Travailleurs indépendants, pourquoi vous devez lâcher la plupart de vos clients et changer votre stratégie de prix

Vous êtes freelance ou travailleur indépendant et vos revenus ne sont pas à la hauteur de ce que vous pouvez espérer alors que vous fournissez du travail de qualité à vos clients et que vous passez beaucoup d’heures à travailler pour ceux-ci chaque semaine ?

Rien d’étonnant.

Ne pas être rémunéré à la hauteur de ses compétences et de la qualité des services rendus à sa clientèle est un problème très répandu chez les travailleurs indépendants.

 

Travailleurs indépendants, pourquoi vous devez lâcher la plupart de vos clients et changer votre stratégie de prix

 

La plupart des gens qui se lancent dans le freelancing se retrouvent très vite esclaves de leur business, comme si ils étaient salariés, au lieu de réellement leur propre patron et le stratège de leur entreprise.

Poussé que l’on est lorsqu’on monte son projet de travailleur en solo par la nécessité de devoir payer ses factures à la fin du mois, on tend en tant que freelance à accepter tous les clients qui nous proposent des projets sur lesquels travailler.

C’est une erreur majeure ! 

 

Un travailleur indépendant suivant cette façon de procéder se retrouve très rapidement coincé et dans la même situation que si il était resté salarié.

En effet, une fois des contrats de freelancing acceptés pour un faible gain horaire, c’est comme si nous nous retrouvions au service de notre business alors que l’objectif était de monter une activité plus lucrative et sur laquelle nous travaillons moins qu’en tant qu’employé.

 

Combien pouvez-vous espérer gagner si vous acceptez de travailler pour des clients à hauteur de 20 euros de l’heure ?

Très vite vous allez plafonner en terme de revenus car vous n’allez pas pouvoir travailler plus qu’un certain nombre d’heures par jour.

 

Admettons que vous puissiez fournir 50 heures de travail effectif et facturé chaque semaine à 20 euros par heure. Non seulement, cela signifie que vous allez travaillez bien plus que 50 heures par semaine. Il vous faut bien en effet gérer votre facturation, trouver de nouveaux clients, faire votre comptabilité, vous occuper de vos démarches administratives, vous former, etc, etc…Votre volume de travail hebdomadaire monterait ainsi aux alentours des 70 heures semaine. Etait-cela votre idée quand vous vous êtes décidé à vous lancer en tant que freelance ? Permettez moi d’en douter.

 

Un rapide calcul :

50 fois 20 euros nous donne 1000 euros. Pas mal comme revenu hebdomadaire si on ne regarde pas plus loin.

Mais quelle part allez-vous réellement toucher sur ces 1000 euros une fois toutes vos charges et taxes déduites ?

Soyons optimistes une fois de plus et n’enlevons qu’un petit tiers pour simplifier cet exemple. Admettons qu’il vous restera 700 euros net.

 

Voilà comment vous avez créé un business où vous travaillez 70 heures par semaines pour ne gagner que 10 euros de l’heure au bout du compte !

Rentable ?

Je ne suis pas certain que travailler pour soi à hauteur du SMIC horaire un tel nombre d’heures vaille le coup même si votre activité est votre passion, comparativement à un emploi salarié où vous pourriez gagner autant et avoir du temps libre pour profiter de la vie et de vos revenus.

 

Travailleurs indépendants, pourquoi vous devez lâcher la plupart de vos clients et changer votre stratégie de prix

 

Comment faire alors pour rattrapper le coup et changer la donne ?

Pour que vous soyez enfin maître de votre business et fixiez vos règles ?

 

Il vous faut changer d’optique et de stratégie.

Vous devez lâcher la plupart de vos clients et changer votre stratégie de prix.

 

Passez un peu de temps à réfléchir au profil type de vos différents clients et au type de tâches que travailler pour eux implique pour vous. En terme d’énergie dépensée, d’intérêt pour la tâche et de revenu horaire global net.

Quels clients vous demandent trop pour vous apportez peu en retour ?

Je suis persuadé que c’est la majorité d’entre eux.

 

A contrario, je parie que dans votre portefeuille clients, il y a quelques personnes pour qui vous prenez plus de plaisir à travailler et qui vous rapportent plus financièrement.

 

Le premier de ces deux types de clients est celui que vous devez progressivement éliminer de votre activité. N’ayez surtout pas peur de le faire. Cela va vous être extrêmement bénéfique, tant pour votre qualité de vie que pour la bonne santé de votre business.

 

Comment y parvenir ?

En prenant la décision de ne plus travailler en dessous de tel ou tel taux horaire. Il vous changer votre stratégie de prix. Et/ou en n’acceptant plus les contrats qui ne vous éclatent pas ou qui n’ont pas un impact positif à long terme sur votre activité, les revenus générés sur le moment mis à part. Car si vous prenez le temps d’y réfléchir, vous allez constater que certaines actions ont un effet vertueux pour développer votre activité indépendante, alors que la majeure partie n’en a aucune.

C’est ce type de travail que vous devez privilégier quand vous allez commencer à éliminer certains de vos clients actuels et choisir quel type de clients vous souhaitez « dupliquer » dorénavant.

Une autre façon d’éliminer « naturellement » une partie de vos clients et de cependant gagner plus de l’heure est d’annoncer à tous ces clients que vu votre portefeuille clients et votre envie de continuer à réaliser du travail de qualité, vous avez décidé de vous concentrer sur moins de contrats. Cela sera une raison très valable et même appréciée à leurs yeux.

C’est le moment de leur annoncer que vous augmentez vos prix.

La sélection naturelle va alors se faire entre ceux qui ne souhaiteront pas payer plus et ceux qui sont satisfaits de votre travail et comprendront la hausse de vos tarifs.

L’un dans l’autre, vous allez travaillez nettement moins et, au pire, gagner un peu moins.

 

Ce qui va largement être compensé par la deuxième partie de votre nouvelle stratégie : trouver de nouveaux clients dans la veine de ceux qui vous rapportent le plus pour le moins d’effort.

Non seulement désormais vous n’allez plus travailler en dessous d’un certain taux horaire de votre choix (je vous conseille d’au moins doubler par rapport à votre taux horaire actuel le plus bas), mais vous allez viser d’acquérir des clients qui correspondent à votre profil type idéal.

Des clients ayant plus de moyens et cherchant les compétences que vous avez le plus de plaisir à mettre en oeuvre au quotidien.

Ce sont les clients qui vont vous rapporter le plus en taux horaire et qui vous demanderont probablement le moins d’énergie car vous ferez pour eux les tâches qui vous passionnent le plus.

 

fixer ses prix quand on est travailleur indépendant

 

Prenons l’exemple de quelqu’un pour qui je travaille et que j’accompagne en coaching pour son site internet et le webmarketing de celui-ci et de ses offres. Ce client développe une offre de coaching à son tour pour aider les gens dans son secteur d’activité. Un service idéal car c’est quelque chose que cette personne aime faire, pour quoi elle a des compétences et car il y a une vrai demande dans son domaine.

Son erreur à la base : vouloir lancer son offre de coaching à 29 euros de l’heure pour avoir un maximum de clients et s’assurer des revenus.

Ce que mon client n’a pas compris, c’est qu’il gagnerait autant en ayant 4 clients à 77 euros de l’heure (un tarif qui n’a rien d’effarant pour une prestation de coaching par un professionnel dans un secteur de plus sans concurrence !) qu’en ayant 10 clients à 29 euros par heure de coaching !

En effet : 4 fois 77 = 308 alors que 10 fois 29 = 290.

De plus, pour avoir eu l’occasion d’effectuer de nombreux tests sur ce genre d’offre, il n’est pas plus difficile voire même plus facile d’avoir 4 nouveaux clients à 77 euros de l’heure que 10 à 29 euros.

Dans un cas, on travaille 10 heures pour 290 euros, de l’autre 4 heures pour 308. Je n’ai pas besoin de vous présenter le calcul pour que vous constatiez l’intérêt en terme de revenu dégagé et surtout en gain de temps !

 

Alors, pourquoi ne pas lâcher la plupart de vos clients et changer votre stratégie de prix pour le bien de votre business ?

 

Non classé