Ton plan de domination mondiale de 2019 commence par lui

Si aujourd’hui, tu es complément débordé ?

Que tu ne sais pas sur quoi te concentrer ?

Que tu passes tes journées à essayer de voir le bout de tes to do list ?

Que tu pars dans tous les sens, et multiplient les projets, sans vraiment voir de résultats concrets ?

Ou quoi que ce soit de similaire qui te bouffe un temps fou et fait que tu te disperses ou ne sait pas par quoi commencer ?

 

Ce n’est pas de TA FAUTE.

 

Mais de celle de ton PIRE ennemi.

Ton cerveau.

 

Ton cerveau ?

Oui, c’est la plus puissante des machines.

 

Il te permet à lui seul, ou presque, d’atteindre un peu près tout ce dont tu peux bien rêver.

 

Le souci ?

C’est que c’est aussi lui qui va se mettre en travers de ton chemin et t’empêcher d’y arriver.

Bien plus que n’importe quel facteur externe.

 

Le problème ?

Ce n’est jamais les autres.

La crise.

Une urgence.

Ou quoi que ce soit.

 

Ca, c’est des excuses.

 

Ton cerveau ?

C’est lui qui te dit que non, ça, tu ne peux pas y arriver.

(Les fameuses croyances limitantes)

 

Ton cerveau ?

C’est lui qui te fait choisir des batailles qui ne sont pas les tiennes.

Et qui te pousse à passer un temps fou à faire des choses juste pour l’égo.

Ton cerveau ?

C’est lui qui te pousse à mettre autant de choses sur tes to do list.

 

Au lieu de te concentrer sur l’essentiel.

Sur ce qui rapporte.

Et sur ce qui a un vrai impact sur ton business.

(Alors que 3 juste actions précises, effectuées tranquillement, jour après jour, suffisent largement…)

 

Ton cerveau ?

C’est lui qui va toujours chercher quelque chose d’autre à faire plutôt que de mettre à faire ce qui compte.

 

Ton cerveau ?

C’est lui qui t’embrouille.

 

C’est lui qui te fait toujours chercher le prochain objet qui brille, pour des résultats plus rapides.

(Si ce n’est pas magiques…).

 

C’est lui qui t’incite à multiplier les projets.

C’est lui qui te dit que tu dois faire ça et ça, aussi.

 

Puisque ça a l’air de marcher pour les autres.

Ou juste parce qu’eux le font.

 

Alors, forcément, ton cerveau, si tu veux vraiment réussir, tu dois l’embrouiller.

Tu dois le tromper.

Tu dois tricher avec.

Tu dois le canaliser.

 

Le truc qui m’a probablement le plus aidé depuis que je bosse avec Mark et Ting ?

Ce n’est même pas de savoir dompter ces 2 loulous là.

 

Mais de savoir tricher avec moi-même.

 

Pour m’y mettre sans douleur.

A chaque fois.

 

Le secret ?

Ce n’est pas un système d’efficacité magique.

Ce n’est pas de se motiver en se promettant une récompense si ont arrive au bout de notre to-do list (on préférera toujours y renoncer et procrastiner à la place…).

Ce n’est pas le système que tu utilises.

 

Le secret ?

C’est le plaisir.

 

N’en faire qu’à sa tête.

A chaque moment.

 

Comme une saleté d’égoïste.

 

Pas n’importe comment bien sûr.

(Car il y a des actions plaisantes, et elles sont nombreuses, qui ne rapportent rien, ou pas assez pour qu’elles vaillent le coup)

 

Et une fois que tu parviens à te mettre sans douleur « au travail », comme ça, jour après jour ?

Tu te concentres uniquement sur les (rares) tâches qui comptent (et rapportent) vraiment.

 

Il n’y en a que 3, quoi que tu vendes ou que tu fasses sur le net.

(Et 6 seules choses auxquelles songer)

 

Puis, plus ninja…

(mais encore plus profitable)

… tu suis les principes complètement contre intuitifs qu’ont fini par comprendre tout ceux qui parviennent à des résultats à faire blêmir même un président de la République sur-maquillé pour son embrouille de voeux de nouvelle année.

 

Ces principes ?

Ils ont du mal à faire « tilt ».

 

Justement parce qu’ils sont si peu naturels.

Et qu’ils paraissent souvent être TOUT L’INVERSE de ce qu’on pense devoir faire pour réussir.

 

Comme par exemple pourquoi tu dois tout faire pour qu’un client te dise « non » pour le convaincre 10 fois plus facilement.

Ou comment tu deviens tout de suite plus attractif quand tu arrêtes de mettre tes clients sur un piédestal, que tu renverses le besoin et que tu leur montres que c’est toi le boss.

Et que même être sur ta mailing liste est un privilège.

 

Tout ça ?

On groove dessus pendant près de 3h30 dans ma nouvelle formation, Impact.

 

Je t’en dis plus ici :

http://lifestylers.fr/impact/

 

Greg

 

PS : Et aussi, derrière la page de présentation de la louloute, un nouveau pack de 3 formations que j’ai compilé pour t’aider à faire de 2019 ta meilleure année jusqu’ici.

Et de poser les bases pour que les suivantes soient au moins aussi radieuses.

Mais je le retire dès ce soir, minuit.