Peur de faire flipper le chat avec ton marketing ?

J’adore les matous, comme tu le sais si tu me suis depuis des lustres.

Et y a un truc marrant avec les matous :

c’est qu’ils sont, comme nous Life Stylers, des malades de liberté.

Ils n’en font qu’à leur tête les machins.

Amuse toi à faire faire ce que tu veux à ta miaou machine.

Je te souhaite bon courage d’avance.

Genre tu vas vers lui pour le caresser (si vous n’êtes pas encore bien acoquinés) et vroooooom, carpette !

La boule de poils est déjà rendue sous le canapé.

Et Sonseigneur ne daignera ressortir de sa cachette que quand bon lui semblera.

Si, en revanche, tu te cales tranquille sur le fauteuil, devine qui va venir squatter tes genoux en 2 temps 3 mouvements ?

La machine à ronron !

Pourquoi je te parle de ça ?

Parce que j’ai l’impression que tous les marketeurs ne préconisent que cette approche :

Ne pas faire flipper le matou.

Selon eux ?

Oui, tu veux vendre.

Mais pas trop en fait.

Donc tu envoies des tonnes de valeur avant de demander le moindre achat.

Tu demandes surtout pas à tes inscrits d’acheter avant d’avoir tissé une grosse relation.

Tu offres avant de recevoir.

Bref, courbettes et tout le tintouin.

Ton Jedi favori ?

Lui aussi a commencé comme ça.

En vendant avec des pincettes.

En faisant bien gaffe de ne pas faire flipper le matou pour ne pas le faire fuir.

Et puis il a testé autre chose.

Et s’est rendu compte que c’était bien plus simple (et efficace).

L’idée ?

Tu fais tout en même temps.

Tu apportes de la valeur.

Jour après jour.

Tu tisses la relation.

Jour après jour.

Tu les fais passer naturellement par les différentes étapes par lesquelles ils doivent passer avant d’acheter.

Sauf que tu te fais pas chier à manufacturer le truc.

En même temps, tu vends.

Jour après jour.

Dans CHAQUE contenu.

L’avantage ?

Au moins les gens sont dans le bon état d’esprit en consultant tes contenus.

Ils savent que tu es là pour vendre en plus de les aider.

Ils ne vont pas s’offusquer comme une jeune…pas encore coquine… dès que tu vas les envoyer vers une page de vente.

Est-ce que ça va les empêcher pour autant de continuer à te suivre jour après jour même si ils ne sont pas encore prêts à acheter chez toi ?

Absolument pas !

Si tu envoies des mails comme les miens tous les jours, les seules personnes qui se désinscrivent de ta liste sont des gens avec qui ça ne matche pas.

Et donc qui n’achèteront jamais chez toi de toute façon.

Tous les autres ?

Ils sortiront de sous le canapé pour s’asseoir sur tes genoux dès qu’ils seront prêts à le faire.

Sans que tu n’aies rien à faire d’autre que d’être là, toujours présent près d’eux.

Et là, une fois qu’ils auront apprécié recevoir des caresses, ils sauront où te retrouver à chaque fois qu’ils en voudront plus.

Pas besoin de devenir en expert en éducation féline donc.

Ni de craindre de se prendre un coup de griffe si tu vends tous les jours….

C’est pile ce qui se passe si tu suis mes méthodes un peu bizarres…

Par contre ?

Il faut jouer le jeu pour constater les effets sur tes ventes, comme je te le recommande sur cette page.

Greg