ça marche en 3D ou en hologrammes aussi, quand l’heure sera venue.

 

Seul moyen d’accéder à ça ?

Etre membre de la MMS avant l’expédition de la coquine de novembre.

 

Tu peux t’inscrire ici et récupérer Emailing 3.0 de suite en cadeau de bienvenue pour découvrir tous les principes psychologiques qui rendent mes mails aussi vendeurs : http://lifestylers.fr/marketing-master-school/

 

Greg

7 fois plus vite ?

 

Je ne sais pas si tu as entendu parler de la fameuse règle d’or de la publicité :

Pour acheter quelque chose, on doit être exposé au moins 7 fois à une pub.

(Ca doit être le temps qu’il faut pour que ça nous rentre dans la caboche et que ça nous donne envie…)

 

C’est notamment pour ça que les gens n’achètent rarement de suite chez toi.

Nope.

C’est pas la teuf.

 

Ce n’est pas “hop, je te découvre, ah ça a l’air bien, bim, j’achète ton truc. Direct !”

(Ca serait trop facile, et même plus drôle)

 

D’où l’intérêt de régulièrement remettre en avant tes offres.

D’en reparler à ta liste.

Même si c’est en mode tout doux comme un matou avec des mailings un peu spéciaux…

 

 

Pour que les gens s’inscrivent à ta mailing liste ?

C’est pareil.

 

Ils ne vont pas tous se jeter sur ton formulaire d’inscription direct.

Certains vont le faire, bien sûr.

 

Mais le gros des troupes ?

Il est sceptique.

 

Il a besoin d’en voir plus de toi avant de “signer”.

Et même si rejoindre ta liste, c’est gratuit.

 

Repense par exemple à combien de vidéos tu as regardé d’un formateur sur YouTube qui te parle pile de ce dont tu as besoin et qui te propose de rejoindre sa liste à la fin de chacune de ses vidéos contre quelque chose qui, tu le sais pourtant, va t’aider.

Je suis sûr que tu n’as pas lâché ton mail avant d’avoir regardé pas mal de ses vidéos.

(Peut-être même 7^^)

 

Tes formulaires et tes pages d’inscription ?

Ca reste une offre malgré tout.

Parce que tu leur demandes quelque chose de valeur (leur email), même si ce n’est pas de l’argent.

 

Tu dois donc leur proposer pile ce qu’ils veulent le plus.

Tu dois les rassurer.

Et tu dois susciter un niveau de curiosité tel qu’il va leur être difficile de ne pas s’inscrire de suite.

 

Parce que ce n’est pas dit qu’ils les revoient 7 fois.

Surtout si tu fais de la publicité, ou que tu partages tes trucs sur les réseaux sociaux pour toucher plus de monde.

 

Comment faire ça ?

Et mieux encore :

Comment le faire sans même rien devoir créer à leur offrir contre leur inscription ?

C’est ce que je te montre en détails dans ma formation “Remplir sa mailing liste à l’ère du RGPD, du scepticisme et du spam à tout va : les méthodes qui marchent, sans rien avoir à offrir contre l’inscription…”.

 

Je te montre même dans le dernier module une de mes meilleures campagnes sur du de trafic froid.

C’était via la pub FB, pour remplir ma liste d’un max de personnes intéressées par l’E-Commerce.

 

Tout le monde m’avait prédit que je n’allais pas récupérer de leads à moins de 6€ sur cette thématique.

Au final ?

Ma campagne ne m’a pas coûté plus cher que ce qu’on obtenait tous l’an dernier, avant l’envolée des coûts des publicités.

Et j’ai fait un joli ROI de 2,92, en juste 10 jours.

(Je ne compte pas toutes les ventes que j’ai fait depuis sur ces nouveaux leads, donc, et toutes celles que je vais faire à l’avenir…)

 

Avec comment j’ai présenté ma page de capture d’emails pour convaincre tous ces gens qui ne me connaissaient pas et qui sont forcément super sceptiques vu la thématique en question.

De façon à ce que tu puisses faire la même chose pour toi.

 

Et, comme tu vas le voir, tu n’es pas obligé de faire de la publicité pour convaincre des inconnus de rejoindre ta liste avec cette approche, même si c’est forcément plus rapide.

 

Ma formation “Remplir sa mailing liste : les méthodes qui marchent, sans rien avoir à offrir contre l’inscription…” ?

Tu peux encore la récupérer à tarif fracassé jusqu’à ce soir sur cette page : http://lifestylers.fr/remplir-sa-mailing-liste-sans-rien-offrir-contre-linscription/

 

 

Greg

Faire payer l’accès à ta mailing liste, une bonne idée ?

 

Tu le vois peut-être de plus en plus (notamment sur Facebook) :

Des marketeurs qui te proposent de rejoindre leur mailing liste.

Mais pas à n’importe quelles conditions.

 

Ils ne te proposent même pas de “cadeau” pour t’inciter à t’inscrire.

 

Plus fort (ou osé) encore ?

Ils te demandent de payer pour recevoir leurs emails.

 

 

Tu te demandes peut-être si c’est une bonne idée de faire ça.

Parce qu’après tout, si tu leur demandes de raquer pour recevoir tes mails, tu ne vas pas te retrouver avec des masses d’inscrits…

 

Le fait est que tout est une question de stratégie.

(yes, comme souvent)

 

Les gens qui font ça le font en connaissance de cause.

(Et pas que parce que tous ceux que j’ai vu faire ça sont Padawans chez moi^^).

 

C’est super intéressant si ce que tu veux, c’est signer des clients.

Parce que là, tu ne cherches pas à parler à la terre entière.

Aux touristes.

Aux noobs qui découvrent le truc.

(Ceux là ne vont pas être prêts à te payer cher pour tes services, donc aucun intérêt).

 

Les faire payer ainsi te permet alors de les qualifier.

 

Ils ne vont pas forcément s’inscrire de suite avec cette méthode.

Mais à force d’être exposés à ta page d’inscription (il y a des techniques toutes bêtes pour faire ça efficacement et gratos), ils vont franchir le pas.

 

Et là ?

Tu peux pousser la relation super loin avec eux.

Vraiment te concentrer sur ces gens là.

Les travailler.

Jusqu’à ce qu’ils te demandent de travailler avec toi.

 

Les mails que tu leur envoies ?

Ils sont sur-mesure.

Juste pour eux.

Et te permettent même de savoir exactement quoi leur vendre, et comment, vu le niveau d’interaction.

 

Mais si tu toi, ce que tu veux, c’est vraiment faire grossir ta liste ?

(par exemple parce que tu vends des formations ou des produits physiques, et que tu as donc besoin de volume)

Tu peux tricher.

 

Et donner une incitation énorme aux gens à te laisser leur adresse email de suite, et pas plus tard.

Avec quelque chose de très similaire, qui ne va pas leur demander de payer.

 

Mais qui va faire qu’ils doivent en profiter tant qu’il est encore temps.

 

Tu sais, le gros souci avec la plupart des pages d’inscription ?

C’est comme pour les offres à abonnement où tout le monde peut recevoir le contenu quel que soit le moment où ils s’inscrivent :

Il n’y a pas de bonne raison de s’inscrire de suite.

Donc tu perds beaucoup d’inscriptions que tu aurais pu récupérer en la présentant différemment.

 

Et non, l’idée n’est même pas de leur donner un bonus avant demain soir ou dimanche pour qu’ils sautent dessus.

(Même si c’est une option)

 

Nope.

La stratégie ne te demande même pas d’offrir quoi que ce soit contre leur inscription à ta liste en fait.

 

Comment faire ça pour que tes pages d’inscription t’amènent bien plus d’inscrits qu’avec les techniques traditionnelles ?

(et fassent carrément baisser tes coûts par inscrit si tu choisis de faire de la pub)

C’est ce que je te montre dans ma formation “Remplir sa mailing liste à l’ère du RGPD, du scepticisme et du spam à tout va : les méthodes qui marchent, sans rien avoir à offrir contre l’inscription…”

 

Exceptionnellement ?

Cette choupette est en promo sur cette page pendant…hmmm…pas longtemps : http://lifestylers.fr/remplir-sa-mailing-liste-sans-rien-offrir-contre-linscription/

 

Greg

Le fantasme pas si hardcore d’une charmante entrepreneuse française

 

Elle ?

Vraiment pas c0nne.

Plutôt mignonne aussi.

 

Tu vois le style :

Joli minois.

Du charme.

A la française, si on devait taper du cliché.

 

Jeune trentenaire ambitieuse.

 

Elle bosse sur le web depuis quelques temps d’ailleurs.

Et se débrouille plutôt bien.

 

Une chaîne YouTube qu’elle utilise juste de temps en temps, parce qu’elle sait que ce n’est pas ça qui va lui apporter le plus de résultats.

Elle y met juste des vidéos sur des titres qui correspondent à ce que cherchent les gens quand elle a une idée qui colle à ça.

Et elle fait un appel à l’action à la fin pour inciter les gens à rejoindre sa liste.

(Quand je te disais qu’elle était pas bête…

Elle a bien compris qu’on ne vend pas sur YouTube, et que le seul intérêt d’y publier des vidéos, c’est de toucher de nouvelles personnes et de les ramener sur sa mailing liste)

 

Le plus gros de ses ventes ?

Elle les fait sur les gens qui viennent de Facebook.

(Et un peu de bouche à oreille aussi).

 

Elle s’est pris la tête à construire un joli petit tunnel avec une conférence en ligne où elle vend un produit à 397 balles.

 

Elle demande aux gens de s’inscrire pour accéder à la conférence donc.

Et a créé une séquence pour leur donner le plus envie possible d’être là le jour J.

 

Vu que ça marchouille pas trop mal, elle a automatisé ça.

 

Certaines semaines ?

Une paire de ventes.

Les autres ?

Nada.

 

Rentable donc.

Mais pas dingue.

 

Du coup, elle a cogité à quoi faire pour faire rentrer plus d’inscrits sur sa liste.

Et a proposé quelque chose en “cadeau” qui correspond à ce que veulent le plus les gens qu’elle est susceptible d’aider.

 

Directement ?

Plus d’inscrits.

 

Pas encore assez à son goût.

Mais c’est nettement mieux.

 

Désormais, elle vit à temps plein de son activité.

 

Mais elle a toujours un souci :

(enfin deux)

Les inscrits qu’elle récupère, ils ne sont pas encore assez qualifiés pour elle.

Elle voudrait s’adresser à des gens plus avancés.

Notamment pour vendre ses prestations de service et coachings.

 

Surtout, elle adorerait aussi pouvoir acquérir rapidement des gens qui ont un besoin précis.

Genre, dès qu’elle a une nouvelle idée de formation.

 

Parce qu’elle sait que si elle s’adresse aux gens qui ont ce pile problème là, elle va vendre bien plus.

Et donc que ça peut être très rentable de faire une petite campagne de pub toute bête pour récupérer plus de ces gens là.

 

Surtout que ces inscrits, une fois sur sa liste, elle va pouvoir leur proposer ses produits et services pendant des mois et des mois.

 

Niveau stratégie ?

Elle est pas mal du tout.

 

Pas encore une star du marketing, mais peu importe :

ça ne l’empêche pas de faire de plus en plus de ventes.

 

Mais ce qui l’ennuie, c’est sa liste.

Elle n’arrive pas à la remplir aussi vite qu’elle le voudrait.

 

Elle le sait, pourtant :

C’est ce qui lui manque le plus aujourd’hui pour passer à la vitesse supérieure, forcément.

 

Mais devoir créer un nouveau “cadeau” et tout le toutim à chaque fois qu’elle a une bonne idée pour récupérer des inscrits, c’est juste pas possible.

Ca prend trop de temps.

 

Et il y a les affaires courantes à gérer.

Les nouveaux contenus à créer.

S’occuper de ses clients.

Et puis la vie aussi.

 

Parce que bien gagner sa vie, c’est top.

Mais y consacrer 12 heures par jour, bof.

Ce n’est pas ce qu’elle recherche.

 

Pourtant ?

Elle a de bonnes idées presque chaque semaine.

Et parfois même plein qui lui viennent d’un seul coup.

 

“Ah, tiens !

Je devrais faire ça pour récupérer plus d’inscrits !”.

“Et ça aussi, ça pourrait cartonner !”.

 

A force, ça la frustre de ne pas pouvoir tester rapidement ce qui lui passe par la tête.

 

Surtout qu’écrire un texte pour donner envie aux gens de s’inscrire, ça ne lui prend pas longtemps, elle le sait.

 

Elle l’a fait plusieurs fois déjà.

Et même si ce n’est pas parfait, ça a toujours plutôt bien fonctionné.

 

Son seul problème, finalement, c’est de devoir créer quelque chose à chaque fois à donner aux gens pour qu’ils s’inscrivent.

 

Ce qu’elle aimerait elle ?

C’est pouvoir tester ses idées dès qu’elle les a.

 

Comme elle écrit un email à sa liste.

Sauf qu’à la fin, elle mettrait un lien vers sa page d’inscription au lieu de sa page de vente.

 

Sans avoir à créer quoi que ce soit en “cadeau”.

 

Ca tombe bien pour elle.

Parce que rien offrir contre l’inscription, ça marche limite mieux désormais.

Avec les bonnes méthodes du moins.

 

 

Comme celles qu’elle peut découvrir sur cette page :

http://lifestylers.fr/remplir-sa-mailing-liste-sans-rien-offrir-contre-linscription/

 

Greg

Je suis sûr que ça t’a fait craquer

Toujours pile entre l’Europe et l’Asie.

 

Petit jeu pour toi aujourd’hui :

 

J’aimerais que tu repenses aux dernières formations que tu as achetées.

Celles qui t’ont fait craquer.

 

Et en particulier à pourquoi tu as absolument voulu prendre cette formation là.

Sans doute une formation marketing, vu que tu t’y intéresses.

 

Ok, tu as au moins une de ces formations en tête ?

Good.

 

Laisse-moi deviner alors :

 

Est-ce que le vendeur ne t’a pas promis un résultat fort, que tu veux absolument ?

Mais SANS avoir à faire certaines choses que tu pensais nécessaires pour y arriver ?

 

Est-ce que tu savais exactement ce que tu allais devoir faire avant d’acheter ?

Ou est-ce que le formateur n’a pas joué à fond sur la curiosité là-dessus ?

 

Et que tu ne t’es pas senti obligé d’acheter, rien que pour savoir comment faire ?

Rien que pour découvrir quel était le “secret” du système ?

 

Je suis quasi certain que l’une des dernières formations pour lesquelles tu as “craqué” était présentée comme ça.

(Je pourrais même te détailler d’autres critères comme ceux-là qu’il y avait sans doute).

 

Je suis quasi certain aussi que la plupart des formations que tu as achetées cette années suivaient pile ce modèle.

 

C’est juste normal.

Parce que rien que ça suscite un niveau de curiosité tel qu’on a envie de les acheter presque rien que pour savoir ce qui se cache derrière.

 

Même si on n’en a pas vraiment besoin.

Ou qu’on ne compte pas l’appliquer.

 

De toutes les formations que j’ai créées ?

Celles qui se sont le plus vendues (et pas qu’au moment de leur lancement) suivaient pile ce modèle là.

 

Parce que tout part du concept.

C’est ce qui permet de faire la différence entre juste proposer une méthode aux gens, et créer un truc qu’ils s’arrachent tous.

 

Une formation que j’ai faite qui ne respecte pas entièrement cette formule ?

C’est “La machine à créer des formations bestsellers : le système pour trouver chaque mois des idées de produits qui cartonnent, et les transformer en offres irrésistibles, presque à tous les coups…”

 

Parce que je ne l’ai pas créée pour exploser tous mes records de vente.

Mais juste pour te montrer comment toi tu peux le faire.

 

Fais le test en suivant les critères que j’y partage, ne serait-ce qu’une fois.

Pour voir.

 

Oui, ça va te demander un peu de réflexion, même si je te guide là-dessus.

Mais une fois que tu as ton concept en tête…

 

Tu peux la récupérer en promo sur cette page jusqu’à minuit si tu veux : http://lifestylers.fr/machine-a-creer-formations-bestsellers/

 

Greg