Voici comment vendre au futur antérieur (et ma nouvelle tuerie)

Accroche toi à la ficelle de ton string :

(Et à l’élastique de ton masque anti POULET-19…)

 

Parce qu’aujourd’hui ?

Là ?

Maintenant ?

Tout de suite ?

 

Je sors la toute nouvelle formation sur laquelle je te tease depuis un mois maintenant.

Et ce que je t’y monte est plus qu’un game changer, comme tu vas voir.

 

Mais avant que je t’en parle ?

 

Il faut que je te montre cette connerie, que j’ai balancé hier sur Facebook :

 

« Quand tu crées une formation où tu montres toute la création du marketing de ta prochaine formation…et que les clients profitent d’avoir vu l’URL de la seconde dans la première pour acheter la seconde avant même qu’elle ne soit lancée….

 

Vendre au futur antérieur ? Check.

(Comment ça t’a rien compris ?) »

 

En l’occurence ?

Je m’amusais du fait que certains des clients de la formation où je montrais toute la création du marketing de cette nouvelle formation (oui, il faut suivre) aient profité de voir la page de vente pour sauter dessus, avant même qu’elle soit ne lancée, donc.

 

Mais maintenant que j’y pense ?

 

C’est vraiment de ça qu’il s’agit avec ma toute nouvelle formation , « La machine à créer de la confiance, de la crédibilité, de la preuve et de la légitimité ».

 

Oui :

De vendre au futur antérieur

 

Parce que je t’y montre justement comment tu peux convaincre les gens de te faire confiance, et de ton expertise…

 

Et ça…

…AVANT MEME de leur demander quoi que ce soit.

 

Comme de s’inscrire à ta liste.

Ou d’acheter tes produits ou de faire appel à toi si tu vends de l’accompagnement ou des prestations de services.

 

Comment c’est possible ?

 

Grâce à des contenus bizarres auxquels personne (au monde) n’avait jamais pensé jusqu’ici.

 

Et encore moins stratégiquement, pour à la fois….

 

… te faire connaître de tes clients idéaux (même si tu débutes)

…apparaître crédible aux yeux des gens qui ne te connaissent pas forcément encore, ou qui se demandent pourquoi ils devraient te faire confiance

…donner confiance aux sceptiques

…remplir ta liste

… et, of course, pour vendre.

 

Et donc désarmer les résistances naturelles bien compréhensibles des sceptiques qui se demandent bien pourquoi ils devraient te laisser leur meilleure adresse email oui cher chez toi, au milieu de toutes nouvelles personnes qui arrivent sur le web chaque jour et de toutes les promesses qu’ils ne croient plus.

 

Comme tu vas le voir sur la page de présentation de la formation ?

 

Oui, ce dont je te parle n’est rien de moins que le raccourci ultime pour les faire s’inscrire et acheter chez toi plus vite.

 

En créant instantanément de la confiance, de la crédibilité, de la preuve et de la légitimité envers ton travail…

 

Et si tu te demandais comment enfin attirer l’attention de ceux qui ne te connaissent pas encore, récupérer des inscrits et des ventes bien plus vite que jamais jusqu’ici ?

…et comment désarmer les défenses bien compréhensibles des sceptiques qui se demandent pourquoi ils devraient te laisser leur meilleure adresse email ou acheter chez toi ?

 

Et ça, même si tu débutes et que personne ne connait ton travail aujourd’hui ?

 

Alors ce que tu vas découvrir dans cette formation n’est rien de moins que ce dont tu rêvais peut-être aussi depuis tant d’années.

 

Mais je dois quand même te prévenir de deux choses :

 

La première ?

C’est que ce tu vas découvrir dans cette formation ne te sera d’aucune aide si tu n’es pas compétent dans ton domaine…

(Pas de magie ici…)

 

Et la seconde ?

C’est qu’il y a quand même un hic avec…

 

Ce hic ?

C’est que si tout le monde se met à utiliser ces méthodes là d’un seul coup, elles vont forcément moins attirer l’attention et moins « flasher » au milieu de ce que les gens peuvent voir partout.

Et que tu récupérerais beaucoup moins de nouveaux visiteurs sur tes contenus.

 

Exactement comme quand les gens ne cliquent plus à force de voir sans arrêt les mêmes titres ou promesses, aussi bons soient-ils au départ.

 

Pour éviter ça, et donner un gros avantage à ceux qui suivront la formation ?

J’ai du coup décidé limiter à uniquement 120 clients le nombre de personnes qui pourront y accéder.

 

Et une fois ce nombre atteint ?

Je la retire de la vente, pour au moins 6 mois.

 

(Et tu l’as compris :

Certains petits malins ont déjà triché hier pour prendre leur place avant même que ça ne soit normalement possible.

 

Et sachant qu’il y a actuellement pile 450 membres dans la Marketing Master School, il n’y en aura clairement pas pour tout le monde…)

 

Clique ici pour découvrir le programme de « La machine à créer de la confiance, de la crédibilité, de la preuve et de la légitimité ».

Et voir en quoi ce que je t’y montre change tout le game.

 

Greg

Les types de contenus qui transforment les sceptiques en croyants (et ce que je préfère à l’emailing)

Mon type de format de contenu favori ?

Même pas l’emailing.

 

Je sais :

Ça peut te faire halluciner que je te dise ça, vu mes méthodes et à quel point je suis croyant et pratiquant.

 

Ce que c’est ?

 

C’est de répondre à des interviews.

 

Et pas seulement parce que je trouve que c’est l’éclate à faire.

 

La raison ?

 

C’est que c’est de très loin comme ça que j’ai toujours trouvé mes meilleurs prospects.

Mes clients idéaux.

 

(Et c’est pareil pour tant d’autres que moi)

 

Parce que quelqu’un qui t’écoute groover pendant une heure sur ton sujet, et qui ressort vivant de l’opération, il est convaincu comme jamais.

 

Tu as eu tout le temps du monde pour le convaincre.

 

De ton expertise.

De tes compétences.

De ton expérience.

De ta faculté à l’aider à résoudre ses problèmes.

 

Et de tout ce qui transforme les sceptiques en croyants.

 

La plupart de mes meilleurs clients sur Life Stylers m’ont avoué m’avoir découvert au départ lors d’une interview que j’avais donné à telle ou telle personne.

 

L’email quotidien, lui ?

 

Il entre en scène après.

Une fois les gens à bord.

 

Et te permet de finir de les convaincre.

 

Un peu plus chaque jour.

Jusqu’à ce qu’ils soient exposés à l’une de tes offres qui correspond pile à ce qu’ils veulent.

 

Bien possible que toi aussi tu aies commencé à suivre quelqu’un suite à une interview de lui.

 

Dans le même genre ?

Les livres.

 

Si tu lis un bouquin entier de quelqu’un et que tu kiffes ?

Tu vas être bien plus convaincu qu’avant.

 

Et rien que ça là encore suffit le plus souvent à te donner confiance.

 

Pour aller t’inscrire sur sa liste, puis acheter chez lui.

 

Le point commun entre les interviews et les livres ?

C’est que c’est des longs formats.

 

Qui te donnent le temps de convaincre et de susciter la confiance.

 

Mais peut-être que toi, tu n’as pas la foi pour écrire un livre juste pour ça.

Et que personne ne te propose d’interviews.

 

Parenthèse là-dessus d’ailleurs :

 

Il y a une technique qui fonctionne très bien pour obtenir des interviews même quand on n’est pas encore connu.

Qui permet de littéralement obliger les grands noms de nos thématiques à absolument vouloir nous interviewer.

 

Et si on est bons, à la partager à leur audience.

 

Ce qui n’est pas la pire méthode pour siphonner le trafic des gros dont la parole pèse et rassure…

 

Et cette technique, je vais te la donner aussi dans ma nouvelle formation que je lance demain.

 

Mais le plus gros de ce que je vais t’y montrer ?

 

Ce sont des méthodes beaucoup plus rapides que ça pour te faire connaitre et créer de la confiance, de la légitimité, de la crédibilité et de la preuve.

(Pas besoin d’écrire un bouquin ou d’obtenir des interviews, donc)

 

Pour rassurer les sceptiques qui se demandent bien pourquoi ils devraient te laisser leur adresse mail.

Sans même parler d’acheter chez toi.

 

Comme je te le disais ces derniers jours ?

 

Ces méthodes, elles se basent toutes sur un seul et même principe.

Le principe de persuasion qui convainc le plus de tous.

 

Que tu vois utilisé du Télé Achat à comment on nous vend une voiture.

 

Sauf que personne à ma connaissance n’a pensé à l’utiliser comme je vais te le montrer demain.

 

Et encore moins de façon aussi stratégique.

 

Pour créer des contenus qui attirent l’attention tellement ils se démarquent de ce que les gens peuvent voir partout.

Et surtout pour rassurer les sceptiques, et faire sauter toutes les réticences bien compréhensibles qu’ils peuvent avoir quand on leur demande une énième fois leur adresse email ou d’acheter.

 

Cette formation ?

Yes, ç’est une petite tuerie.

 

Et elle va t’aider autant si tu te lances et que tu dois te faire connaître, que si tu as déjà un gros business mais que tu as du mal à convaincre plus de gens que c’est chez toi qu’ils trouveront ce qu’il y a de meilleur.

 

Mais il y a un hic quand même.

 

Ce hic ?

 

C’est que si tout le monde se met à utiliser ces méthodes là d’un seul coup, elles vont forcément moins attirer l’attention et moins « flasher » au milieu de ce que les gens peuvent voir partout.

 

Et que tu récupérerais beaucoup moins de nouveaux visiteurs sur tes contenus.

 

Exactement comme quand les gens ne cliquent plus à force de voir sans arrêt les mêmes titres ou promesses, aussi bons soient-ils au départ.

 

Pour éviter ça, et donner un gros avantage à ceux qui suivront la formation ?

 

J’ai du coup décidé de très sévèrement limiter le nombre de personnes qui pourront y accéder.

 

Et une fois ce nombre atteint ?

Je la retire de la vente, pour au moins 6 mois.

 

Maintenant que tu as été prévenu ?

 

Je te retrouve demain pour lâcher la bête.

 

Greg

 

PS : Si fais partie de la MMS ?

Je t’envoie ton code promo spécial membres d’ici le lancement demain matin.

 

Mais la limite reste la même, et il y en aura clairement pas pour tout le monde.

Dégoûté de voir tes concurrents bien moins bons que toi prendre la plupart des clients de ta thématique ?

Peut-être que tu es comme beaucoup de gens qui groovent sur le web sérieusement :

 

Ça fait un moment que tu es tombé dans la marmite du marketing.

Tu as suivi beaucoup de formations, et tu en suis encore.

Tu appliques ce que tu y découvres.

Tu fais ce qu’il faut pour te faire connaître.

Pour remplir ta mailing liste.

Et pour vendre tes produits ou services.

 

Mais pourtant, alors que tu fais tout comme il faut…

… tu es déçu de tes résultats.

 

Tu t’attendais à mieux.

Beaucoup mieux.

 

Surtout que toi…

…Tu n’es pas comme la plupart des gens qui travaillent aussi sur ta thématique.

 

Tu as de vrais compétences.

 

Et tes méthodes ?

Elles marchent vraiment.

 

Mieux encore :

Tu sais qu’elles sont bien plus efficaces que ce que vendent la plupart de tes concurrents.

 

Peut-être parce qu’elles t’ont déjà permis d’aider pas mal de gens.

Ou juste parce que ça fait sens qu’elles fonctionnent mieux que ce que les gens peuvent trouver partout ailleurs.

 

Et, forcément, ça te fout les boules.

 

 

Voir Machin qui explose tous les compteurs dans ta thématique ?

Alors que tu sais pertinemment que tu es bien meilleur que lui, et que tes méthodes sont bien plus efficaces ?

 

Il faut l’avouer, ça te gonfle à force.

 

Et tu as du mal à comprendre pourquoi ton projet ne décolle pas autant que tu le mériterais…

 

Pourquoi, alors que tout ce que tu partages fait sens…

 

…c’est si dur de te faire connaître ?

…tu mets autant de temps à te créer une vraie grosse audience ?

…à remplir ta liste ?

…pourquoi tu ne vends pas beaucoup plus ?

 

La raison ?

 

Elle est simple :

(Et je t’en parlais déjà hier)

 

Les gens sont sceptiques.

Très sceptiques.

Plus sceptiques que jamais.

 

D’autant plus qu’ils sont chaque jour exposés à toujours plus de contenus.

A toujours plus de personnes qui leur disent avoir la solution la plus efficace pour eux.

 

Pourquoi devraient-ils te faire confiance, après tout ?

 

Pourquoi devraient ils cliquer sur tes contenus ?

Pourquoi devraient ils te laisser leur meilleure adresse mail ?

Pourquoi devraient ils acheter chez toi ?

 

Et ça, oui, même si ce que tu partages est pertinent.

Et que tu sais prouver ce que tu avances.

 

Ce que tout le monde fait, du coup ?

 

C’est de créer.

 

Encore.

Encore.

Et encore.

 

Jusqu’à ce que les gens qu’ils ciblent finissent par trouver leurs contenus suffisamment intéressants pour aller plus loin.

 

Mais c’est ça le problème :

 

Ca prend du temps.

Beaucoup de temps.

 

Et ça, même si tes contenus sont bons.

Et même si ton copywriting tient la route.

 

Est-ce que ça veut dire que tu ne vas pas réussir en suivant les stratégies classiques que tu connais ?

Absolument pas.

 

Mais si tu te demandais pourquoi tu mets autant de temps à vraiment percer, alors tu as une grande partie de ta réponse.

 

Pourtant il y a une solution à ça…

 

Quelque chose qui a fini par faire tilt pour moi alors que je l’avais devant les yeux depuis des années.

 

(J’avais d’ailleurs à plusieurs reprises fait des contenus utilisant ce principe, qui n’est rien de moins que ce qui convainc le plus de tout, et du plus puissant principe d’influence qui soit quand on y pense.

Sauf que c’était complètement involontaire.

Et pas du tout pensé de façon vraiment stratégique pour vraiment donner confiance aux sceptiques, et les amener bien plus vite vers ma mailing liste et mes boutons d’achat)

 

Et maintenant que j’ai enfin mis le doigt dessus ?

 

Je me rends compte à quel point ce seul truc (dont personne ne parle) est juste dingue.

 

Car tu peux l’utiliser à tous les étages de ton marketing :

 

Quand les gens n’ont jamais entendu parler de toi.

Quand tu débutes, et que tu n’as aucune référence à montrer.

Pour amener les gens à te laisser leur adresse email.

Et, bien sûr, à acheter.

 

Et ça, bien plus vite que jamais jusqu’ici.

 

Ce truc ?

Ce n’est rien de moins que comment manufacturer de la preuve et de la crédibilité sur tout ce que tu proposes, sur demande.

 

Ce truc ?

Ce n’est rien de moins qu’une machine à créer de la confiance.

 

Quand bien même les gens sont plus sceptiques que jamais.

 

Et c’est exactement ce que je vais de montrer dans ma toute nouvelle formation, que je suis en train de finaliser.

 

Avec comment tu peux utiliser ce principe pour remplir ta liste et faire acheter tes clients idéaux bien plus vite que jamais autrement.

 

Et ça, que tu débutes tout juste ou que tu aies déjà un business à 7 chiffres.

 

Je t’en dis plus demain.

 

Mais attention :

 

Vu le game changer qu’est ce système, je vais une nouvelle fois rendre très difficile d’y accéder.

Et énormément limiter le nombre de clients qui vont pouvoir la télécharger.

 

Pour qu’ils puissent en retirer un avantage injuste que leurs concurrents auront bien du mal à leur reprendre…

 

Greg

Pourquoi ils n’achètent pas chez toi (ou ne te lâchent même pas leur meilleur email)

Tu as l’impression de faire tout comme il faut ?

 

Du bon contenu ?

 

Pertinent ?

Avec une vraie expertise derrière ?

De bons conseils à même de vraiment aider les gens ?

 

Et bien meilleurs que ce qu’ils peuvent trouver chez la majorité de tes concurrents moins calés que toi ?

 

Et ces contenus, tu les exposes comme il faut à autant de monde que possible pour toucher tes clients idéaux ?

Afin de faire grossir ton audience, ta mailing liste, et tes ventes ?

 

Mais tu te retrouves à ce que ça prenne une éternité ou deux ?

 

Si tu es dans cette situation là, comme tellement d’entrepreneurs qui n’ont pas encore un nom qui convainc à lui seul ?

 

Il y a un truc qu’il faut absolument que tu piges :

(Et c’est valable aussi si tu as déjà un business qui tourne bien, mais qui ne grossit pas aussi vite qu’il devrait vu la qualité de ce que tu fais)

 

C’est que c’est normal finalement.

 

Pourquoi ?

 

Parce qu’il y a de plus en plus de monde chaque jour qui bosse sur le web.

Parce qu’il y a de plus en plus de contenus sur lesquels tes clients idéaux peuvent aussi cliquer.

Parce qu’il y a de plus en plus de gens qui cherchent à leur vendre leurs trucs.

Parce que les gens sont exposés à de plus en plus de promesses.

 

Et notamment à tellement de promesses trop belles pour être vraies, et à tellement de gens pas compétents, qu’ils ne savent plus qui croire.

Ni en quoi croire.

 

Le résultat ?

C’est que les gens sont plus sceptiques que jamais.

 

Et encore un peu plus chaque jour.

 

Et même si ce que tu partages leur parait intéressant ?

Pourquoi devraient-ils avoir confiance en toi finalement ?

 

Pourquoi devraient-ils te laisser leur adresse email ?

 

(Et encore mieux :

Leur meilleure adresse email.

Celle qu’ils consultent vraiment.

Tous le temps.

 

Et pas une adresse mail « poubelle » qu’ils se sont créée juste pour récupérer les trucs offerts)

 

Alors qu’ils sont déjà inscrits à 40 autres mailings listes qui les saoulent finalement plus qu’autre chose ?

 

Et pourquoi devraient-ils ensuite acheter chez toi ?

 

Tu l’as compris :

La difficulté, elle va au delà du fait d’arriver à se démarquer.

Elle va au delà du fait de sortir du lot, et de savoir accrocher l’attention des gens.

 

Le truc, c’est d’arriver à leur donner suffisamment confiance pour qu’ils aillent plus loin avec toi.

 

Ce qui n’est pas une mince affaire à l’ère du scepticisme à tout va.

 

Bien sûr ?

Quand tu partages de l’excellent contenu, que tu es persuasif et que tu fais ce qu’il faut pour promouvoir ton travail, tu finis par convaincre pas mal de tes clients idéaux d’embarquer sur ta planète.

 

Mais il ne faut pas que tu sois surpris que ça demande beaucoup plus de temps que ce que ton travail mériterait.

 

Justement en raison de tout ce que je viens de te montrer.

 

 

Est-ce que ça veut dire que c’est une fatalité ?

Et que tu es condamné à convaincre « à l’usure » ?

 

En empilant contenu sur contenu pour que les gens finissent justement, à force d’y être exposé, par comprendre que tu es « the real thing » et qu’ils ont tout intérêt à te suivre ?

 

C’est ce que j’ai longtemps pensé moi aussi.

 

Jusqu’à ce que quelque chose que j’ai pourtant fait intuitivement à plusieurs reprises il y a des années déjà me revienne à l’esprit.

Et fasse enfin tilt.

 

Et que je me rende compte qu’il s’agit finalement du raccourci ultime quand on travaille sur le web.

 

A LA FOIS pour…

 

… se faire connaître

… apparaître crédible aux yeux des gens qui ne te connaissent pas forcément encore, ou qui se demandent pourquoi ils devraient te faire confiance ,

…donner confiance aux sceptiques

…remplir ta liste

… et, of course, pour vendre.

 

Bien plus vite qu’avec toutes les méthodes qu’on connait et qu’on utilise tous aujourd’hui.

 

Sauf que personne à ma connaissance dans les formateurs (y compris américains) n’insiste là dessus.

En admettant qu’ils en parlent ou qu’ils aient même mis le doigt dessus.

 

Même si certains l’utilisent, sans en avoir conscience.

Comme ça a été mon cas de temps à autre depuis pourtant des années, donc.

 

Ce truc ?

 

Il tourne autour d’un seul principe qu’on connait pourtant tous.

Et sur ce qui convainc le plus les gens de….tout ce que tu veux.

 

Et ce depuis la nuit des temps.

 

Et avec le recul ?

Je pense que rien ne m’a autant aidé que ça à me faire connaître, et à assoir ma crédibilité, ma réputation et mon positionnement.

 

(En plus, surtout, de ma compétence à pouvoir aider les gens qui investissent dans mon aide d’une manière ou d’une autre)

 

Mais c’est ça le truc :

Il y a un monde d’écart entre parfois faire quelque chose qui marche sans t’en rendre compte, et savoir systématiquement l’utiliser consciemment à tous les niveaux de ton marketing.

 

Si tu me connais, tu le sais :

 

Je déteste présenter les choses comme une « formule magique ».

Ou comme le raccourci ultime.

 

Parce que ça attire les gens qui cherchent justement ça, au lieu de faire ce qu’il faut pour réussir.

En plus d’être du gigantesque bullshit 99 fois sur 100.

 

Mais ce dont je te parle, là ?

C’est juste de la dinguerie.

 

Et je me les bouffe de pas avoir mis le doigt là-dessus plus tôt dans ma carrière.

Hormis donc par moments, complètement par hasard et sans être conscient de ce que je faisais et de la puissance que ça avait.

 

Alors que ce truc, il est finalement vraiment tout con.

 

Et qu’il s’agit juste d’un PRINCIPE, et non d’une technique.

 

Que tu peux appliquer à tous les niveaux de ton business pour le faire décoller comme jamais.

 

Mais comme toujours, il faut y penser.

 

Sans surprise ?

 

Tous les clients à qui j’ai fait appliquer ça se démarquent comme un politicien compétent et vraiment au service du peuple à Matignon.

Et explosent tranquillement tous les compteurs, sans bosser plus qu’avant.

 

Tu l’avais peut-être lu il y a quelques semaines :

Ce système est le sujet de ma prochaine formation.

 

Qui est sur le point de sortir maintenant.

(Reste donc accroché sur Gregsland ces jours-ci, car tu ne veux pas manquer ça…)

 

Mais mieux vaut d’ores et déjà te prévenir…

 

Vu la tuerie que c’est ?

Je vais salement limiter le nombre de personnes qui pourront y accéder au moment du lancement d’une manière ou d’une autre.

 

Pile pour les mêmes raisons qu’à chaque fois que j’ai fait ça :

Pour que ceux qui la suivront et qui l’appliqueront puissent prendre une avance dingue que leurs concurrents auront bien du mal à leur reprendre.

 

Greg

1h15 avec moi à rendre tes puces promesses irrésistibles ?

C’est l’une des ressources qui, vu les retours que j’ai reçus, a le plus aidé les membres de la Marketing Master School.

 

De quoi que je te papote ?

 

D’un long call que j’avais enregistrée avec l’une de mes clientes, Gwendoline Meyer.

(Tu la suis peut-être aussi)

 

Elle préparait la sortie d’une nouvelle formation, qui est devenue celle qu’elle a le plus vendu jusqu’ici d’ailleurs.

Et avait un peu de mal à accoucher de bonnes puces promesses vraiment accrocheuses pour finaliser sa page de vente.

 

Comme si tu partais de zéro pour rédiger les puces de ta prochaine offre, donc.

Et que tu étais tout seul devant ta page de vente avec juste ton plan.

 

Du coup ?

Je lui avais proposé, plutôt que de répondre à son mail et de lui donner mon avis et des conseils, qu’on s’improvise un Skype que j’allais enregistrer pour aussi en faire profiter mes Padawans.

Où je bosserais en live avec elle ses puces promesses, tout en t’expliquant les questions que je me pose et le schéma de réflexion que je suis pour savoir les rendre irrésistibles,

 

Cet enregistrement ?

 

Tu peux exceptionnellement y accéder, ainsi qu’à ma formation « Idées, titres et contenus irrésistibles » et d’une partie complète de la formation papier de mai 2019 de la MMS sur comment rédiger des puces promesses tellement difficiles à ignorer,  que beaucoup achètent des produits juste pour savoir ce qui se cache derrière ton copywriting.

 

Mon objectif pour toi avec ?

 

C’est que tu vois l’envers du décor.

Comme si tu étais dans ma tête.

 

Avec les questions que je me pose pour créer les meilleures puces promesses possibles.

Comment je réfléchis le truc.

Le processus que je suis.

Comment j’essaie de les tourner pour provoquer un maximum de curiosité, tout en apportant de la preuve et de la crédibilité sur ce que je veux vendre (oui, à l’intérieur même des puces promesses).

Ce que je choisis de dévoiler.

Et ce que je ne veux surtout pas donner comme info.

 

(Ce qui est particulièrement important quand, comme c’était le cas pour notre Choupette, tu vends quelque chose autour d’un mécanisme que tu choisis justement de ne pas dévoiler pour susciter encore plus de ventes qui qu’en jouant sur la curiosité des gens…

…qui sont littéralement obligés d’acheter pour savoir quel est le « truc »)

 

Et bien plus encore…

 

…De façon à ce que tu piges la mécanique.

(C’est ça le plus dur, et pourquoi si peu d’entrepreneurs sont bons là-dessus.

Ce qui est dommage, vu que d’excellentes puces promesses peuvent facilement doubler tes ventes à elles seules si tu fais correctement le reste aussi)

 

…Et que tu programmes petit à petit ton cerveau pour « penser » puces promesses.

Que tu arrives au point où c’est naturel pour toi.

 

Afin que, comme moi, ça ne te prenne pas plus d’une minute ou deux pour en créer des irrésistibles.

 

Ce pack ?

Tu peux exceptionnellement le récupérer sur cette page.

 

Jusqu’à 23h59 ce soir du moins.

 

Greg

Ce que les formateurs sans scrupules pensent vraiment des gens comme toi

Toujours au bord de mon lac hongrois…

 

J’aurais vraiment aussi peu de scrupules que certains marketeux ?

(J’en ai peu, j’avoue, mais pas à ce point)

 

Je te parlerais de ce que certains disent en off sur les gens qui bossent contre un salaire et qui songent éventuellement peut-être un jour à se sortir les doigts pour échanger leur vie actuelle vers quelque chose de plus ambitieux et enfin suivre leurs propres règles.

 

(Perso, je pense qu’il faut de tout pour faire un monde.

Et je suis bien content qu’il y ait encore des salariés qui fabriquent mon café du matin…)

 

Et je pourrais t’emmener un peu près où je veux avec un mail comme ça.

 

Mais ce n’est pas ça que je veux te montrer aujourd’hui.

 

Ce que je tenais à faire ?

C’est juste te montrer à quel point savoir rédiger de bons titres, qui prennent en compte la psychologie des gens à qui tu t’adresses peut tout changer pour toi.

 

Et plutôt que te faire un énième long discours, j’ai préféré te faire une simple démo.

 

A ton avis ?

Quel taux d’ouverture je vais avoir avec un titre comme celui là ?

 

Tu peux t’en douter autant que moi :

Il va être énorme.

 

Et bien que je ne te recommande pas de toujours utiliser ce genre de titres (bien plus puissants que le putaclic, si tu réfléchis à leur psychologie, d’ailleurs)…

 

…notamment si tu mailes chaque jour ou presque comme je l’enseigne…

 

…puisque là, si tu suis bien mes méthodes, tu arrives vite au point où les gens cliquent parce que c’est toi, quelque soit ton titre finalement…

 

…imagine ce que ça peut donner sur du trafic froid, qui ne te connaît pas encore.

 

Que ce soit pour tes vidéos YouTube.

Un post ou une pub sur Facebook.

Une publication sur Instagram.

Une annonce que tu publies.

Une accroche de page de vente.

Ou tout ce que tu veux d’autre.

 

Ne cherche pas un moyen plus rapide et efficace d’attirer l’attention.

Ou pour que les gens à qui tu veux t’adresser cliquent, ne serait-ce que pour voir qui tu es, et ce que tu as à proposer.

 

Comme je te le disais hier ?

Rien que savoir faire ça peut t’épargner des mois et des mois à ramer pour te faire connaître ou remplir ta mailing liste.

 

Mais là, c’est que si on parle de titres.

 

Parce que dans le même genre, il y a les puces promesses aussi.

 

(Si tu savais le nombre de produits qui n’auraient jamais été vendus sans une pauvre puce promesse décrivant un « secret » planqué page 288 d’un livre ou au fond du 8e module d’une formation…)

 

Pour t’aider à devenir bon là-dessus, et déjà faire un bon de géant sur ton copywriting ?

 

J’ai ressorti un gros pack de formation inédit là-dessus.

Que tu peux récupérer pour seulement 99€ si tu es suffisamment rapide.

 

A l’intérieur ?

 

– Ma formation « Idées, titres et contenus irrésistibles : Comment créer du contenu qui accroche l’attention comme une nonne au milieu d’un gang bang, et qui rend ton audience accro à tout ce que tu publies »

 

(Normalement vendue 197€)

 

– Une longue ressource vidéo qui est l’enregistrement d’un coaching live que j’avais fait il y a quelques mois avec une cliente, où je l’aidais à améliorer ses puces promesses (tout en lui et en t’expliquant comment je m’y prends et comment je « pense » les miennes)

 

(Il fallait être membre de la Marketing Master School à l’époque pour pouvoir avoir accès à ce bonus)

 

– Et la grosse partie de la formation de mai 2019 de la Marketing Master School (au format PDF) où je montrais à mes membres comment devenir une machine à rédiger des puces promesses qui provoquent tellement de curiosité…

…qu’une seule d’entre elles peut provoquer la vente de n’importe quelle offre.

 

(Là encore, il fallait être membre pour pouvoir y accéder)

  

Tu peux profiter de cette grosse promo tant qu’il est encore temps derrière ce lien :

http://lifestylers.fr/ton-pack-copywriting-headlines/

 

Greg